Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : L’Angleterre et l’Ecosse se neutralisent à Wembley

Publié

le

Euro 2020 - L’Angleterre et l’Ecosse se neutralisent à Wembley
Photo Icon Sport

EURO 2020 – Au stade de Wembley à Londres, l’Angleterre affrontait son vieil ennemi de toujours en la personne de l’Écosse. Après son succès inaugural contre la Croatie dimanche dernier, l’Angleterre avait l’ambition d’enchaîner pour affirmer un peu plus son statut de favorite à l’Euro. Tombés sur un os, ils devront se contenter d’un match nul (0-0). L’Angleterre reste co-leader de sa poule avec la République Tchèque, l’Ecosse peut encore espérer se qualifier. Son dernier match contre la Croatie sera déterminant. 

Généralement, quand on pense à Angleterre – Ecosse, on y voit le duel opposant le XV de la Rose au XV du Chardon. C’est l’un des matchs les plus mythiques de l’histoire du rugby, mais on en oublierait presque la rivalité des deux équipes en matière de football, qui est l’une des plus anciennes des temps modernes. Avantage à la sélection des Three Lions avant ce match, les Anglais s’étant imposés à 48 reprises contre 41 pour les marine et jaune. Ce derby de la deuxième journée du groupe D s’avérait décisif pour la suite de la compétition.

De l’intensité et de l’engagement mais un score vierge

Ce n’est pas la pluie qui vient perturber les hymnes et la ferveur des supporters dans les tribunes (près de 25 000). Tout semble donc réuni pour une belle soirée de football. Les Ecossais jouent haut dans ce début de partie et ce sont eux qui font passer le premier frisson : Sur un centre en retrait de O’Donnel, Adams frappe du droit mais son ballon est contré par le défenseur anglais Stones (4’). La première occasion anglaise n’est pas loin de faire mouche. Sur corner, Stones libre de tout marquage reprend de la tête sur le poteau (11’). Les deux équipes veulent faire le jeu, c’est pourquoi les espaces sont nombreux. Les Three Lions se procurent une nouvelle situation, mais Mount ne cadre pas un centre au sol de Sterling (13’).

Présents au pressing, les Anglais gênent quelque peu l’Ecosse dans ses relances. On assiste à un match intéressant en termes d’engagement et d’intensité. Et à ce jeu-là, la Tartan Army ne se laisse pas impressionner même si les meilleures opportunités sont adverses. Rigoureuses défensivement, les deux équipes ne prennent pas de risques, sachant que la balle fuse du fait d’un terrain détrempé.

Alors qu’il ne se passe pas grand-chose, Andrew Robertson centre au second poteau pour O’Donnel qui oblige Pickford à la parade après une reprise équilibrée dans la surface de réparation. C’est le premier tir cadré du match, et il est écossais (30’). Des phases de possession de part et d’autre s’ensuivent dans la suite du premier acte. Généreuse et volontaire, l’Ecosse met la pression à son hôte du soir mais c’est sur le score de 0-0 que les deux formations rentrent aux vestiaires.

L’Angleterre ne trouve pas la faille, l’Ecosse ramène un bon point

Gareth Southgate et ses hommes essayent rapidement de se projeter vers l’avant. Sterling initie un beau mouvement en lançant Shaw dans le couloir gauche. Ce dernier centre pour Kane, devancé hélas par un défenseur (46’). Derrière, Mount décoche une frappe que repousse en corner Marshall (48’). On sent que les Anglais sont passés à la vitesse supérieure dans ce deuxième acte. Mais les Ecossais de Steve Clark font bloc pour tenter d’endiguer les velléités des locaux. Et cela fonctionne plutôt bien puisque James ne peut frapper que des 18 mètres. Sa frappe passe nettement au-dessus des buts (54’). En face, il y a des possibilités à exploiter, la défense anglaise n’étant pas toujours irréprochable sur les contres de l’Ecosse. Et sur corner, James sauve son équipe sur la ligne suite à une reprise en pivot de Dykes (62’).

Le match s’emballe des deux côtés. Tandis que les Anglais n’arrivent pas à forcer le verrou écossais, les duels sont toujours aussi nombreux. Et dans ce domaine-là, la Tartan Army excelle. Dans la nécessité de trouver des petits espaces pour trouver la solution, la réponse provient d’un une-deux entre Mount et Shaw sur le côté gauche. La frappe extérieure du latéral droit est audacieuse mais ne prend pas le cadre (72’). Il ne faut pas attendre longtemps pour voir les Ecossais sonner la révolte : sur un centre venu de la gauche, Adams dévie trop sa frappe qui passe au-dessus de la cage de Pickford (78’).

The Three Lions espèrent marquer le but qui les propulserait seuls en tête de leur poule. Sauf que l’Ecosse vend chèrement sa peau dans ce derby. Il ne se passera plus rien et c’est sur un bon 0-0 que les Anglais et les Ecossais se séparent. L’Angleterre jouera la première place du groupe contre la République Tchèque lundi, quand l’Ecosse disputera une place directe pour la qualification contre la Croatie.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une