Nous suivre

Escrime

Escrime : la sélection française pour les championnats d’Europe

Publié le

Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS D’EUROPE D’ESCRIME – La Fédération Française d’Escrime a délivré les noms des représentants tricolores pour les prochains Championnats d’Europe en Turquie. Les n°1 mondiaux Romain Cannone et Manon Apithy-Brunet mèneront la délégation bleue. 

Comme toujours, la France abordera les prochains Championnats d’Europe à Antalya (Turquie), du 17 au 22 juin prochain, parmi les nations favorites. Chez les messieurs, c’est sur l’équipe d’épée que reposera le plus gros des espoirs. Le n°1 mondial et champion olympique Romain Cannone sera le chef de meute, lui qui a décroché sa première victoire en Coupe du monde récemment. Yannick Borel, déjà triple champion d’Europe par le passé, Nelson Lopez-Pourtier, vainqueur surprise du Challenge Monal mi-avril, et Alexandre Bardenet seront ses partenaires. La France visera le tire en individuel et par équipes dans cette arme.

En ce qui concerne le fleuret, la France aura des ambitions par équipes, puisqu’elle est tenante du titre. Mais seul Enzo Lefort était présent lors de ce sacre. Les sabreurs connaissent une saison compliquée, mais ont relevé la tête en décrochant deux médailles de bronze lors de la dernière étape de Coupe du monde. Le vétéran Boladé Apithy, déjà triple médaillé en individuel dans cette épreuve, mais jamais sacré, mènera la formation bleue.

Manon Apithy-Brunet en chef de meute

N°1 mondiale, Manon Apithy-Brunet vise la consécration en individuel. En argent lors de la dernière édition, en bronze lors des derniers Jeux Olympiques, elle veut l’or et rien d’autre. Mais elle devra déjà se méfier de son propre camp, notamment de Caroline Quéroli, lauréate à Tbilissi en janvier. Par équipes, les Françaises ont remporté deux épreuves de Coupe du monde cette saison, et ambitionneront également le titre suprême.

Les épéistes ne seront pas en reste, avec notamment Joséphine Jacques André Coquin, qui avait gagné le glaive de Tallin en novembre, ou encore Marie-Florence Candassamy, en argent lors de la dernière édition. La tenante du titre, Coraline Vitalis, est elle remplaçante. Les fleurettistes avaient ramené deux  médailles voilà trois ans, et menées par Ysaora Thibus (en bronze en 2019), elles viseront le même résultat. Il y a trois ans, l’équipe de France avait ramené huit médailles dont deux en or. Gageons que l’objectif sera d’atteindre la dizaine au vu de la qualité de la sélection.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une