Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : L’Autriche remporte son premier match sans briller

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Euro 2020 : L’Autriche remporte son premier match sans briller
Photo Icon Sport

EURO 2020 – Il s’agissait peut-être de l’affiche la moins attrayante de la journée. Cependant, l’Autriche et la Macédoine du Nord ont prouvé le contraire. Au terme d’un match très animé par les deux formations, ce sont finalement les Autrichiens qui ont dominé leur sujet malgré des Macédoniens remarquables. 

Des Macédoniens surprenants dès le début du match

Dès le début de la rencontre, les Macédoniens ont rapidement donné le ton de cette rencontre. Malgré le statut de favori de l’Autriche, le premier quart d’heure de jeu a démontré que les Macédoniens ne laisseraient aucun ballon facile aux Autrichiens. Cependant, malgré son bloc bas et sa défense à 5, c’est bien la Macédoine du Nord qui a craqué en premier sur un but de Stefan Lainer (18′) à la réception d’une magnifique passe de Marcel Sabitzer. Ce but a véritablement été l’élément déclencheur pour l’équipe autrichienne.

Hormis le pressing et les assauts répétés des Autrichiens, les Macédoniens n’ont à aucun moment baissé les bras face à leurs adversaires. Après s’être créés quelques occasions sans inquiéter pour autant le portier autrichien, l’attaquant et capitaine macédonien Goran Pandev a profité d’une confusion entre les défenseurs adverses et leur gardien pour s’emparer du ballon dans la surface autrichienne. But inscrit à la 28ème minute de jeu remettant en cause les ardeurs autrichiennes.

Les deux équipes se rendent coups pour coups lors du dernier quart d’heure de ce premier acte. En effet, les deux équipes ont commis de nombreuses fautes. Malgré cette agressivité indéniable, le premier avertissement a été donné à la 42ème minute de jeu à Aleksandar Trajkovski après un contact appuyé avec un joueur adverse. C’est après 2 minutes de temps additionnel que les deux formations rentrèrent au vestiaire sur le score de un but partout.

Seconde mi-temps sous tension

Dès le retour des vestiaires, les deux équipes sont parties sur les mêmes bases avec beaucoup de fautes et d’agressivité. C’est même avec un surplus d’agressivité que le Macédonien Ezgjan Alioski récolta le second carton jaune de son équipe après un tacle très appuyé sur un joueur autrichien à la 52ème minute. Après avoir fait rentrer Philipp Lienhart dès la sortie des vestiaires, le technicien autrichien Franco Foda multiplia les changements avant l’heure de jeu avec les entrées de Gregoritsch et de Arnautovic aux places de Baumgartner et Kalajdzic.

Malgré une domination des Autrichiens dans le jeu, aucune des deux formations ne s’est montrée dangereuse jusqu’à l’heure de jeu. C’est à partir de la 64ème minute de jeu que les Macédoniens ont procédé à leurs premiers changements avec les entrées de Kostadinov et de Bejtulai aux places de Trajkovski et de Nikolov. C’est avec ce sang frais que les Macédoniens ont pu résister durant de longues minutes aux assauts répétés des Autrichiens. Impulsés par une défense solide, les joueurs d’Igor Angelovski restaient à l’affut de n’importe quelle opportunité pour prendre l’avantage face aux Autrichiens.

C’est à la 78ème minute de jeu que le nouvel entrant Michael Gregoritsch concrétisa une action autrichienne sur un magnifique centre de David Alaba, grand artisan de la victoire de son équipe. L’autre entrant Marko Arnautovic amena sa pierre à l’édifice et enfonça le clou sur des Macédoniens impuissants en fin de rencontre. Coaching gagnant pour Franco Foda et  victoire de son équipe pour ce premier match du Groupe C. Triste sort pour les Macédoniens qui ont véritablement mouillé le maillot et fait douter l’équipe autrichienne.

Les notes du match

Autriche

Daniel Bachmann 4
Aleksandar Dragovic 5
David Alaba (c) 8
Martin Hinteregger 5
Xaver Schelager 5
Stefan Lainer 7
Konrad Laimer 4
Marcel Sabitzer 7
Andreas Ulmer 5
Christoph Baumgartner 5
Sasa Kalajdzic 4

Macédoine du Nord

Stole Dimitrievski 6
Ezgjan Alioski 6
Visar Musliu 5
Darko Velkovski 5
Stefan Ristovski 4
Boban Nikolov 5
Eljif Elmas 6
Arijan Ademi 6
Enis Bardhi 7
Aleksandar Trajkovski 6
Goran Pandev (c) 7

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une