Nous suivre

EuroLeague 2021-2022

Euroleague 2021/22 : L’ASVEL s’effondre dans le money-time au Bayern Munich

Maxime Cazenave

Publié le

Euroleague 202122  L'ASVEL s'effondre dans le money-time au Bayern Munich
Photo Icon Sport

EUROLEAGUE 2021-2022 – En déplacement à Munich, l’ASVEL s’est inclinée sur le parquet du Bayern. Encore dans le match au début du money-time malgré leur irrégularité défensive, les hommes de TJ Parker se sont finalement écroulés, inscrivant seulement deux points dans les cinq dernières minutes (73-65). 

En déplacement à Munich, l’ASVEL avait une belle carte à jouer face à une équipe allemande en difficulté dans la compétition. Suite à la victoire acquise au buzzer face à l’ASM la semaine dernière, les Lyonnais se sont remis dans le sens de la marche. Malgré tout, la tâche restait ardue pour TJ Parker, privé de cinq joueurs importants. Cela permet alors à Victor Wembanyama de connaître sa première titularisation en Euroleague.

L’ASVEL démarre fort avant de se faire submerger

Cela ne va finalement pas empêcher les Lyonnais de trouver le rythme en début de partie. James Gist réalise un gros début de match offensif, ce qui permet à son équipe de faire la course en tête dans le premier quart-temps. Le ballon circule bien et chaque panier est crédité d’une passe décisive. Les Allemands rentrent progressivement dans leur match en enchaînant les stops défensifs, mais cela ne se traduit pas de l’autre côté du parquet puisqu’ils sont incapables d’aller chercher des points sur la ligne ou derrière l’arc. L’ASVEL limite ainsi le Bayern à seulement 12 points dans la première période, et Élie Okobo boucle l’excellente partition des siens avec une filoche au buzzer.

Ce dernier repart sur la même cadence en claquant 3 points dès le retour du vestiaire en profitant d’une énième perte de balle adverse. Augustine Rubit et Corey Walden se décarcassent pour limiter les dégâts alors que leur équipe navigue à plus de deux possessions. Progressivement, les Bavarois retrouvent de l’adresse et une agressivité leur permettant d’aller chercher des points faciles. En quelques instants, les Lyonnais perdent le fil et se font submerger par un Bayern enfin adroit. Vladimir Lucic en profite pour se gaver en faisant étalage de sa palette offensive complète, et relance totalement la rencontre. Il faut une action à trois points de James Gist et un step-back énorme d’Élie Okobo (14 points, 5 rebonds, 5 passes) pour que les Lyonnais ne soient pas largués par des Munichois impériaux dans le deuxième quart.

Un trou noir total dans le money-time

Dès le retour des vestiaires, le Bayern poursuit sur le même rythme grâce à une grosse domination au rebond symbolisée par de nombreux rebonds défensifs. Vladimir Lucic (18 points, 8 rebonds) continue lui à faire mal par la qualité de son shoot et l’écart commence à prendre des proportions inquiétantes pour une ASVEL en déliquescence (47-39), déjà menée de 8 points au bout de deux minutes. Rien n’y fait et le Bayern déroule son basket. DeShaun Thomas en profite pour mettre ses premiers paniers alors que les rares points lyonnais doivent venir d’exploits individuels. La défense de TJ Parker prend totalement l’eau (18 points encaissés en 5 minutes 30), mais se ressaisit pour rester au contact en passant un 8-0 (54-58).

Le match va alors passer dans une autre dimension. Le rythme se calme et chaque panier doit aller se chercher au forceps. Grâce à l’omniprésence de Paul Lacombe ou le scoring de Charles Kahudi, l’ASVEL s’accroche à deux possessions de son adversaire. A cinq minutes du buzzer, Chris Jones ramène le champion de France à un petit point suite à une interception symbolisant à merveille l’excellente défense retrouvée au meilleur moment. Malheureusement, l’attaque reste elle enrouée, permettant au Bayern de s’échapper en insistant à l’intérieur dans une rencontre marquée par de la maladresse derrière l’arc. Augustine Rubbit (19 points, 12 rebonds) en profite alors pour inscrire des filoches décisives. Décisives parce que l’ASVEL s’écroule dans le money-time en inscrivant deux malheureux points. Le Bayern gère sereinement et l’emporte finalement 73-65.

Avec cette défaite, le club français glisse hors du Top 8 en attendant les dernières rencontres de la journée. Le prochain match à Baskonia (16e) face à une équipe en fond de classement sera donc déterminant pour rebondir.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une