Nous suivre

Championnats du monde de cyclisme sur route 2021

Flandres 2021 – Romain Grégoire en argent chez les juniors, Hagenes sacré

Publié le

Flandres 2021 – Romain Grégoire en argent chez les juniors, Hagenes sacré
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Grand Favori de la course, le Norvégien Per Strand Hagenes a attendu le dernier tour pour faire la différence pour remporter le titre mondial chez les juniors masculins. Champion d’Europe de la catégorie, Romain Grégoire a pris la médaille d’argent.

Pour la première course en ligne, les juniors masculins avaient 5 tours de circuit dans les rues de Louvain à faire ce vendredi matin. Ce parcours très tortueux proposait quatre petites côtes avec le Keizersberg (300 mètres à 6 %), Decouxlaan (500 mètres à 3,8 %), Wijnpers (400 mètres à 7,5 %) et Sint-Antoniousberg (100 mètres à 7 %) à plus d’un kilomètre de la ligne d’arrivée.

Une course débridée

Dès le premier tour de circuit, trois coureurs sont sortis du peloton : Luis-Joe Lührs (Allemagne), Joshua Tarling (Grande-Bretagne) et Milan Kadlec (République Tchèque). La Belgique a tenté de contrôler l’échappée.

Bien sûr, sur un tel circuit, on n’a pas laissé trop d’avance aux fuyards avec moins d’une minute. Au fur et à mesure des côtes et des virages, de nombreuses chutes et ennuis mécaniques ont provoqué une sélection avec notamment comme victime principale, Cian Uijtdebroeks (Belgique).

Une équipe de France très présente

Puis, la Norvège a effectué le gros travail à l’avant du peloton pour protéger les intérêts du lauréat de la Course de la Paix juniors : Per Strand Hagenes. Néanmoins, l’équipe de France a décidé de faire exploser la course à 45 kilomètres du terme. Cependant, après ce travail de sape, de nouvelles attaques ont eu lieu au sein du peloton pour revenir sur les échappés à 30 kilomètres de l’arrivée.

Par la suite, Daniel Schrag (Allemagne) et Dario Igor Belletta (Italie) ont pris leurs distances avec un peloton bien amaigri à une quarantaine de coureurs. Finlay Pickering (Grande-Bretagne), Simon Dalby (Danemark), Eddy le Huitouze et Pierre Gautherat (France) sont entrés en duo avant d’entamer le dernier tour.

Per Strand Hagenes, trop surpuissant pour l’équipe de France

Dans le Keizersberg, lancé par ses derniers équipiers, Per Strand Hagenes (Norvège) a fait la jonction avec la tête de la course avec dans son sillage Romain Grégoire (France). Ensuite, le Norvégien a porté une violente attaque dans le Wijnpers en faisant exploser Belletta et Grégoire de sa roue. Alors que les autres Français ont été pris dans une chute, Romain Grégoire est parti seul en chasse derrière Hagenes. Belletta a été repris par le petit peloton pour la médaille de bronze.

Finalement, Per Strand Hagenes est devenu en solitaire le premier champion du monde norvégien chez les juniors. Romain Grégoire a réussi à conserver seul sa deuxième place à 19 secondes et a apporté la première médaille pour la délégation française dans ces championnats du monde. Madis Mihkels (Estonie) a complété le podium devant le futur coureur de la Deceuninck – Quick-Step, Martin Svrček (Slovaquie), et Alexander Hajek (Autriche) à 24 secondes.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une