Nous suivre

Actualités

Face à face : pour ou contre la pétanque aux Jeux Olympiques de Paris en 2024 ?

Publié

le

Chaque mercredi, les rédacteurs de Dicodusport entrent sur le ring et s’affrontent dans un Face à Face autour d’un sujet d’actualité. Dans ce un-contre-un engagé, chaque rédacteur ou rédactrice tentera de convaincre son adversaire ainsi que vous, cher lecteur, qu’il mérite de remporter ce Face à Face. Un arbitre sera alors chargé de les départager et de désigner un vainqueur. Aujourd’hui, le débat porte sur la pétanque, et sa possible intégration au programme des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Tristan et Baptiste sont sur le ring !


Tristan est opposé à l’intégration de la pétanque au programme des JO.

👎 Tristan : Contre la pétanque aux JO en 2024.

S’il est indéniable que la pétanque observe un bond en avant depuis une dizaine d’années, elle n’a, pour ma part, pas sa place aux Jeux Olympiques de 2024. En effet, à ce jour, quand on parle de pétanque, on y associe toujours le sud de la France et on parle souvent d’une activité pratiquée l’été pendant les vacances, mais pas d’un sport. En y regardant de plus près, il n’y a, d’après moi, pas la dimension physique que l’on associe à l’activité sportive. D’ailleurs, on a même inventé l’aimant au bout d’une ficelle pour ramasser les boules sans se baisser, c’est dire.

De plus, la France possède plus de la moitié des joueurs de pétanque dans le monde, avec 46 titres de champion du monde à la clé notamment. N’est-ce pas un peu trop clivant pour pouvoir être présenté aux Jeux Olympiques ? Alors il est vrai qu’en 2024, les Jeux auront lieu en France, mais je suis contre le fait de mettre une discipline où on a le plus de chance de remporter des médailles. C’est même légèrement anti-sportif.

Enfin, en prenant les sports retenus à Tokyo en 2020 comme référence, avec le baseball, le softball, l’escalade, le surf et le skateboard, le Japon ainsi que le comité olympique ont décidé de mettre à l’honneur des sports populaires auprès des jeunes. Est-ce vraiment le cas de la pétanque ? En regardant de plus près, l’âge moyen des pratiquants est de 52,6 ans. Quand on sait que c’est la tranche d’âge des jeunes qui a le plus répondu présent lors de la dernière quinzaine des Jeux d’été (57% chez les 4-14 ans et 43% des 15-24 ans), la pétanque me semble être en décalage avec ce que cherchent les spectateurs et téléspectateurs.


 

En revanche, Baptiste défend la candidature de la pétanque, et plus globalement des sports de boules.

👍 Baptiste : Pour la pétanque aux JO en 2024

Tout d’abord, il faut savoir que la candidature porte sur trois disciplines : la pétanque, la plus médiatisée, les boules lyonnaises et la Raffa Volo. Ces sports sont universels puisqu’ils comptent plus de 200 millions de pratiquants, répartis dans plus de 165 pays. 67 nations différentes ont déjà obtenu une médaille lors des compétitions internationales.

De plus, deux tiers des épreuves proposées seront mixtes, ce qui à l’heure actuelle, est primordial. En effet, il n’y aura pas de disparité entre la visibilité des épreuves masculines vis-à-vis des épreuves féminines puisqu’elles seront, pour la majorité, communes. Par ailleurs, ces sports sont pratiqués par des sportifs « propres ». Bien qu’avec de véritables épreuves demandant une forte préparation physique et une certaine endurance pour les boules lyonnaises, à ce jour, aucun cas de dopage n’a été recensé.

Enfin, la France est une nation phare des sports de boules avec de grandes chances de médailles. Idéal pour augmenter le nombre de breloques des Tricolores. Pour ces raisons, on ne peut qu’encourager la candidature des sports de boules aux JO… dès 2024 à Paris ! Pour en savoir plus sur les boules lyonnaises et la Raffa Volo, c’est ici !


Verdict de l’arbitre :

Deux regards, et deux avis diamétralement opposés sur le sujet. Si Tristan admet volontiers que la pétanque connaît un essor non négligeable ces dernières années, il pose plusieurs arguments recevables lorsque l’on prend position contre l’intégration de la pétanque aux JO : absence de dimension physique à proprement parler, une discipline qui touche que très peu les jeunes par rapport aux nouvelles faisant leur apparition à Tokyo, notre nouveau rédacteur met en avant le décalage possible avec l’attente des spectateurs et téléspectateurs, et à juste titre.

Mais Baptiste se montre tout aussi solide dans son argumentaire. En plus de la pétanque, des disciplines comme les boules lyonnaises ou le Raffa Volo font aussi partie de la candidature. Si la question porte essentiellement sur la première discipline citée, notre Auvergnat met l’accent sur la mixité des épreuves proposées dans la candidature, un élément ô combien important de nos jours, quand on connaît les trop nombreuses disparités entre femmes et hommes dans les autres disciplines. Et c’est bien là l’essentiel aujourd’hui. Dans ce sens, la pétanque doit  faire son entrée aux JO. D’ailleurs, il y a quelques jours, Martin Fourcade affirmait que la discipline « avait sa place » à Paris dans six ans. Si même lui le dit…

🏆 Je déclare donc Baptiste vainqueur !

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une