Nous suivre

Championnats du monde de cyclisme sur route 2021

Flandres 2021 : Les favoris et les outsiders de la course élite masculine

Publié

le

Flandres 2021 : Les favoris et les outsiders de la course élite masculine
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Ce dimanche, nous saurons qui sera le nouveau champion du monde sur route. À Louvain et ses environs, les meilleurs coureurs du monde s’affronteront pour l’un des maillots les plus convoités du cyclisme. Qui sera le successeur de Julian Alaphilippe ? Wout Van Aert ? Mathieu van der Poel ? Un Danois ? Ou Alaphilippe lui-même ?

Après sa performance impressionnante ces dernières semaines sur les routes du Tour, sur la course en ligne olympique et dernièrement sur le Tour de Grande-Bretagne, Wout Van Aert s’est imposé comme le grand favori pour le titre mondial. Mais il arrive souvent qu’un grand favori succombe à la pression, surtout à la maison. De plus, il ne faut pas oublier que la concurrence est féroce et qu’il existe de nombreuses nations puissantes. Le polyvalent coureur d’Herentals a le luxe de pouvoir gagner de plusieurs manières. Après une course difficile, Van Aert a la pointe de vitesse pour gagner un sprint, mais dans une bonne journée, il peut s’imposer en solitaire. L’entraîneur national Sven Vanthourenhout a fait de lui l’unique leader. Avec le prodige Remco Evenepoel, le vainqueur de Milan-San Remo Jasper Stuyven, Yves Lampaert ou encore Tiesj Benoot, Van Aert aura des équipiers de luxe à ses côtés pour le protéger, le lancer ou suivre les coups. Seul, Jasper Stuyven, originaire de Louvain, pourrait avoir une petite carte à jouer s’il part dans un groupe.

L’Italie en concurrente principale ?

Le rang de premier ennemi de la sélection belge sera destiné à l’Italie. La liste de l’entraîneur national Davide Cassani a été construite autour du champion d’Europe Sonny Colbrelli, qui est dans la forme de sa vie. Le très solide sprinteur devenu grimpeur, a terminé deuxième de la Coppa Sabatini et a remporté le Marco Pantani Memorial en préparation de ces Mondiaux. Néanmoins, la sélection transalpine comptera d’autres flèches pour un sprint avec le lauréat du Trofeo Matteotti Matteo Trentin, Davide Ballerini, très à l’aise en début de saison avant de rentrer dans le rang, et Giacomo Nizzolo. Il y a deux ans dans le Yorkshire, Trentin a étonnamment dû s’incliner devant Mads Pedersen après une course très usante. Diego Ulissi, le jeune Andrea Bagioli et Gianni Moscon seront des clients dangereux dans une possible échappée.

Cyclisme - Trente 2021 Sonny Colbrelli sacré champion d'Europe, Benoît Cosnefroy en bronze

De gauche à droite, Evenepoel, Colbrelli et Cosnefroy, le trio gagnant des championnats d’Europe, pourrait une nouvelle fois jouer les premiers rôles à Louvain – Photo Icon Sport

Et puis, place au camp hollandais. Cela a été un dossier casse-tête ces dernières semaines avec le dos de Mathieu van der Poel. Longtemps incertain, MVDP sera prêt à temps pour la lutte au maillot arc-en-ciel. Après quelques bonnes semaines d’entraînement et des courses de reprise plutôt concluantes, le feu vert est arrivé plus tôt cette semaine. Même si sa préparation n’a pas été optimale, le petit-fils de Poulidor sera un danger dès qu’il décidera de bouger et dans un grand jour, il peut faire une attaque décisive à cinquante kilomètres du terme. Cependant, on ne doit pas s’arrêter juste à van der Poel du côté des cartes bataves puisque, Koos Moerenhout comptera sur le lauréat d’À Travers La Flandre Dylan van Baarle, le rapide Mike Teunissen, l’expérimenté Sebastian Langeveld et le sprinteur Danny van Poppel.

Lauréat dans le Yorkshire avec Mads Pedersen, le Danemark sera aussi une nation forte sur les collines flamandes avec Kasper Asgreen. Impressionnant ce printemps avec une victoire en solitaire dans l’E3 Saxo Bank Classic et son triomphe au sprint sur Mathieu van der Poel lors du Tour des Flandres. Asgreen a terminé quatrième, à quelques secondes du podium lors du contre-la-montre des Mondiaux, cela prouve son niveau de forme. Avec Magnus Cort et Mads Pedersen, le Danemark a deux autres finisseurs potentiels. Cort a montré sur la Vuelta a España sa capacité à triompher de toutes sortes de manières, tandis que l’imprévisible Pedersen a des jours où il peut s’élever au-dessus de lui-même. Le vainqueur du Giro della Toscana et de la Coppa Sabatini Michael Valgren et l’équipier dévoué du Wolfpack Mikkel Frølich Honoré (troisième de la Clásica San Sebastián et 5e du Tour de Pologne) pourraient suivre les coups

Le tenant du titre Julian Alaphilippe dirigera une solide équipe française. Loulou a terminé deuxième de la Bretagne Classic et troisième du Tour de Grande-Bretagne. Sans victoire avant le Mondial, est-ce mauvais signe ? Cela ne veut pas dire grand-chose, puisqu’il a eu une préparation similaire pour les championnats du monde d’Imola l’an dernier. Et nous savons tous comment cela s’est terminé… Il a montré qu’il savait se préparer pour son objectif de la saison et de plus, il a montré après son sacre qu’il pouvait briller sur le Ronde avant d’être mis à terre par une moto. Alaphilippe ne sera pas le seul Français à avoir des ambitions. Champion du monde chez les espoirs, Benoît Cosnefroy a retrouvé une excellente forme avec un profil proche de Julian. Thomas Voeckler comptera également sur Christophe Laporte qui misera pour un sprint collectif, sur Florian Sénéchal, également dangereux en matière de sprint et sur Anthony Turgis qui avait fait un printemps des plus remarquables en terme de régularité dans le Top 10.

Enfin, le danger pourrait venir de moins grosses nations avec un moins fort collectif, mais de sacrées individualités avec le Slovène Matej Mohorič, le triple champion du monde slovaque Peter Sagan, l’Allemagne avec Nils Politt et John Degenkolb, la Suisse avec Marc Hirschi et Stefan Küng, et le duo britannique composé de Tom Pidcock et Ethan Hayter.


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une