Nous suivre

Actualités

Face à Face : pour ou contre l’ouverture du marathon de Paris 2024 au grand public ?

Publié

le

Les rédacteurs de Dicodusport entrent sur le ring et s’affrontent dans un Face à Face autour d’un sujet d’actualité. Dans ce un-contre-un engagé, chaque rédacteur ou rédactrice tentera de convaincre son adversaire, ainsi que vous-même, qu’il mérite de remporter ce duel. Un arbitre sera alors chargé de les départager et de désigner un vainqueur. Aujourd’hui, deux de nos rédacteurs s’opposent sur la question de l’ouverture au grand public du marathon des Jeux Olympiques à Paris, en 2024.


👍 Bastien : pour l’ouverture du marathon de Paris 2024 au grand public

En tant qu’amoureux de sport et de course à pied, je ne peux que me réjouir de l’ouverture du Marathon des JO au grand public en 2024. L’objectif premier des Jeux Olympiques n’est d’ailleurs pas le partage d’une passion commune, à savoir celle du sport ?

Quelle idée géniale d’offrir la possibilité au plus grand nombre de prendre part de l’intérieur à l’un des évènements les plus populaires au monde ! Et si une discipline sportive offre cette possibilité, c’est bien le Marathon, où élite et amateurs prouvent sur chaque grand rendez-vous que la cohabitation, et surtout le partage, sont possibles.

Alors bien évidemment, laissons partir les athlètes olympiques en premier lieu pour éviter toutes confusions, mais profitons-en pour mettre le parcours à disposition des amateurs et leur offrir un souvenir incroyable et un esprit de partage. Tony Estanguet et son équipe exécutive souhaitent organiser des Jeux différents ? L’idée d’ouvrir une épreuve au grand public comme le marathon est donc excellente dans cette direction. Nul doute que ce projet peut amener de nombreux français à découvrir cette pratique sportive. Après tout, « l’essentiel c’est de participer » non ?


👎 Quentin : contre l’ouverture du marathon de Paris 2024 au grand public

L’intérêt d’ouvrir le marathon olympique en 2024 à tout le monde peut légitimement être remis en question. En effet, je pense que cette idée n’a aucun intérêt et n’apportera rien aux Jeux. Nous regardons les JO pour le spectacle, les performances, les athlètes, et non pour voir des sportifs amateurs se mesurer aux professionnels. Le marathon est une épreuve légendaire des JO, et je pense que pour le courir, il faut le mériter, c’est-à-dire obtenir les minima (environ 2h10 pour les hommes et 2h27 pour les femmes).

Pour atteindre leur rêve olympique, les athlètes doivent donc faire des heures d’entraînement et de nombreux sacrifices. Même si tous n’auront pas la chance de monter sur le podium, ils pourront au moins dire « j’ai couru le marathon olympique ». Mais aujourd’hui, vous venez dire aux professionnels qu’en 2024, tout le monde pourra le courir et donc réaliser un rêve presque inaccessible. Il est vrai que tout sportif a un jour rêvé d’une participation aux Jeux Olympiques, mais de se dire qu’aujourd’hui, sans plus de travail, tu pourras participer à une épreuve olympique est, à mon sens, un manque de respect envers les athlètes professionnels ainsi qu’envers les JO. Sans compter que des marathons, il y en a toute l’année, notamment dans les rues de la capitale, et peuvent être courus par toutes et tous, le même jour et dans les mêmes conditions que les athlètes professionnels.

Enfin, la question de la sécurité de l’événement me vient à l’esprit. Est-ce raisonnable d’ouvrir une course au grand public alors que des événements auront lieu aux quatre coins de la capitale ? Pas sûr, mais la France a déjà su faire face lors de grands événements. Je pense donc qu’il y a d’autres moyens de faire participer le public aux JO. L’intention est bonne, mais l’idée est mauvaise.


Verdict de l’arbitre :

Au premier abord, lorsqu’on lit les arguments de Bastien et Quentin, c’est l’une des phrases de ce dernier nous saute aux yeux : « Il est vrai que tout sportif a un jour rêvé d’une participation aux Jeux Olympiques, mais de se dire qu’aujourd’hui, sans plus de travail, tu pourras participer à une épreuve olympique est, à mon sens, un manque de respect envers les athlètes professionnels ainsi qu’envers les JO. » Effectivement, même si Quentin rappelle à juste titre que les grands marathons comme celui de Paris sont déjà courus et par les élites, et par les amateurs, la perspective de voir un marathon olympique couru par le plus grand nombre peut poser la question du respect envers les professionnels, qui se battent pendant 4 ans pour décrocher les minima.

Mais, en face, Bastien avance ses pions en s’appuyant sur les valeurs de l’olympisme. L’une d’entre elles, à savoir le partage, est au cœur de son argumentaire, et elle a le mérite de justifier l’idée du COJO dirigé par Tony Estanguet. Enfin, la possibilité offerte au plus grand nombre de courir un marathon peut aussi, selon lui, être un moyen pour la population de découvrir la pratique sportive sans doute la plus accessible à toutes et tous. Et quoi de mieux que des Jeux Olympiques « différents » pour le faire ?

🏆 Bastien remporte donc ce débat !

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

2 Commentaires

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Gilbert Keller Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gilbert Keller
Invité
Gilbert Keller

.le marathon est déjà gagné la france va briller par son absence,heureusement les amateurs sont là pour donner un sens au marathon par le nombre de participant..c est un sport populaire ,les pros aucune chance au podium même pas 10 ême. Cest pas la peine qui se fatigue a s entrainer il y aura beaucoup de éthiopien et kainian .et cest les amateurs qui vont sauver la face.

Gilbert Keller
Invité
Gilbert Keller

Si il ny a pas les amateurs ca sera pas un marathon..les pros francais vont briller par leur absence. il y auras un nombre fou de éthopiens et kainian ca sera un marathon de gens de couleurs et le marathon .c est le premier qui compte .et les pros c est les gens de couleurs.quand j entends des anciens pro dire que c est pas une bonne idée que les amateurs participent.si depuis une dizaine d année c est grace aux amateurs que le marathon est si populaire pas grace aux champions francais un peut de modestie.et le marathon est… Lire plus »

Fil Info

Actus à la une