Nous suivre

EuroLigue 2023-2024

EuroLigue (J31) : L’ASVEL fait un match parfait chez l’Olympiakos… jusqu’aux 5 dernières minutes

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

EUROLIGUE 2023/24 – Les joueurs de l’ASVEL ont cru à l’exploit pendant 35 minutes. Alors qu’ils menaient de deux points à six minutes du terme sur le parquet des finalistes en titre de l’Olympiakos, les Villeurbannais se sont complètement effondrés et ont encaissé un 21-3. Ils s’inclinent finalement 80-64, et ne capitalisent pas sur le bon niveau de jeu actuel.

C’est un scénario auquel les fans de l’ASVEL sont malheureusement habitués. Encore une fois, les Villeurbannais ont tenu tête à une grosse écurie d’EuroLigue, mais seulement pendant trois quart-temps. Aucun des trois coachs qui ont été à la tête de l’équipe cette saison (TJ Parker, Gianmarco Pozzecco et Pierric Poupet) n’a réussi à rectifier le tir. C’est désormais une triste partie de l’identité du club sur la scène européenne. Cette fois, les joueurs de l’ASVEL menaient même au score à 6 minutes de la fin (61-59). Ce grâce à un Timothé Luwawu-Cabarrot productif (14 points, 4 rebonds, 3 passes) et un duo Nando de Colo / Joffrey Lauvergne qui a fait beaucoup de bien en sortie de banc, avec 10 points chacun.

Après une première période correcte, les visiteurs avaient réussi à déstabiliser leurs hôtes au retour des vestiaires, grâce à un changement de cinq majeur du coach. Limitant l’une des meilleures attaques d’EuroLigue à seulement 11 points dans le troisième quart-temps. Ils avaient réussi à les faire complètement perdre leur rythme. Seul le Français Moustapha Fall surnageait côté grec avec son jeu au poste (12 points, 6 rebonds, 4 passes, 4 contres). Mais la situation a complètement basculé en quelques actions. Les pertes de balles se sont enchaînées côté ASVEL, et les trois points ont commencé à pleuvoir côté Olympiakos, sous les hourras du public. Un cocktail fatal qui s’est conclu par un 21-3 encaissé en six minutes. Le score final (81-64) ne rend pas honneur à la performance des Villeurbannais. Mais il est symptomatique de leurs problèmes cette saison.

Objectif de fin de saison : éviter la dernière place

« C’est rageant… On a livré 35 bonnes minutes et après on a lâché. C’est difficile mais il y a eu des bonnes choses, et il faut qu’on les garde pour continuer à avancer » a conclu Timothé Luwawu-Cabarrot au micro de Skweek après le match. Avec cette 24e défaite en 31 matchs, les protégés de Tony Parker se confirment à l’avant-dernière place. Celle-ci leur semble promise étant donné qu’ils n’arrivent pas à concrétiser leurs bonnes performances par des victoires. Pour leurs trois dernières rencontres de la saison, ils auront fort à faire. Ils accueilleront deux candidats au Final Four avec Monaco et le FC Barcelone, et se déplaceront chez une équipe en course pour les playoffs, Valence.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *