Nous suivre

Actualités

Euro Espoirs 2019 : les Bleuets sont ambitieux

Romain Delanis

Publié

le

À 10 jours du début de l’Euro Espoirs (16-30 juin) qui se déroule en Italie et à Saint-Marin, les Bleuets ont lancé leur préparation cette semaine avec une victoire contre la Belgique (3-0). Une jeune génération très ambitieuse à suivre de très près pendant cet Euro.

Soigner son retour

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’équipe de France Espoirs n’est plus apparue dans un championnat d’Europe depuis maintenant 13 ans ! L’occasion est belle pour les Espoirs et leur sélectionneur Sylvain Ripoll de mettre en lumière le travail réalisé depuis 2017 avec le Breton. Après la victoire contre la Belgique au Mans lundi soir, le sélectionneur des Bleuets a été clair concernant son équipe et ses joueurs : « C’est une bonne façon de lancer la préparation de l’Euro. Il fallait autre chose que ce qu’on avait vu au mois de mars. Le tournoi va être d’un tel niveau, ce sont les équipes qui seront prêtes et qui parviendront à dégager une force collective qui arriveront à s’imposer parce que du talent individuel, il y en aura dans toutes les équipes. Il faudra arriver prêt le 18 juin contre l’Angleterre, et ce match va nous y aider »

Après un mois de mars moyen (un nul contre l’Allemagne et une défaite contre le Danemark), les Bleuets se sont rassurés face à la Belgique. Une force offensive certaine qui a déstabilisé tout au long du match la défense belge. Le fait de sortir avec un « clean sheet » fait du bien à une arrière garde qui est privée de son capitaine Abdou Diallo, le joueur de Dortmund, qui subit une intervention chirurgicale qui le prive automatiquement de l’Euro. C’est le Lyonnais Lucas Tousart qui récupère le brassard de capitaine.

Plusieurs choix forts ont été réalisés par Sylvain Ripoll dans la liste des joueurs pour l’Euro Espoirs : exit Maxime Lopez, le Marseillais, ou encore Allan Saint-Maximin, le Niçois, grands perdants de la liste de l’ancien coach de Lorient, et seulement réservistes. On connaît l’importance des choix d’un sélectionneur, souvent basés sur l’état d’esprit et la place dans un groupe, idée impulsée par Didier Deschamps.

Le programme et la sélection

L’équipe de France Espoirs lancera sa compétition le 18 juin à Cesena face à l’Angleterre. Un premier choc qui lancera les hostilités dans un groupe compliqué composé aussi de la Croatie et de la Roumanie. Si beIN Sports diffusera l’intégralité de la compétition, W9 sera co-diffuseur des Bleuets en clair et en prime time.

18-06 : Angleterre – France, 21h à Cesena

21-06 : France – Croatie, 21h à Serravalle

24-06 : France – Roumanie, 21h à Cesena

La liste pour l’Euro Espoirs

Gardiens : Paul Bernardoni (Bordeaux/Nîmes), Gautier Larsonneur (Brest), Maxence Prévot (Sochaux)

Défenseurs : Kelvin Amian (Toulouse), Fodé Ballo Touré (Monaco), Anthony Caci (Strasbourg), Colin Dagba (PSG), Ibrahima Konaté (RB Leipzig), Moussa Niakhaté (Mayence), Malang Sarr (Nice), Dayot Upamecano (RB Leipzig).

Milieux : Houssem Aouar (Lyon), Romain Del Castillo (Rennes), Matteo Guendouzi (Arsenal), Olivier Ntcham (Celtic), Jeff Reine-Adelaide (Angers), Ibrahima Sissoko (Strasbourg), Lucas Tousart (Lyon).

Attaquants : Jonathan Bamba (Lille), Moussa Dembélé (Lyon), Jonathan Ikoné (Lille), Jean-Philippe Mateta (Mayence), Marcus Thuram (Guingamp)

Réservistes : 

Bingourou Kamara (Strasbourg), Rémy Descamps (PSG), Mouctar Diakhaby (Valence), Nordi Mukiele (RB Leipzig), Ludovic Blas (Guingamp), Marcus Coco (Guingamp), Jérémy Gélin (Rennes), Maxime Lopez (Marseille), Allan Saint-Maximin (Nice), Odsonne Edouard (Celtic), Sehrou Guirassy (Amiens), Marcus Thuram (Guingamp).


Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?