Nous suivre

F1 2023

F1 2023 : Le calendrier prévisionnel

Publié le

F1 2023 Le calendrier prévisionnel
Photo Icon Sport

F1 2023 – Nos confrères d’AUTOhebdo ont partagé ce mardi le calendrier prévisionnel de la saison de Formule 1 2023. 24 Grands Prix seraient au programme.

Le calendrier F1 2023 prend forme. Si l’on savait déjà que le Grand Prix de France n’en serait pas, Monaco et la Belgique, un temps menacés, seront eux de la partie. Ainsi, selon AUTOhebdo, ce sont bien 24 Grands Prix qui seront disputés la saison prochaine. Comme prévu, un troisième Grand Prix aura lieu aux États-Unis. Après Miami (7 mai) et Austin (9 juillet), Las Vegas accueillera le cirque de la F1 le 18 novembre 2023.

Comme en 2022, le Grand Prix d’Émilie-Romagne à Imola ouvrira le bal en Europe, mais pas avant le 21 mai. Celui-ci serait suivi dans un triple-header inédit des GP de Monaco et d’Espagne.

Le calendrier prévisionnel de la saison 2023 de F1

5 mars : Grand Prix de Bahreïn
19 mars : Grand Prix d’Arabie Saoudite

2 avril : Grand Prix d’Australie
16 avril : Grand Prix de Chine
30 avril : Grand Prix d’Azerbaïdjan

7 mai : Grand Prix de Miami
21 mai : Grand Prix d’Émilie-Romagne
28 mai : Grand Prix de Monaco

4 juin : Grand Prix d’Espagne
18 juin : Grand Prix du Canada

2 juillet : Grand Prix d’Autriche
9 juillet : Grand Prix de Grande-Bretagne
23 juillet : Grand Prix de Hongrie
30 juillet : Grand Prix de Belgique

27 août : Grand Prix des Pays-Bas

3 septembre : Grand Prix d’Italie
17 septembre : Grand Prix de Singapour
24 septembre : Grand Prix du Japon

8 octobre : Grand Prix du Qatar
22 octobre : Grand Prix des États-Unis
29 octobre : Grand Prix du Mexique

5 novembre : Grand Prix du Brésil
18 novembre : Grand Prix de Las Vegas
26 novembre : Grand Prix d’Abou Dhabi

 

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une