Nous suivre

F1 2021

F1 : Tout savoir avant le Grand Prix de France 2021

Publié

le

F1 : Tout savoir avant le Grand Prix de France 2021
Photo Icon Sport

FORMULE 1 – Le Grand Prix de France de Formule 1 va se dérouler sur le circuit Paul Ricard pour la 17ème fois ce week-end. Au Castellet, la manche historique revient au calendrier après presque 2 ans d’absence. Histoire, enjeux, records, météo, chiffres clés… Soyez incollables avant la 7ème manche du Championnat du monde de Formule 1 2021.

Histoire du Grand Prix

Le Grand Prix de France existe depuis 1906 et porte cette appellation depuis 1967. Il figure au calendrier du championnat du monde de Formule 1 depuis 1950 et jusqu’à 2008, avant de revenir en 2018. Passé par Rouen, Reims, Clermont-Ferrand, Le Mans, Dijon et Nevers, le circuit tricolore choisi est désormais celui de Paul Ricard, au Castellet près de Marseille.

Spécialiste du circuit de Magny-Court, Michael Schumacher est le pilote ayant le plus remporté de Grands Prix de France avec 8 victoires entre 1994 et 2006. Il est suivi de près par Alain Prost avec 6 éditions à son palmarès entre 1981 et 1993. Cette édition est d’ailleurs la dernière en date ayant vu un pilote français s’imposer sur son Grand Prix national.

Lors de son retour en Formule 1 pour l’édition 2018, Lewis Hamilton a devancé de peu son coéquipier Valtteri Bottas pour décrocher la pole position. Avec une Mercedes W09 très performante sur ce circuit Paul Ricard, il finit par remporter la course sans jamais avoir été inquiété. Cette édition est aussi marquée par l’accrochage malheureux entre les deux Français Pierre Gasly et Esteban Ocon dans le premier tour de course. Celui-ci entraîne leurs abandons pour leur premier Grand Prix à la maison.

La dernière édition en date de 2019 a été à l’image de sa version précédente. Le poleman et le vainqueur a récidivé : Lewis Hamilton s’est imposé au Castellet passant les 53 tours de course en tête. Celle-ci avait été très peu animée. Le Français Pierre Gasly avait pris la 10ème place et Romain Grosjean avait dû abandonner. Comme de nombreux Grands Prix, celui prévu en 2020 avait été annulé en raison de la pandémie mondiale. Cela fait donc près de deux ans que l’on n’a pas vu de course de Formule 1 sur le circuit du Castellet.

Les spécificités du circuit

Le Castellet est un circuit qu’on pourrait catégoriser de « moderne ». Ses particularités résident dans ses énormes dégagements, puisqu’on ne retrouve ni graviers ni herbe, mais uniquement du goudron sur cette piste. Ce tracé se fait aussi remarquer par ses grandes bandes bleu et rouge dessinées au sol, et presque hypnotiques. Un tour de ce circuit mesure 5,8km et comporte 15 virages, soit l’un des plus longs au calendrier. La course se déroulera sur 53 tours soit environ 306 km. Le Castellet possède aussi deux longues lignes droites, où les pilotes atteignent des vitesses de 330km/h.

Après la surprise concernant la crevaison des pneus à Bakou, Pirelli a opté pour la gamme de pneus intermédiaires : C2-C3-C4. Ceux-ci seraient parfaitement adaptés au circuit puisqu’ils ont déjà été utilisés en 2019. L’asphalte était quasiment neuf, puisqu’il avait été posé cette année-là.

Côté météo, le Castellet se situant en région Provence Alpes Côte d’Azur, les conditions sont habituellement sèches et chaudes. Cette année ne déroge pas à la règle puisque la température est prévue aux alentours de 30 degrés et aucune pluie n’est attendue. Cependant, peu de soleil et peu de vents sont prédits contrairement à la plupart du temps dans la région. Attention aux gros orages prévus pour l’instant le lendemain de la course.

Les records

Le record du tour est détenu par Lewis Hamilton (Mercedes) en 1:28.319 lors de sa pole position en 2019. Valtteri Bottas (Mercedes) possède celui du meilleur tour en course avec 1:34.225 lors du Grand Prix de France 2018.

Les enjeux

Ce rendez-vous est la 7ème manche du Championnat du monde, composé de 23 courses. Après une course mouvementée à Bakou, Max Verstappen (Red Bull) est toujours positionné en tête du championnat avec 4 points d’avance sur Lewis Hamilton (Mercedes). Les deux hommes forts du championnats étant repartis bredouilles de la dernière course en Azerbaïdjan, ils auront à cœur de ne pas récidiver. On risque encore d’assister à un duel de premier ordre ce week-end. Bien que les Mercedes soient avantagées avec les deux dernières victoires en date sur ce circuit, les Red bull n’ont pas dit leur dernier mot.

Leurs coéquipiers respectifs Sergio Perez (Red Bull) et Valtteri Bottas (Mercedes) pourront peut-être se mêler à la lutte. Le Mexicain ayant gagné la dernière course, il faudra l’attendre au tournant. Le Finlandais étant lui en difficulté avec sa voiture, il aura des choses à prouver ce week-end.

Qu’en est-il des Ferrari ? Après leurs très bonnes performances dans les circuits urbains, il faudra montrer si l’état de forme se confirme sur un tracé plus « classique ». On se demande tout de même ce que peut réaliser Charles Leclerc (Ferrari) en qualifications, après ses deux poles positions lors des deux derniers GP. L’équipe qui talonne la Scuderia au classement général constructeurs, McLaren, devrait leur compliquer la tâche. L’équipe peut compter sur un Lando Norris (McLaren) très constant. En effet, il est le seul pilote sur la grille à avoir marqué des points à chaque Grand Prix depuis le début de la saison. Daniel Ricciardo (McLaren) essaiera sûrement de se rattraper après ses performances décevantes lors des deux dernières manches.

Les Français Pierre Gasly (Alpha Tauri) et Esteban Ocon (Alpine) seront à la maison. Ils auront à cœur de réussir une belle prestation. Le premier voudra surfer sur son magnifique podium lors de la dernière course à Bakou. Le second voudra effacer la frustration d’un abandon au 3ème tour de course lors de la dernière manche. Rentrer dans le top 10 sera le minimum attendu, mais on espère encore mieux.

La lutte des constructeurs fait toujours rage car 26 points séparent Red Bull (174 points) de Mercedes (148 points). Puis, deux points distinguent Ferrari (94 points) de McLaren (92 points). De plus, le milieu de tableau est serré puisque Alpha Tauri (39 points), Aston Martin (37 points) et Alpine (25 points) se battent pour la 5ème place. Ensuite, Alfa Romeo a décroché un point à chacun des deux derniers Grand Prix. Enfin, Williams et Haas n’en n’ont toujours pas obtenu. En termes d’enjeux, le Grand Prix promet d’être passionnant.

La grosse nouvelle

Le Français Esteban Ocon vient de signer un contrat de prolongation avec son écurie Alpine jusqu’à 2024 ! Il assure sa place en Formule 1 pour un bon moment et peut courir l’esprit tranquille. Le pilote et l’équipe française s’inscrivent dans un projet à long terme, à l’aube du changement de règlement prévu pour la saison 2022.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une