Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : La Croatie s’impose contre l’Écosse et file en huitièmes de finale

Publié

le

Euro 2020 - La Croatie s’impose contre l’Écosse et verra les 8èmes de finale
Photo Icon Sport

EURO 2020 – Troisièmes et quatrièmes de leur groupe, Croates et Écossais devaient en découdre ce soir pour se qualifier au prochain tour. À Hampden Park à Glasgow,  l’Ecosse a longtemps tenu en échec les vice-champions du monde avant de rendre les armes et s’incliner sur le score de 3-1. Les coéquipiers de Luka Modric seront bien au rendez-vous des huitièmes de finale. 

Après son match nul récolté contre son voisin l’Angleterre, l’Ecosse caressait un doux rêve de s’imposer contre la Croatie. Ainsi, ils espéraient se hisser en huitièmes de finale pour la première fois de leur histoire dans une compétition continentale. La Croatie souhaiter éviter l’affront d’une élimination dès les phases de poule.

Du rythme et du suspense

Très tôt, les Ecossais montrent qu’ils ne sont pas là pour faire de la figuration. Ils obtiennent coup sur coup deux corners, à chaque fois bien repoussés. Quelques instants plus tard, ces derniers passent proches de marquer quand, un centre de McGinn à destination de Che Adams n’arrive pas à être coupé (6’). Toujours aussi enthousiaste, la 44ème nation au classement FIFA (statistiques arrêtés au 27 mai) continue à être présente dans l’engagement. Cela avait gêné les Anglais à Wembley vendredi dernier, et ça fonctionne dans ce début de partie. Adams tente une frappe de loin enroulée, et qui passe à un bon mètre à droite du but (10’).

Pour casser le rythme mis par la Tartan Army, les coéquipiers du capitaine Luka Modric décident de poser le ballon en le gardant. Sur le premier mouvement croate intéressant, Perisic est à la récupération d’un centre et remise pour Vlasic de la tête. Le numéro 13 de cette sélection enchaîne ensuite une frappe que ne peut dévier Marshall (17’). La Croatie mène 1-0.

La confiance a visiblement changé de camp. Mais les marines et jaune ont l’opportunité de revenir au score : après un cafouillage dans la défense adverse, McGinn finit par décocher une frappe captée en deux temps par Livakovic (24’). L’Ecosse essaye de jouer en contre-attaque, profitant d’ailleurs de possibilités sur des pertes de balles croates. Mais elle perd un de ses défenseurs, avec Hanley contraint d’être remplacé par Mckenna (32’). Alors que la Croatie semblait gérer depuis quelques minutes, l’Ecosse profite de mauvais renvois défensifs comme celui de Vida pour égaliser grâce au tir de McGregor dans le petit filet gauche (42’). 1-1 c’est le score après 45 minutes.

Les vieux grognards font la différence 

Les données sont simples : un match nul éliminerait les deux équipes. Avec 2 points chacun, le bilan serait bien trop insuffisant. Sous pression face à l’engagement de 11 Écossais sur le terrain, la Croatie est pourtant à deux doigts de reprendre l’avantage. Bien lancé en profondeur, Gvardiol manque son contrôle avant de percuter Livakovic (50’). Perisic ensuite se présente face à Marshall mais sa frappe est bien repoussée. Néanmoins sur l’action, le Croate est signalé hors-jeu (56’). Puis c’est au tour de l’Ecosse de se montrer dangereuse. Le centre de Armstrong au second poteau pour McGinn est intéressant mais ne trouve pas preneur (59’).

Derrière, la délivrance intervient pour les hommes de Zlatko Dalic. Un centre depuis la gauche revient sur Kovacic qui décale Modric. L’expérimenté du Real Madrid envoie un missile de l’extérieur du pied aux 20 mètres, qui se loge en pleine lucarne gauche (62’). La volée de McGregor pour l’Ecosse, suite à un coup-franc passe au-dessus des buts (68’). Pareil pour Fraser qui dévisse sa frappe (74’).

Sur un corner de Modric, Perisic s’élève au bon moment et au premier poteau marque d’une tête décroisée (77’). Au-delà de ce simple but, il permet surtout à la Croatie de passer deuxième du groupe en raison d’un plus grand nombre de buts marqués que la République Tchèque (4 contre 3). Car dans le même temps, les Tchèques sont défaits face aux Anglais (0-1) après 80 minutes de jeu. La troupe de Steve Clarke tente jusqu’au bout de revenir au score, comme sur la frappe de Adams en angle fermé (80’).

Sans doute moins bonne dans l’engagement mais plus forte techniquement, la sélection aux damiers se qualifie pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020 et termine deuxième de son groupe. L’Ecosse n’aura pas déméritée mais s’arrête de nouveau en phase de poules.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une