Nous suivre

Basket-ball

EuroCoupe Playoffs : La JL Bourg fait exploser le Besiktas et rejoint Paris en finale !

Maxime Cazenave

Publié le

EuroCoupe Playoffs : La JL Bourg fait exploser le Besiktas et rejoint Paris en finale !
Photo Icon Sport

EUROCOUPE 2023/24 – La finale de l’EuroCoupe 2024 sera bien 100% tricolore ! Ce mercredi, la JL Bourg a fait preuve de sang-froid pour remporter le match d’appui de la demi-finale face au Besiktas, à Ekinox, 89-63. Suite à trois quart-temps équilibrés, les Bressans ont ensuite écrasé la dernière période pour aller chercher la première finale européenne de leur histoire.

La JL Bourg faisait face à son destin à l’heure d’accueillir le Besiktas en match d’appui de la demi-finale d’EuroCoupe.  L’équation était simple pour les Bressans : il fallait une victoire pour marquer l’histoire et rejoindre Paris en finale. Quelques jours après avoir pris le bouillon en Turquie, les Tricolores pouvaient compter sur l’appui d’Ekinox pour renverser la vapeur. Mais également sur Maksim Salah et JeQuan Lewis, longtemps incertains, tandis que le Besiktas était de son côté orphelin de Matt Mitchell.

La guerre est déclarée à Ekinox

D’entrée, les Turcs se mettent dans le dur en effectuant quatre fautes en une seule minute ! Ultra agressifs en défense, les Bressans multiplient les interceptions et verrouillent totalement leurs adversaires. Ces efforts sont alors récompensés de l’autre côté du parquet grâce notamment à de l’adresse près du cercle afin de valider un 7-0. En s’appuyant sur les rebonds offensifs de Delgado et le scoring de Kyle Allman, le Besiktas réagit toutefois rapidement (11-8). Le match se rééquilibre et suite à une phase de flottement, la fin du premier quart se révèle être un feu d’artifice offensif (23-21).

Cela contraste avec un début de second quart pauvre en points où chaque panier est extrêmement dur à aller chercher. Dans le dur, la JLB va souffler un bon coup grâce à l’adresse extérieure d’Isiaha Mike qui claque deux réussites successives pour répondre aux assauts de Jonah Mathews (33-30). Seulement, les Turcs font une meilleure impression collectivement et reprenant l’avantage (35-37). Puis, les esprits vont s’échauffer, entraînant une nouvelle interruption dans une première période interminable. Résultat des courses, Angel Delgado et Bodian Massa sont exclus, ce qui déplume drastiquement les deux raquettes ! La JL sort mieux de cette interruption pour terminer en trombe le second quart, et reprendre les commandes au bout d’une heure de combat sans merci (44-41).

Besiktas craque, Maksim Salash facteur X

Au retour des vestiaires, l’accumulation de fautes commence à peser des deux côtés. Rapidement, Kevin Kokila côté bressan puis Jonah Mathews côté turc concèdent leur quatrième faute, et sont donc immédiatement ramenés sur le banc. En galère, le Besiktas s’appuie sur la réussite insolente de Derek Needham pour tenir la cadence, mais le soufflet s’estompe progressivement. Seul intérieur encore vraiment disponible, Maksim Salash (19 points) surnage et aligne les paniers pour mener un véritable run. Dans un match au couteau, la JLB se détache alors dangereusement. Elle dispose même d’occasions pour faire le break, mais pèche dans la finition, laissant la rencontre ouverte avant l’ultime quart (65-59).

Mais cela n’est que partie remise. Les locaux ont mis leur patte sur la rencontre et le dernier quart vire au massacre. Les Trucs perdent rapidement Mathews (5e faute) et se décomposent totalement. En pleine bourre, les Bressans appuient sur l’accélérateur et vont plier la partie en cinq minutes. Comme un symbole, le capitaine Maxime Courby, très peu utilisé jusque-là, plante deux shoots extérieurs, avant que Zaccharie Risacher n’y aille de son shoot. En cinq minutes, la JL vient alors de coller un invraisemblable 13-1 pour s’envoler vers la victoire (78-60) ! Les Turcs n’y sont plus et inscriront seulement quatre points dans le dernier quart tandis que leur coach Dusan Alimpijevic va être exclu. Mais cela ne change rien puisque après un énorme combat, les dernières minutes sont un véritable blow-out permettant aux Bressans de profiter jusqu’au bout de cette soirée historique en gonflant l’addition.

Ils l’emportent finalement sur le score fleuve de  89-63, et assurent donc leur qualification en finale. Une première dans l’histoire du club. La JLB retrouvera donc Paris, offrant au passage au basket français l’assurance d’un nouveau titre !

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *