Nous suivre

Formule 1

Grand Prix de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton s’impose sans trembler ou presque

Publié

le

Grand Prix de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton s'impose sans trembler
AFP

FORMULE 1 – GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE – Une nouvelle fois seul au monde durant 51 tours, Lewis Hamilton (Mercedes) s’est imposé à Silverstone, sur trois roues ! C’est son 7ème succès sur ses terres, le 87ème en carrière. Derrière, Max Verstappen (Red Bull) prend la deuxième place, devant Charles Leclerc (Ferrari). Valtteri Bottas a lui joué de malchance à deux tours du terme de la course, victime d’une crevaison.

Ça a été ennuyant durant 50 tours, jusqu’à l’impensable ou presque. Malgré une crevaison dans la dernière boucle, Lewis Hamilton (Mercedes) s’est imposé à domicile, lors d’un Grand Prix de Grande-Bretagne qu’il a mené de bout en bout. Mais cet incident dans les derniers hectomètres aurait pu le priver d’un 87ème succès en carrière, Max Verstappen (Red Bull) revenant comme une balle après un changement de gommes audacieux à deux tours de l’arrivée.

Coéquipier du Britannique chez les Flèches d’Argent, Valtteri Bottas n’a pas eu la même chance. Le Finlandais a lui crevé de la même roue avant gauche à deux tours du terme. Malgré un passage par les stands, le mal était fait, avec une 11ème place. Une mésaventure qui a profité à Charles Leclerc (Ferrari), qui complète le podium.

Ocon et Gasly tirent leur épingle du jeu

Les malheurs de Valtteri Bottas, mais aussi de Carlos Sainz (McLaren), victime de la même crevaison, ont fait le bonheur des Bleus. Partis 9ème et 11ème, Esteban Ocon (Renault) et Pierre Gasly (AlphaTauri) ont terminé dans les points, et avec la manière. Performants avec leur monoplace, le premier cité termine sixième, juste devant le second nommé. Gasly s’est même payé le luxe de dépasser un Sebastian Vettel en difficulté (10ème).

En revanche, Romain Grosjean (Haas) continue de vivre une saison bien difficile. Une 16ème place, et deux drapeaux noirs et blancs pour des comportements anti-sportifs au moment de se faire passer.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une