Nous suivre

Actualités

Finale de la Coupe Davis : les joueurs belges

Publié

le

La finale de la Coupe Davis approche à grands pas. Après la sélection française, présentation de la sélection belge !

Comme Yannick Noah, Johan Van Herck a donné une liste élargie de joueurs (4 + 1 réserviste) et fera son choix au dernier moment. En stage à Uccle la semaine dernière (sauf Goffin qui était à Londres pour le Masters), les Belges ont rejoint Villeneuve-d’Ascq hier.


© Imagellan

David Goffin réalise la meilleure saison de sa carrière. Quart de finaliste à l’Open d’Australie, il réalisait une bonne saison sur terre battue avant de se blesser au troisième tour de Roland Garros. Touché à la cheville, il a repris le chemin des courts à la mi-juillet, avec des résultats peu satisfaisants. Eliminé en huitièmes de finale par Rublev à l’US Open, il s’est refait une santé lors de la demi-finale de Coupe Davis face à l’Australie. Il a ensuite enchaîné les tournois et s’est imposé à l’Open de Shenzhen puis la semaine suivante à Tokyo. Pour la première fois de sa carrière, il a participé au Masters où il a atteint la finale après avoir battu Nadal en poules et Federer en demi-finale.
Forfait face à l’Allemagne lors du premier tour de Coupe Davis, il a remporté ses simples face à l’Italie (Seppi et Lorenzi) et face à l’Australie (Millman et Kyrgios).

 

© Imagellan

Appelez-le « The Shark » (requin) ou monsieur Coupe Davis ! En effet, dès qu’il revêt l’habit national, Darcis est un autre homme. S’il compte 59% de victoires dans la compétition (70% si on ne s’intéresse qu’aux simples), il est l’un des piliers de cette équipe depuis 2005 et répond souvent présent dans les moments décisifs. Le Liégeois qui a atteint son meilleur classement au mois de mai (38e) a été le héros de tout un peuple lors du premier tour. Privée de Goffin, la Belgique s’appuyait sur Darcis face à l’Allemagne de Kohlschreiber et des frères Zverev. Il a remporté ses deux simples. En demi-finale face à l’Australie, il n’a pas flanché pour apporter le point de la victoire lors du dernier match face à Thompson. Blessé au coude, il avait abandonné en quarts de finale à Pékin face à Kyrgios au début du mois d’octobre. Deux semaines plus tard il avait tout de même tenu à participer à l’Open d’Anvers mais a été éliminé en huitièmes de finale par Ferrer. Le 21 octobre il a décidé de s’accorder deux semaines de repos pour soigner son coude et pouvoir être en forme pour la finale. En début de stage, son entraineur Van Herck a rassuré quant à l’état de son joueur : « Il s’entraîne physiquement le matin et joue deux heures l’après-midi, comme tout le monde. Son coude va bien. »

 

© Vincent Van Doornick / Isosport

Cette année, Bemelmans a évolué plus de la moitié du temps sur le circuit Challenger où il a remporté un titre en début d’année à Coblence. Sur le circuit principal il a atteint les demi-finales du tournoi d’Anvers en octobre dernier et avait atteint le troisième tour à Wimbledon après avoir remporté ses trois matchs de qualifications. Dans l’équipe depuis 2008, il évolue aussi bien en simple qu’en double. Il a remporté le double avec De Greef face aux frères Zverev lors du premier tour.

 

© Imagellan

De Greef évolue principalement sur le circuit Challenger. Il a fait son apparition dans le groupe belge cette année, pour le premier tour. Battu par Alexander Zverev pour sa première sélection, il a remplacé De Loore, blessé, lors de la demi-finale face à l’Australie. Il s’est incliné lors du double avec Bemelmans face à Peers et Thompson.

 

© Vincent Van Doornick / Isosport

 

De Loore est réserviste. Il a rejoint le groupe lors des play-offs remportés 4-1 l’année dernière face au Brésil. Il avait remporté le double avec Bemelmans face à Melo et Soares et s’était imposé lors du troisième simple face à Bellucci. Cette année, il a remporté le double avec Bemelmans face à l’Allemagne lors du premier tour. En quarts de finale ils s’étaient inclinés face à la paire Bolelli/Seppi. Déjà qualifiés pour la demi-finale, il avait joué le cinquième match face à Giannessi et s’était incliné 6-4 7-6[9]. Opéré du genou à la mi-septembre, il n’a plus joué depuis le mois d’août.

 

Capitaine de l’équipe belge depuis 2011, Johan Van Herck va disputer sa deuxième finale en trois ans et il estime que ses joueurs « ont acquis de l’expérience et de la maturité ». Cette équipe est un « vrai bloc » qui a les moyens de remporter son premier saladier d’argent.

 

Arlette


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une