Nous suivre

EuroLigue 2022-2023

EuroLigue (J9) : Monaco s’incline malgré un quatrième quart-temps héroïque

Joris Schamberger

Publié le

EuroLigue (J9) Monaco s'incline malgré un quatrième quart-temps héroïque
Photo Icon Sport

EUROLIGUE 2022-2023 – Après leurs succès sur le fil contre le Baskonia, les Monégasques faisaient face à un énorme défi. L’accueil de Fenerbahçe, leader au classement, avec une seule petite défaite d’un point contre Barcelone. Et on a bien cru à l’exploit après un quatrième quart-temps héroïque. 

Cela a été compliqué pour les Monégasques. Malgré une entame en fanfare avec un run 7-2, ils ont rapidement été rattrapés puis dépassés par les Turcs. Cela les condamne alors à un match de trainards, qui se solde par une défaite sur le score 93-96. Pourtant, le score est à égalité à la fin du premier quart. Mais à ce moment, le momentum est totalement en faveur du Fener, la faute à un 3 points assassin de Nick Calathes sur le buzzer de la période. Le Grec réalise d’ailleurs une excellente première mi-temps à 11 points marqués.

Monaco largement inférieur

Le deuxième quart-temps est largement à l’avantage des Turcs. Calathes continue son festival, que ce soit au scoring, ou à la passe avec ses 7 assists. Monaco semble au bord du craquage, mais reste dans le match grâce à une grosse performance de Jordan Loyd. L’Américain conclut la rencontre avec 18 points. Une très bonne prestation, mais bien trop isolée pour espérer quoi que ce soit. De retour au vestiaire, les Turcs n’ont qu’un avantage de 7 points, mais on sent que l’addition pourrait être bien plus salée.

En sortie de vestiaire, les craintes se justifient. Le Fenerbahçe fait gonfle l’écart, et Monaco ne pourra jamais revenir. Calathes se met en retrait, mais d’autres se mettent en valeur pour les Turcs. A l’image de Nigel Hayes-Davis qui réalise un excellent match avec 21 points et un magnifique 4/5 à trois points. Carsen Edwards fait également très mal en sortie de banc avec ses 12 unités marquées. Collectivement, la défense monégasque se troue dans le 3e quart, perdu 34-22.

Une réaction d’orgueil en fin de match

Néanmoins, cette équipe a du cœur et l’a déjà prouvé. Le 4e quart-temps est ainsi totalement dominé par la Roca Team. Elie Okobo tire la sonnette d’alarme dès les premières minutes avec un 3 points qui redonne une bouffée d’air à toute son équipe. Derrière, John Brown, puis Mike James, sortent de leur sommeil et ramènent leur équipe au contact des Turcs. Menés de 19 points au début de la dernière période, les Monégasques reviennent à 1 point à moins d’une minute du terme sur une énorme claquette de Donta Hall. Malheureusement, le jeu des lancers-francs et un dernier tir manqué de Mike James permettent au Fener de s’en sortir avec 3 petits points d’avance. De quoi laisser des regrets à une Roca Team particulièrement vaillante.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une