Nous suivre

Championnats du monde de cyclisme sur route 2021

Flandres 2021 – Elisa Balsamo championne du monde élite sur la course en ligne

Publié

le

Cyclisme - Flandres 2021 - Elisa Balsamo championne du monde élite sur la course en ligne
Photo UCI

CYCLISME SUR ROUTE – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Dans un peloton d’une vingtaine de coureuses, Elisa Balsamo a été sacrée championne du monde au sprint ce samedi après-midi à Louvain, devant la Néerlandaise Marianne Vos et le Polonaise Katarzyna Niewiadoma. C’est le troisième sacre transalpin sur ces championnats du monde après Filippo Baroncini chez les espoirs masculins et Flilippo Ganna sur le contre-la-montre élite hommes.

Pour le parcours du jour, les élites féminines avaient le même parcours que les espoirs masculins avec 157,7 kilomètres de course et un départ depuis la Grande Place d’Anvers, avant de prendre la direction de Louvain et son circuit technique. Puis, elles ont pris la direction d’Overijse pour le circuit flandrien avant de retourner à Louvain. La course s’est terminée par deux tours de circuit dans Louvain.

Un début de course tranquille

D’abord, contrairement aux courses chez les jeunes, le peloton est resté calme pendant le départ fictif et la portion entre Anvers et Louvain avec peu de tentatives d’échappée et beaucoup moins de chutes. Urška Bravec (Slovénie) et Nina Berton (Luxembourg) ont pourtant tenté de s’échapper.

Puis, le rythme s’est accéléré à l’approche du circuit de Louvain avec les grandes nations à l’avant du peloton. Le passage dans Louvain a permis d’étirer le peloton et d’éliminer les coureuses les plus faibles. À la sortir de Louvain, Michaela Drummond (Nouvelle-Zélande) est sortie du paquet pour être reprise par un peloton emmené par la Grande-Bretagne et l’Allemagne avant le Smeysberg.

Par la suite, Annemiek van Vleuten (Pays-Bas) a haussé le rythme sur la Bekestraat pour obtenir un peloton d’environ 50 coureuses et Ashleigh Moolman (Afrique du Sud) a mis le bazar dans la seconde ascension du Smeysberg.

Le circuit pas assez dur pour faire des différences

Sur le premier tour, Mavi Garcia (Espagne) est partie seule à 24 kilomètres de l’arrivée. Mais, après avoir obtenu près de 30 secondes d’avance, l’Espagnole a été reprise à 10 kilomètres du terme.

Dans le dernier tour, Katarzyna Niewiadoma (Pologne) a tenté de faire la différence à 6 kilomètres de l’arrivée mais la Polonaise a été neutralisée. Les Néerlandaises ont profité de ces derniers kilomètres pour contrôler la course pour Marianne Vos, malgré une nouvelle attaque de Niewiadoma à deux kilomètres du terme.

Finalement, après un gros travail dans le dernier kilomètre des Italiennes, Elisa Balsamo (Italie) s’est montrée plus rapide que la triple championne du monde Marianne Vos (Pays-Bas) et Katarzyna Niewiadoma (Pologne). Kata Blanka Vas (Hongrie) a fini au pied du podium devant Arlenis Sierra (Cuba). De son côté, Elisa Balsamo a apporté un sixième sacre à l’Italie sur la course en ligne après Giorgia Bronzini (2010 et 2011), Tatiana Guderzo, (2009), Marta Bastianelli (2007) et Alessandra Cappellotto (1997). Marianne Vos a décroché sa neuvième médaille aux Mondiaux sur route, sa sixième en argent.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une