Nous suivre

F1 2022

F1 Italie Monza 2022 : Charles Leclerc en pole position

Flo Ostermann

Publié le

F1 Italie Monza 2022 Charles Leclerc en pole position
Photo Icon Sport

F1 GRAND PRIX D’ITALIE 2022 – Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a décroché la pole position du GP d’Italie à Monza, ce samedi. Au jeu des pénalités, c’est George Russell (Mercedes) qui accompagnera Leclerc en première ligne.

Sur les terres de Ferrari, à Monza, Charles Leclerc a répondu présent ! Le Monégasque a décroché ce samedi une 17ème pole position en carrière, la 8ème en 2022, la deuxième sur le circuit italien, après celle décrochée en 2019. Cette année-là, Leclerc avait également glané la victoire lors du Grand Prix. Bis repetita cette année pour les 75 ans de la Scuderia ? Réponse ce dimanche.

Verstappen s’en sort bien

Charles Leclerc au-dessus du lot en Q3 avec un temps de 1:20.161, le tout sans aspiration, derrière, les pénalités ont rebattu les cartes. Deuxième temps, Max Verstappen (Red Bull) a écopé de 5 places de pénalité pour un changement d’élément moteur. Résultat, il s’élancera depuis la 7ème place. Carlos Sainz (Ferrari), Sergio Perez (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) également pénalisés, ce sont les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo qui partiront en deuxième ligne. Pierre Gasly (AlphaTauri) et Fernando Alonso (Alpine) seront en troisième ligne.



À noter la 8ème place du bluffant Nyck de Vries (Williams) ! Remplaçant au pied levé d’Alex Albon, opéré d’une crise d’appendicite vendredi soir, il a failli créer l’exploit de passer en Q3. Le Néerlandais, double champion du monde en Formule E, avait piloté pour Aston Martin vendredi lors des essais libres 1. En fond de grille, Carlos Sainz (18ème) et Lewis Hamilton (19ème) devraient offrir du grand spectacle lors des premiers tours.

À lire aussi

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *