Nous suivre

EuroLeague 2021-2022

Euroleague Playoffs : Étouffés par la défense de l’Olympiacos, Monaco perd le Game 1

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

Euroleague 2021/22 – En playoffs d’Euroleague pour la première fois de son histoire, l’AS Monaco a bien mal débuté sa série sur le terrain de l’Olympiacos (score final 71-54). Les joueurs de Sasa Obradovic ont été bousculés par la défense grecque et par son public en furie. Avec seulement 54 points marqués, les Monégasques ont battu leur pire total au scoring de la saison de plus de 10 unités.

Ce soir sur le parquet de l’Olympiacos, l’AS Monaco n’a vécu qu’un seul quart-temps de tranquillité. À la fin du premier quart, les Monégasques menaient en effet 15 à 8 et semblaient bien en place. À contrario, les Grecs ont semblé hors rythme, ratant toutes leurs tentatives de loin. Seul le Français Moustapha Fall (4 points, 2 contres), auteur d’un bon début de match, leur a permis de tenir la baraque. C’est en fait à partir du deuxième quart-temps que tout s’est inversé. Dès le début de celui-ci, les joueurs de l’Olympiacos ont lancé un raz-de-marée que les Monégasques n’ont jamais pu arrêter.

Défense et contre-attaque

Grâce à une défense étouffante, ils ont créé une multitude de points faciles. Ce que le coach Obradovic avait déjà observé à la mi-temps : « On est un peu coincés en attaque, ce qui leur donne des points faciles en contre-attaque… Pour avoir une chance de gagner ici, il va falloir défendre et contrôler le jeu. » Son souhait n’a jamais été exaucé. Les principaux porteurs de balle monégasques ont souffert de cette agressivité défensive et ont multiplié les pertes de balles (3 pour Dwayne Bacon et Alpha Diallo, 2 pour Léo Westermann). Mike James a lui été la cible principale de cette défense, puisqu’il a été doublé voire triplé à chaque fois qu’il s’approchait de la défense. Il termine d’ailleurs le match à 3/9 au tir et en ayant perdu 4 ballons.

De l’autre côté du terrain, les Grecs n’ont eu qu’à artiller à 3 points sous les hourras de la foule. Shaquielle McKissic (12 points), Georgios Printezis (12 points) et Thomas Walkup (11 points) se sont notamment illustrés dans ce domaine. Au final, les Grecs se sont assurés une victoire facile pour préparer avec sérénité le Match 2. Côté Monégasque, des ajustements tactiques vont devoir être faits par le coaching staff. L’idéal serait de prendre ce Match 2 vendredi soir avant de retourner à Monaco la semaine prochaine.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une