Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : La Belgique facile face à la Russie

Antonin Gizolme

Publié le

Euro 2020 : La Belgique facile face à la Russie
Photo Icon Sport

EURO 2020Ce samedi soir à Saint-Pétersbourg, la Belgique a parfaitement entamé son Euro, en battant tranquillement une Russie beaucoup trop fébrile (3-0). Romelu Lukaku par deux fois et Thomas Meunier sont les buteurs côté Diables Rouges.

Pour ce deuxième match du groupe B, la Belgique se présente dans un 3-4-3, sans De Bruyne et Witsel toujours blessés. A domicile, le sélectionneur russe opte pour un 4-2-3-1, avec la tour de contrôle Artem Dzyuba devant et Mario Fernandes en défense.

Dans le début de match, le visage affiché par la Russie est séduisant et les Belges ont du mal à s’approcher de la cage russe. Mais il ne faut qu’une seule occasion aux grands joueurs. Sur un centre de Mertens, Romelu Lukaku est en position de hors-jeu, mais est remis en jeu par la boulette de Semenov. De près, l’ancien d’Everton finit sans trembler. La Belgique mène 1-0 après 10 minutes. Si la réponse des Russes est immédiate avec un coup de casque de Mario Fernandes sur corner, bien bloqué par Courtois, les errements défensifs de Semenov permettent à Lukaku de filer au but. Le buteur de l’Inter est parfaitement repris au dernier moment par Dzhikiya. Derrière, Dendoncker rate sa reprise de près. Au fil des minutes, l’intensité monte, en témoigne cet énorme choc tête contre tête entre Castagne et Kuziaev. Les deux joueurs sont contraints de laisser leur place peu avant la demi-heure.

Le match s’équilibre, mais comme sur l’ouverture du score, les Russes vont se faire punir. Sur un centre de Thorgan Hazard, la tête de Lukaku est repoussée dans les pieds de Thomas Meunier – tout juste entré en jeu – qui n’a plus qu’à pousser au fond. Après 33 minutes, les joueurs de Martinez mènent 2 à 0. Et le calvaire continue pour la Sbornaïa qui voit son latéral ultra expérimenté Yuri Zhirkov sortir sur blessure juste avant la pause. Après 45 minutes, les Diables Rouges sont devant, sans trembler, la faute à un milieu de terrain Dendoncker-Tielemans rayonnant et à un Thorgan Hazard monstrueux des deux côtés du terrain. Il faudra une vraie révolte pour les Russes, s’ils veulent tenter de revenir.

La Belgique en total contrôle

Au retour des vestiaires, les Russes sont plus entreprenants et mettent la pression sur la cage de Courtois. Mais le trio Vertonghen – Boyata – Alderweireld est excellent, et contient à merveille les assauts de Dzyuba et cie. Le contenu de la deuxième période est insipide et les gardiens ne sont quasiment jamais sollicités.

Le fun fact de cette deuxième mi-temps se trouve dans les choix tactiques russes. Cherichev, rentré en jeu après 30 minutes, retourne s’assoir sur le banc à l’heure de jeu, symbole de l’impuissance offensive des Russes. Deuxième événement avec la rentrée d’Eden Hazard, auteur d’une saison marquée par de nombreuses blessures avec le Real Madrid. L’ancien Lillois a semblé bien en jambes, nous gratifiant de quelques gestes de grande classe.
Le rythme baisse, mais à deux minutes du terme, et alors qu’on se dirige tranquillement vers le coup de sifflet final,

Meunier délivre une merveille de passe en profondeur pour Lukaku. À la course, l’Intériste rattrape son retard, passe devant le défenseur, et exécute Shunin à bout portant pour le 3-0. Monsieur Mateu Lahoz, excellent ce soir, siffle la fin du match sur cette nette victoire des joueurs de Roberto Martinez. Prochain rendez-vous mercredi 16 pour la Russie face à la Finlande. La Belgique elle, affrontera jeudi le Danemark, battu en ouverture.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis mars 2021 - Né un soir de Ligue des Champions, c’est tout naturellement que je suis un passionné de football depuis ma plus tendre enfance. Durant des années, j’ai été bercé par la douce mélodie de la Ligue des Champions, subjugué par les coups-francs de Juninho et admiratif devant les coups de reins de Karim Benzema. Malheureusement pour moi, mes genoux en carton m’ont empêché de suivre les traces de mes idoles pour écrire l’Histoire. Alors, c’est ici que je vais me charger de vous la raconter.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une