Nous suivre

Actualités

L’équipe du week-end : la France renverse l’Italie chez elle en Coupe Davis

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Lucas Pouille Coupe Davis

L’Italie chez elle et sur terre battue, cela sentait le piège à plein nez pour les hommes de Yannick Noah. Grâce à son chef de file, Lucas Pouille, les Bleus ont relevé le défi et se sont qualifiés pour les demi-finales. 

Nouveau chef de file de cette équipe de France de Coupe Davis, Lucas Pouille a tenu son rang dans des conditions difficiles, devant un public hostile et sur une surface qui n’a pas sa préférence. D’abord vendredi face au numéro 2 italien, Andreas Seppi, dans un match assez bizarre. Il a dominé son adversaire pendant les deux premiers sets avant de lui concéder les deux suivants. A ce moment-là, devant un public qui poussait le joueur italien, on imaginait le Français mal embarqué. Et pourtant, Lucas Pouille a trouvé les ressources physiques et mentales pour remporter facilement cette cinquième manche. Dans le deuxième match du jour, malgré une bonne entame, Jerémy Chardy n’a pas pu tenir la distance face à Fabio Fognini, un partout, balle au centre.

Samedi, c’était le jour du double, décisif comme à son habitude. Le coach Italien avait décidé de titulariser Fognini avec Bolelli pour affronter la paire Mahut/Herbert. Même si les Transalpins sont plus à l’aise sur terre, cela ne vaut pas l’expérience de la paire française qui a déjà triomphé à plusieurs reprises en Grand Chelem. Il n’y aura pas vraiment de match, les Français n’ont jamais été en danger et se sont imposés 3 sets à 0.

Dimanche, comme le veut la tradition, les numéros 1 de chaque équipe s’affrontaient lors du quatrième match. Fabio Fognini rentrait mieux dans ce match et remportait facilement la première manche avant que Lucas Pouille ne lui rende la pareille dans le second set. La manche décisive sera la troisième, Fognini et tous les Italiens doivent encore se demander comment il a pu la perdre? Il a servi pour le set, eu des balles de set, mais c’est finalement le Nordiste qui l’emporte au tie-break. Dans le quatrième set, le Français break rapidement et malgré un retour de l’Italien en milieu de set, il conclut pour qualifier la France.

Les mauvaises langues diront que ce n’est que l’Italie et Fognini, les autres auront apprécié les ressources mentales de Lucas Pouille, qui est plus que jamais le leader de cette équipe de France.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une