Nous suivre

Escrime

Escrime Championnats d’Europe jeunes : Six médailles dont deux titres pour la France

Sébastien Gente

Publié le

Escrime Championnats d'Europe jeunes Six médailles dont deux titres pour la France
Photo FF Escrime

CHAMPIONNATS D’EUROPE CADETS / JUNIORS D’ESCRIME – La relève de l’escrime française a fait bonne figure à Tallin, ramenant six médailles dont deux titres.

La performance française de ces Championnats d’Europe est signée Mathilde Mouroux. La Pyrénéenne est allée la chercher, la médaille d’or en sabre chez les juniors. Tête de série n°8, elle faisait partie des outsiders de ce tournoi. Mais sa résilience est à signaler, puisqu’elle a tout simplement remporté sa demie puis sa finale à la mort subite ! Une superbe performance qui est également le seul titre individuel de la France dans cette compétition. Et une belle carrière en devenir pour elle.

Le sabre était décidément l’arme forte de la France dans cette compétition, puisque les cadets ont fait le doublé en bronze. Aurore Patrice avait ouvert le compteur de médailles françaises dans la compétition féminine, et Tom Couderc l’a imité ensuite. Deux escrimeurs qui avaient été médaillés par équipes dans cette compétition l’an dernier.



Les fleurettistes finissent en beauté

Heureusement, les compétitions par équipes ont comme souvent permis d’en ajouter au compteur. Trois médailles, exclusivement pour les juniors, d’abord avec l’épée masculine, qui a pris le bronze, puis avec ses homologues féminines, qui sont allées chercher l’argent aujourd’hui, impuissantes contre les Polonaises en finale.

Mais les Bleus ont tout de même fini en feu d’artifice, puisque les fleurettistes masculins ont vengé les épéistes en dominant largement les Polonais (45-36) en finale. Wael Abdeljalil, Anas Anane, Eliot Chagnon et Adrien Spichiger sont champions d’Europe en ayant survolé le tournoi : 36 touches étant le plus haut total encaissé aujourd’hui. Fin des hostilités avec deux médailles d’or, une d’argent et trois de bronze. Moins que l’an dernier, quand la délégation française avait récolté 13 médailles mais une seule en or. Quoi qu’il en soit, la France conserve une place dans le haut du panier, même chez les jeunes.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *