Nous suivre

F1 2021

F1 : Tout savoir avant le Grand Prix de Hongrie 2021

Publié

le

F1 Tout savoir avant le Grand Prix de Hongrie 2021
Photo Icon Sport

FORMULE 1 –  Le Grand Prix de Hongrie 2021 de Formule 1 va se dérouler ce week-end sur le circuit du nom de Hungaroring. Que va-t-il se passer après le gros crash entre les deux leaders du championnat ? Histoire, enjeux, records, météo, chiffres clés… Soyez incollables avant la 11ème manche du Championnat du monde de Formule 1 2021. C’est le dernier rendez-vous avant la trêve estivale qui durera un mois.

Histoire du Grand Prix

Le Grand Prix de Hongrie existe depuis 1986 en championnat du monde de F1. Le circuit du Hungaroring se situe tout près de Budapest, la capitale du pays. Celui-ci est souvent critiqué pour sa difficulté de dépassement entre pilotes. Néanmoins, certaines courses sur le Hungaroring ont marqué l’histoire de la Formule 1.

Lewis Hamilton détient l’impressionnant record de victoires sur le même Grand Prix. Le Britannique a déjà gagné 8 fois en Hongrie. La première fois en 2007 et la dernière fois en 2020. Il fait partie des 5 pilotes encore en compétition à avoir déjà gagné sur ce circuit. Fernando Alonso l’a emporté en 2003, Kimi Räikkönen en 2005, Daniel Ricciardo en 2014 et Sebastian Vettel en 2015 et 2017. On note également que Michael Schumacher l’a remporté 4 fois et Ayrton Senna 3 fois.

En 2019, Max Verstappen a décroché sa première pole position en F1 après avoir déjà couru 93 Grands Prix. C’était également la première d’un Néerlandais en championnat du monde de Formule 1. Lors de la course, Mercedes a été meilleur stratégiquement et avait plus de rythme que les Red Bull. Lewis Hamilton dépassait Max Verstappen à 3 tours de l’arrivée pour remporter sa 7ème victoire en Hongrie.

La dernière édition en date de 2020 avait marqué les esprits. En effet, les Mercedes s’étaient qualifiées en première ligne et Lewis Hamilton avait décroché la pole position. La météo avait fait des siennes le dimanche pour la course puisque le circuit était complétement détrempé. On se souvient d’ailleurs de Max Verstappen qui s’était fait piégé dans le tour de formation emmenant sa Red Bull contre le mur. Ses mécaniciens avaient heureusement réussi à réparer sa monoplace à temps et le Néerlandais prenait alors la deuxième place du Grand Prix. La piste ayant séché, Lewis Hamilton a déroulé pour remporter sa 8ème victoire en Hongrie. Valtteri Bottas et sa Mercedes complétaient le podium.

Les spécificités du circuit

Le circuit du Hungaroring est sinueux et technique, il est difficile pour les pilotes de se dépasser. Celui-ci est long de 4,381 km et comporte 14 virages, soit l’un des plus courts du calendrier. La course se déroulera sur 70 tours, soit environ 307 km. Le Hungaroring ne possède qu’une seule ligne droite, celle du départ, de l’arrivée mais aussi de la voie des stands. Par conséquent, le circuit ne compte qu’une seule zone de DRS, on le surnomme « le tourniquet ».

Circuit du Hungaroring

Pour ce week-end, Pirelli a décidé d’opter pour la gamme de pneus intermédiaire : C2-C3-C4. Les pneus se dégradent beaucoup sur le Hungaroring en raison des nombreux virages et du revêtement de la piste. L’équipementier pneumatique Pirelli a également précisé que les écuries Ferrari, McLaren et Mercedes resteront mardi et mercredi prochain en Hongrie pour tester les pneumatiques 18 pouces qui seront introduits lors de la saison 2022.

Côté météo, les prévisions sur le circuit s’annoncent très chaudes et sèches, ce qui est souvent le cas pour ce Grand Prix de Hongrie. La température est prévue aux alentours de 30 degrés et aucune pluie n’est attendue de tout le week-end. Un grand soleil devrait dominer le vendredi et samedi, mais quelques nuages viendront s’inviter dimanche.

Les records

Le record du tour est détenu par Lewis Hamilton (Mercedes) en 1:13.144 lors de sa pole position de 2020. Le Britannique possède aussi celui du meilleur tour en course avec 1:16.627 lors du Grand Prix de la même année.

Les enjeux

Ce rendez-vous est la 11ème manche du Championnat du monde, composé de 23 courses. Après le crash du départ à Silverstone entre Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes), nous pouvons nous demander comment va se dérouler la course ce week-end. Est-ce un tournant de la saison ? Ce qui est sûr, c’est que le Britannique (177 points) a recollé à 7 points du Néerlandais (185 points). Les deux meneurs du championnat des pilotes savent que chaque point compte et qu’il sera primordial de réussir la qualifications sur ce circuit où il est difficile de doubler. Avantage à Max Verstappen dans le domaine puisqu’il qui compte déjà 5 poles positions cette année, contre seulement 2 pour Lewis Hamilton.

Leurs coéquipiers respectifs, Sergio Perez (Red Bull) et Valtteri Bottas (Mercedes), restent un peu en marge avec des dernières performances mitigées. Ils pourront néanmoins possiblement se mêler à la lutte. Le Mexicain a compris sa voiture et est de plus en plus performant : il a néanmoins réalisé une course catastrophique en Angleterre. Le Finlandais est toujours plus en difficulté que son coéquipier, mais montre de solides performances et reste sur deux podiums consécutifs.

Qu’en est-il des Ferrari ? Les voitures rouges, et notamment Charles Leclerc, ont montré un rythme impressionnant lors de la dernière course en Angleterre. Le Monégasque a profité du crash au départ pour prendre la tête de la course et mener la quasi-totalité des tours. La Scuderia se bat toujours pour la 3ème place du championnat constructeurs face à son adversaire principal, McLaren. L’écurie britannique peut compter sur un Lando Norris très constant et impressionnant. En effet, il est le seul pilote sur la grille à avoir marqué des points à chaque Grand Prix depuis le début de la saison. Il compte également déjà 3 podiums à son actif. Son coéquipier Daniel Ricciardo revient régulièrement dans le Top 10 et reste sur une belle 5ème place au dernier Grand Prix.

Le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) est également en forme : il a toujours fini dans le top 10 depuis le début de la saison, quand il n’a pas abandonné. Cependant, le dernier week-end ne lui a pas réussi et il s’est contenté d’une 11ème place en raison du manque de rythme de son Alpha Tauri et d’une malheureuse crevaison. De son côté, Esteban Ocon (Alpine) a été en délicatesse pendant plusieurs Grands Prix. Il a cependant réussi à inverser la tendance en rentrant dans le top 10 à Silverstone en prenant une solide 9ème place. On espère que cela lui a redonné confiance.

La lutte des constructeurs fait toujours rage, car plus que 5 points séparent Red Bull (289 points) de Mercedes (284 points). Ceci est la conséquence du 40-0 encaissé par Red Bull lors du dernier Grand Prix. Puis, 15 points  séparent McLaren (163 points) de Ferrari (148 points). De plus, le milieu de tableau est serré puisque AlphaTauri (49 points), Aston Martin (48 points) et Alpine (40 points) se battent pour la 5ème place. Enfin, Alfa Romeo compte toujours 2 points et Williams et Haas n’en n’ont pour l’instant inscrit aucun. En termes d’enjeux, ce Grand Prix de Hongrie promet d’être passionnant.

La Formule 3 sera également à suivre sur le même circuit ce week-end. Les trois représentants Français que sont Victor Martins, Clément Novalak et Reshad de Gerus disputeront la 4ème manche du championnat. Les qualifications et courses seront diffusées sur Canal+ Sport et Canal+.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une