Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : les Pays-Bas sans problème face à la Macédoine du Nord, le temps des héros

Jordane Mougenot-Pelletier

Publié

le

Euro 2020 - Les Pays-Bas sans problème face à la Macédoine du Nord, le temps des héros
Photo Icon Sport

EURO 2020 – Macédoine du Nord et Pays-Bas se sont affrontés cet après-midi à la Johan-Cruyff Arena d’Amsterdam. Goran Pandev jouait son dernier match international, les Pays-Bas s’imposent 3 à 0.

Macédoine du Nord Pays-Bas, pas le même combat

Les Pays-Bas auraient pu jouer le cœur léger ampli de la douceur de la qualification assurée. Contre la Macédoine du Nord, aucun résultat n’aurait pu priver les Bataves de la première place du groupe C. Pour Frank de Boer pourtant, pas question de faire jouer les coiffeurs. Ainsi, les cadres étaient alignés et le message clair : contre la Macédoine du Nord les Pays-Bas voulaient gagner.

Pour les Macédoniens, la mission était claire : offrir à leur capitaine Goran Pandev une sortie avec les honneurs. Après 121 sélections et des états de service longs comme le bras, le joueur du Genoa a annoncé qu’il se retirait de la sélection. Contre l’Autriche, il était devenu le premier buteur de son pays dans une grande compétition internationale. Sans doute s’était-il souvenu qu’il y a 20 ans de cela, il était entré contre la Turquie pour sa première sélection. Le match comptait pour la qualification à la Coupe du monde 2002.

Détestable VAR

A l’entame du match, la Macédoine du Nord a mis sous pression les Pays-Bas. Il s’en est fallu d’un doigt de pied et d’une VAR toujours aussi détestable pour que la marque ne soit ouverte par Ivan Trickovski puis d’un poteau pour repousser un autre assaut macédonien. Pour autant, les ardeurs des rouge et jaune ont très rapidement été éteintes par la maîtrise néerlandaise.

Impériaux au milieu de terrain et très véloces dans la remontée de balle, les Pays-Bas n’ont pas tardé à se créer les meilleures occasions. Portés par l’intenable trio Wijnaldum-Malen-Depay, les Oranjes se rapprochaient du but. A la 24ème minute, ce sont d’ailleurs deux des membres du trio qui se sont illustrés. Donyell Malen et Memphis Depay ont remonté un ballon qui venait de leur surface pour tromper Stole Dimitrievski. Passe décisive Malen, but Depay. Le reste de la première période a consisté pour les Pays-Bas à gérer leur avance.

Un héros sort

Revenus des vestiaires avec des ambitions inchangées, Georgino Wijnaldum a mis une dizaine de minutes pour aggraver le score. Deux fois Memphis Depay était là pour le servir. Macédoine du Nord 0 Pays-Bas 3. L’occasion est belle pour de Boer de faire tourner : de Vrij, Dumfries, Depay et Malen sortent. Mais c’est du côté balkanique que tous les regards se sont tournés. A la 69ème minute, Goran Pandev sort. La Johan Cruyff Arena applaudit le héros, tous les joueurs suivent le mouvement. Les Pays-Bas gèrent tranquillement le reste de la rencontre, profitant de leurs cinq changements.

Dans le groupe C, les Pays-Bas font donc le plein avec 3 victoires en autant de rencontres. Pour sa première compétition internationale, la Macédoine du Nord ne parvient pas à engranger de points.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une