Nous suivre

Championnats du monde de cyclisme sur route 2021

Flandres 2021 : Les espoirs masculins à suivre sur la course sur route

Publié

le

Flandres 2021 Les espoirs masculins à suivre sur la course sur route
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Après un an d’absence, les espoirs peuvent à nouveau concourir dans un championnat du monde sur route vendredi. En Flandre, on connaîtra le nom du successeur de Samuele Battistella, qui a remporté le titre mondial en 2019, après une disqualification très controversée de Nils Eekhoff.

Un Belge sacré sur ses terres ? Le coureur de la Lotto-Soudal Florian Vermeersch est devenu pro chez Lotto-Soudal le 1er juin 2020. Plus tôt cette semaine, il a remporté le bronze sur le contre-la-montre. Vermeersch est un futur spécialiste des classiques, et il aura le soutien de son public. Il mérite le statut de grand favori et devra faire face à cette pression. L’année dernière, il a terminé treizième à Gand-Wevelgem et cette année, il a terminé seizième à l’E3 Saxo Bank Classic, au sein d’un peloton World Tour. De plus, la sélection belge comptera sur deux solides sprinteurs en réserve : Arnaud De Lie et surtout le champion d’Europe Thibau Nys (sans doute le seconde gros leader belge) et sur de solides équipiers comme Stan Van Tricht, Fabio Vandenbossche et Lennert Van Eetvelt, très en vue lors des championnats d’Europe.

Cyclisme - Trente 2021 Thibau Nys champion d'Europe chez les espoirs

Thibau Nys va-t-il faire le doublé ? – Photo Real Federación Española de Ciclismo

Les Pays-Bas adversaires numéros 1 ?

L’adversité viendra tout d’abord de leurs voisins néerlandais. Le coureur de 22 ans de la Conti Groupama-FDJ Marijn van den Berg devrait être le leader. Il a remporté sept courses UCI cette année, dont deux étapes du Tour de l’Avenir, le Grand Prix Adria Mobil et le général du Orlen Nations Grand Prix. Rapide dans un sprint massif, Van den Berg est bien plus qu’un sprinteur, capable de forcer l’allure sur les collines des Flandres. Un autre Oranje, Mick van Dijke, est actuellement en grande forme avec son succès d’étape sur le Tour de l’Avenir et sa victoire sur le Flandres Tomorrow Tour. Le troisième larron pour les Pays-Bas sera le sprinteur de la Jumbo-Visma Olav Kooij. Le professionnel première année du train jaune et noir est principalement considéré comme un sprinteur talentueux, mais il s’illustre également sur les monts flamands. Ces leaders seront entourés de solides gaillards comme Daan Hoole, Tim van Dijke et Casper van Uden.

La Norvège sera articulée autour de Søren Wærenskjold. Le natif de Mandal a une belle pointe de vitesse (5e du Circuit de Wallonie), capable de passer les bosses (2e du championnat d’Europe sur route) et en grande condition (au pied du podium du chrono).

Autre coureur en grande forme en cette fin de saison : Biniam Girmay. Le coureur de l’Intermarché Wanty-Gobert a remporté le Classic Grand Besançon Doubs, a terminé 2e du Tour du Doubs et 7e du Tour du Jura et de la Course des Raisins à Overijse. Néanmoins, il va lui falloir une course dure et il comptera sur la protection d’Henok Mulubrhan et de Natnael Tesfatsion.

Attention à l’Italie !

Qu’attendre des Italiens ? Filippo Baroncini est un très solide rouleur et a montré de solide capacité sur des courses vallonnées en finissant quatrième de la Coppa Sabatini. Michele Gazzoli, Luca Colnaghi, Luca Coati, le grimpeur Filippo Zana et Marco Frigo seront également des francs-tireurs pour animer la course.

L’Australie misera sur un petit Michael Matthews avec Jarrad Drizners. Repris dans le final de Liège-Bastogne-Liège espoirs, le coureur Hagens Berman Axeon a également fini 4e de la Flanders Tomorrow Tour et a montré une certaine régularité sur les cinq premières étapes du Tour de l’Avenir.

Puis, l’Espagne composera avec son duo Juan Ayuso et le sprinteur Marc Brustenga. Ayuso a dominé la saison chez les espoirs en gagnant notamment le Tour d’Italie espoirs, le Tour du Belvédère et le Trofeo Piva. Malheureusement pour le coureur de l’UAE, la course au maillot arc-en-ciel ne sera pas montagneuse, mais il peut surprendre son monde.

Pour l’équipe de France, Matis Louvel (Arkéa-Samsic), Alexis Renard (Israel Start-Up Nation), Hugo Page (Conti Groupama-FDJ) joueront la carte de l’attaque. Pour un sprint, la carte tricolore sera Paul Penhoët. Enfin, on suivra aussi le Britannique Ethan Vernon, les Américains Magnus Sheffield et Kevin Vermaerke ou encore les Allemands Maurice Ballerstedt et Michel Heßmann.


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une