Nous suivre

Football

Fin du mercato : une fermeture tardive qui pose question

Publié

le

AFP

C’est la nuit dernière que la fenêtre des transferts s’est officiellement refermée pour les clubs de Ligue 1, tout comme leurs homologues italiens et espagnols. Mais cette fermeture tardive a mis en difficulté plusieurs clubs et sa date fait une nouvelle fois débat.

Une fois encore, la dernière journée du mercato estival fut animée et de nombreux mouvements, et pas des moindres, ont pu être enregistrés en fin de journée hier. Mais ces derniers mouvements ne sont pas tous apparus comme bénéfiques pour une partie des clubs de notre championnat, entre recrutements tardifs de nouveaux joueurs et pertes dans les dernières heures de joueurs majeurs au sein de leur effectif. Cela fait néanmoins partie intégrante du charme de la période des transferts et de ses retournements de situations jusque dans les dernières heures d’ouverture.

Oui mais voilà, quand tous ces mouvements se réalisent alors que le championnat est lancé depuis 4 journées, cela vient complexifier la donne et pose la question de l’équité sportive, mais également du bon sens. Bien que cela soit presque devenu une normalité, la tendance pourrait être amenée à évoluer grâce à nos voisins anglais qui viennent de prendre, pour leur championnat, la décision de stopper les transferts avant l’ouverture de la Premier League. Une décision forte qui pourrait amener les autres championnats majeurs européens à suivre le mouvement, vu l’importance des clubs anglais sur le mercato.

https://twitter.com/infosportplus/status/1159494563859484674?s=20

En France, nombreux sont les clubs à avoir vécu un mois d’août compliqué, entre reprise du championnat et rumeurs de transferts. On imagine facilement que ces derniers ne soient pas contre une évolution de la réglementation pour ne pas revivre un tel été l’an prochain. Les exemples marquants de cet été :

FC Nantes

C’est sûrement l’exemple le plus marquant de cette période des transferts. Le FC Nantes a dû faire face à une situation complexe avec son capitaine Valentin Rongier, tout au long de l’été. Désireux de quitter son club pour rejoindre l’Olympique de Marseille, ce dernier a même pris la décision de ne pas jouer le dernier match de son équipe face à Montpellier pour ne pas remettre en cause son possible transfert à l’OM.

Résultat ? Un transfert avorté dans les toutes dernières minutes du mercato et cela malgré la présence de Valentin Rongier au centre d’entrainement de l’Olympique de Marseille ce lundi soir. Une situation exceptionnelle, qui illustre parfaitement la complexité d’un mercato qui ferme ses portes en plein championnat. Ce qui a fait dire à l’entraîneur de Nantes, Christian Gourcuff, que « c’est la dérive du football professionnel, tout le monde en est victime. Valentin est un charmant garçon, mais tant que les transferts seront autorisés un mois après le début du championnat, des clubs seront déstabilisés ».

https://twitter.com/OMLaProvence/status/1168759780850196481?s=20

Olympique de Marseille

Au cœur du transfert avorté de Valentin Rongier en provenance du FC Nantes, l’Olympique de Marseille a également connu cette situation avec l’un de ses joueurs cadres, à savoir Luiz Gustavo. Ce dernier souhaitait quitter Marseille depuis plusieurs jours mais faute d’un accord entre son club actuel et Fenerbahce, Luiz Gustavo restait à disposition de son entraineur et continuait de s’entrainer sous les couleurs phocéennes. Mais lorsque vous possédez au sein de votre effectif un joueur, bien qu’important dans votre équipe, qui souhaite absolument partir, cela se ressent obligatoirement dans l’atmosphère générale. Et finalement, l’Olympique de Marseille aura fini par laisser partir Luiz Gustavo à quelques heures de la fermeture du mercato et n’aura pas eu le temps de le remplacer…

https://twitter.com/Fenerbahce/status/1168561488174485505?s=20

Paris Saint-Germain

C’est sûrement le meilleur exemple qu’il soit pour les partisans d’une fermeture du marché des transferts avant le début du championnat. Les supporters du PSG auraient en effet apprécié ne pas avoir à jouer 4 rencontres de championnat avec comme principal interrogation des médias le dossier Neymar à chacune de leurs sorties. Véritable feuilleton tout au long de l’été, le départ possible de la star brésilienne aura eu un impact à la fois sur le mercato parisien, mais aussi sur l’ambiance générale au sein du groupe et de l’ensemble des discussions autour du club. Au final, c’est un joueur que les supporters parisiens ne portent plus spécialement dans leur cœur qu’il va falloir réintégrer dans l’effectif après plus d’un mois de compétition.

https://twitter.com/AfterRMC/status/1167913074310823942?s=20

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une