Les essais de Julien Pierre #11 : deuxième victoire en Challenge Européen



Tous les 15 jours, retrouvez « les essais de Julien Pierre » sur votre blog dicodusport.fr dans lesquels l’ancien international français vous parle de son actualité, de celle du rugby ou encore des sujets qu’il aura envie d’aborder. Cette semaine Julien revient sur les derniers matchs de la Section Paloise, sur les « nouveaux » barbarians et sur la non sélection de Morgan Parra. (Crédit photo : Maxime Marrimpoey)


Deuxième victoire en challenge européen et revers à domicile en top 14

Ce deuxième match en Challenge Européen a vu un scénario complètement fou dans lequel nous sommes largement mené à la mi-temps avant de renverser le match en seconde période pour remporter le match avec le bonus offensif en Italie. Cela nous permet d’être premier de la poule après deux journées et nous sommes en bonne position pour aller chercher un quart de finale. Cela va être un challenge sympa à aller jouer ensemble, à nous de faire le nécessaire ! 
Ce week-end, nous recevions Montpellier, j’étais seulement 24ème donc pas sur la feuille de match, ce qui m’a permis d’être au plus près de l’équipe malgré tout. Scénario similaire au match de Challenge Européen, nous ratons un peu la première mi-temps tandis que Montpellier a été très performant et nous a fait beaucoup subir. Nous sommes largement menés 15-3 à la mi-temps. Nous faisons un beau second acte dans lequel nous revenons bien mais pas suffisamment pour revenir au score ou même accrocher un point de bonus défensif. Nous avons globalement manqué d’énergie dans ce match et à ce niveau là, contre des équipes aussi fortes cela ne passe pas. C’est rageant de perdre à la maison, nous ne devons pas baisser la tête et continuer à travailler car nous avons un gros déplacement au Racing ce week-end, une grosse écurie de notre championnat.  

Nouveaux Barbarians, un sentiment mitigé

Félicitations à tous les joueurs sélectionnés dans cette nouvelle formule des barbarians, ils vont avoir de beaux matchs à jouer. Les Barbarians vont devenir une équipe de France B donc c’est à la fois une très bonne chose pour l’équipe de France d’avoir un réservoir avec des joueurs qui vont se confronter au plus haut niveau. Mais d’un autre côté on perd l’esprit et la vision du rugby qui pouvait être celle des Barbarians depuis des années et je trouve cela dommage. Les joueurs ne pourront plus aborder ces matchs de la même façon que leurs prédécesseurs. 

Morgan Parra : Pourquoi se passer d’un tel joueur ? 

Tout le monde sait que je suis très proche de Morgan Parra et je regrette qu’un joueur comme lui ne soit pas sélectionné en équipe de France. Je n’ai rien à reprocher aux joueurs qui ont été appelés à son poste, au contraire ils sont très performants. Mais aujourd’hui j’ai du mal à comprendre que l’on puisse se passer d’un joueur comme Morgan avec son leadership, son expérience, son sens du jeu et sa qualité de buteur, c’est un joueur qui te fait gagner des matchs au niveau international. 

Julien Pierre

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des