Nous suivre

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Brest – Saint-Étienne

Nico

Publié

le

Football - Ligue 1 - notre pronostic pour Brest - Saint-Étienne
Dicodusport

LIGUE 1 – 11ÈME JOURNÉE – Brest reçoit Saint-Étienne dans le cadre de la 11ème journée du championnat français. Notre pronostic pour la rencontre.

Brest – Saint-Étienne : Samedi 21 novembre, 17h00

Brest reste sur une belle victoire face à Lille mais avait enchaîné trois défaites de rang avant cela. Les Brestois n’ont pas concédé le moindre nul cette saison, c’est un peut tout ou rien avec cette équipe. Saint-Etienne vit un moment compliqué après pourtant un bon début de saison mais le départ de Fofana à Leicester a été un tournant dans la saison des Verts. Du mieux malgré tout contre Lyon. Deux équipes qui ne défendent pas très bien donc on voit des buts. On part sur une victoire de Brest ou un match nul avec les deux équipes qui marquent.

Samedi 21 novembre, 17h00 1N & les 2 équipes marquent
Brest – Saint-Étienne
1.98

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Strasbourg – Rennes

Nico

Publié

le

Par

Football - Ligue 1 - notre pronostic pour Strasbourg - Rennes
Dicodusport

LIGUE 1 – 12ÈME JOURNÉE – Strasbourg reçoit Rennes dans le cadre de la 12ème journée du championnat français. Notre pronostic pour la rencontre.

Strasbourg – Rennes : Vendredi 27 novembre, 21h00

Strasbourg vit un début de saison compliqué et pointe au 19ème rang avec seulement 6 points au compteur. La dernière défaite face à Montpellier dans un match fou va laisser des traces. Pour Rennes, il y a un vrai passage difficile et cette défaite à la dernière minute face à Chelsea n’arrange rien. Malgré tout, les Rennais ont rendu une belle copie face aux Londoniens. On part donc sur une victoire de Rennes ou un nul avec + de 1,5 buts dans le match.

Vendredi 27 novembre, 21h00 N2 & +1,5 buts
Strasbourg – Rennes 1.82

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Calendrier Ligue 1 2020/2021 – 12ème journée : Programme et résultats

Nico

Publié

le

Par

Calendrier Ligue 1 20202021 - 12ème journée Programme et résultats
Dicodusport

FOOTBALL – La Ligue 1 se poursuit avec dix matchs au menu cette semaine. Programme et résultats de la 12ème journée.

– JOURNÉE 12 –

VENDREDI 27 NOVEMBRE 2020
RC STRASBOURG 21H00
Téléfoot
STADE RENNAIS FC
SAMEDI 28 NOVEMBRE 2020
OLYMPIQUE DE MARSEILLE 17H00
Téléfoot
FC NANTES
PARIS SAINT-GERMAIN 21H00
Canal+
FC GIRONDINS DE BORDEAUX
DIMANCHE 29 NOVEMBRE 2020
OLYMPIQUE LYONNAIS 13H00
Téléfoot
STADE DE REIMS
RC LENS 15H00
Téléfoot
ANGERS SCO
FC LORIENT 15H00
Téléfoot
MONTPELLIER HSC
FC METZ 15H00
Téléfoot
STADE BRESTOIS 29
AS MONACO 15H00
Téléfoot
NÎMES OLYMPIQUE
OGC NICE 17H00
Canal+
DIJON FCO
AS SAINT-ÉTIENNE 21H00
Téléfoot
LOSC LILLE

Dicodusport


Lire la suite

Football

Vie et mort de la légende Diego Maradona

JMPPMJ

Publié

le

Par

Vie et mort de la légende Diego Maradona
Razlikli / SIPA

Diego Maradona est mort hier à l’âge de 60 ans. Il a été le meilleur joueur de la planète l’espace d’une dizaine d’années. Il aura autant été un homme tourmenté et décrié qu’un joueur adulé et respecté.

Diego Maradona n’est pas mort. Le corps dans lequel il évoluait a peut-être cessé de fonctionner, mais Diego Maradona n’est pas mort. Il ne mourra pas tant que sa légende d’un joueur de génie en même temps qu’un homme tourmenté ne s’éteindra pas. Or, sa légende est éternelle.

Diego Maradona, un trésor

En octobre 1960, Diego Maradona naît dans un hôpital au nom pour lui prédestiné : Eva Peron. Car ce n’est rien de dire que le numéro 10 argentin aura été l’égal des immenses figures nationales, comme celle d’Evita. Au milieu d’une famille modeste et d’un bidonville de la région de Corrinties, il grandit, un ballon greffé au pied. Il est repéré à seulement 10 ans par un club local et amuse déjà la galerie. À 15 ans, il est déjà considéré comme un trésor quand il commence en division première avec l’Argentinos Junior. À la seule force de ses pieds, de ses yeux et de son cœur, il fait prendre à ce club, habitué à la lutte pour la survie, une ampleur inimaginable. Sans être retenu par Menotti pour la Coupe du monde 1978, il est le leader de l’équipe juniors. C’est grâce à lui que l’Argentine est championne du monde U21.

Comme on se poserait la question de savoir si une œuvre d’art devrait aller au Louvre ou à Orsay, il ne reste à Diego Maradona plus qu’un seul choix à faire : Boca ou River. C’est finalement Boca qui emporte la mise et fait tapis pour le prodige en 1981. Quitte à s’endetter plus que de raison, le club jaune et bleu de la capitale mise sur l’attrait que Maradona suscitera. Boca mise surtout sur les trophées que le Pibe de Oro ramènera dans l’armoire, et là, c’est jackpot. En point d’orgue, il y a cette finale contre l’ennemi River. 2 buts sur 3 et l’impression qu’il survole tout. Qu’il est un ange ou cyborg, en tout, quelque chose d’autre qu’un humain.

Christique

C’est finalement cette impression d’être autre chose qu’un humain ou qu’un joueur que Diego Maradona aura laissé durant toute sa carrière. En Argentine bien sûr, mais aussi à Naples et enfin pour tous ceux qui tiennent le football en haute estime. Il y aura eu bien sûr ces sept saisons à l’ombre du Vésuve. Dans une ville bouillante et amoureuse par nature, il a pris des airs christiques. Quelques 70 000 spectateurs l’accueillent quand il se présente à eux en juillet 1984. Et même si sa première saison est en demi-teinte, les Napolitains sentent que Diego Maradona est des leurs. Parce qu’il vient d’un milieu modeste. Surtout peut-être parce qu’il ne considère pas que le football est seulement du football, mais une raison à part entière de vivre ou de survivre.

Et qu’importe que son passage au Barça se soit conclu en eau de boudin par une bagarre générale de son fait. Au contraire peut-être. Peut-être que le peuple napolitain s’est reconnu dans ce joueur qui se venge de son bourreau Adoni Goikoetxa. Le Basque avait quelques mois plus tôt massacré la cheville de l’Argentin.

Après la Coupe du monde 1986, Diego Maradona change de rythme et entraîne tout Napoli derrière lui. Bien aidé par le recrutement, il porte néanmoins tout un peuple et un club sur son dos. En 1987, Naples remporte son premier doublé qui est aussi son premier titre de champion. Son aisance technique prend tous les défenseurs de court. Sa vista et son intelligence du jeu rendent chèvres les meilleurs tacticiens du monde. La Serie A est alors le meilleur championnat du monde. Diego Maradona est sans conteste le meilleur joueur du monde.

Diego Maradona avec le maillot du Napoli - Getty Images

Diego Maradona avec le maillot du Napoli – Getty Images

San Diego Maradona

Il n’avait alors pas eu besoin du Calcio pour le rappeler. Lors de la Coupe du monde 1986 au Mexique, il avait mis tout le monde d’accord. Aux côtés d’une équipe moyenne, le Christ Diego avait lâché sa croix pour porter toute la beauté du football. À 25 ans seulement, il est un patron que rien ne peut arrêter. Le temps d’un match, il se fait même le vengeur de la cause nationale. Quand l’Argentine rencontre l’Angleterre, les rancœurs de la Guerre des Malouines ne sont pas éteintes. En quarts de finale, il traverse la moitié de terrain anglais pour inscrire l’un des plus beaux buts de l’histoire. Quelques minutes avant, il avait inscrit un but de la main. L’histoire retiendra ces deux buts comme les deux faces d’un même joueur. Le génie et le roublard, le talent et l’escroquerie.

Ce que l’Argentine retiendra, c’est que Diego Maradona vaut mille soldats, mille Rafales ou mille destroyers. Diego Maradona peut tout et contre n’importe qui. L’Argentine remporte grâce à lui sa seconde Coupe du monde. Il faudra toute sa vista pour que Burruchaga inscrive en finale contre la RFA le but victorieux du 3-2. C’est Dieu qui conduit Diego, ses pieds et ses mains.

L’idole de la mafia

Avec Naples, il n’a pas dit son dernier mot et il glane encore un titre de champion, une Coupe de l’UEFA et une Supercoupe. Sanctifié, il est protégé par son Président qui balaie d’un revers de main un transfert à Marseille. Adulé par tous, la mafia napolitaine a compris tout le trésor que Maradona peut constituer pour elle. Pour lui, elle organise tout, simplifie tout. Même sa consommation de cocaïne. Pour qu’il n’arrive pas malheur au Pibe, elle lui fournit la meilleure came. Honneur suprême, la mafia le laisse convoiter les femmes des familles mafieuses. Il est l’un des leurs. Pour les Napolitains, Maradona n’est plus Argentin, il est de Naples. Il est Naples. Alors, quand il doit tirer le penalty décisif pour l’Argentine lors de la Coupe du monde 1990 contre l’Italie, le San Paoli est derrière lui et l’encourage. Mieux, il célèbre avec lui la qualification de l’Argentine aux dépends des Azzuri.

Un martyr qui n’est pas saint

Rien ni personne ne pourra hélas rien contre Diego Maradona. Contrôlé positif lors d’un contrôle anti-dopage en 1991, il quitte Naples pour Séville en 1992 et entame son déclin sportif. Il a 32 ans mais il est cassé. Les défenseurs n’ont jamais été tendres avec lui et il souffre. Grossi, consommateur maladif de cocaïne et d’autres substances interdites, la fin de carrière de Maradona n’est pas à la hauteur de l’immense joueur qu’il a été. Peut-être est-elle à la hauteur de sa figure de martyr chrétien des premières heures. Un martyr qui n’est pas un saint.

Diego Maradona restera dans le football jusqu’aux dernières heures de sa vie. Sélectionneur de l’équipe d’Argentine entre 2008 et 2010, il ne réussit pas à donner à Lionel Messi sa propre ampleur. En avait-il envie ? Entraineur de clubs émiratis, biélorusses puis mexicains, c’est finalement en Argentine qu’il occupera son dernier poste. Accueilli comme le messie par un stade en fusion, il empêche Gimnasia de descendre. Mais Diego Maradona ne va pas bien. De crises cardiaques en pontages, de cures en rechutes, sa santé est minée par ses excès. Son image aussi pâtit de fréquentations politiques et intimes troubles. Il avait été opéré ce mois-ci d’un hématome sous-dural avec succès. Il est mort aujourd’hui à 60 ans d’une crise cardiaque.

Pardon, le corps de Diego Maradona a cessé de fonctionner aujourd’hui. Diego Maradona lui est toujours vivant. On se dit peut-être ça pour se rassurer. Son football, sa générosité et sa légende vivront toujours.

JMPPMJ


Lire la suite

Football

Football – Ligue Europa : notre pronostic pour Glasgow Rangers – Benfica

Nico

Publié

le

Par

Football - Ligue Europa - notre pronostic pour Glasgow Rangers - Benfica
Dicodusport

LIGUE EUROPA – Les Glasgow Rangers accueillent Benfica pour la 4ème journée de la Ligue Europa 2020-2021. Notre pronostic pour la rencontre.

Glasgow Rangers – Benfica : Jeudi 26 novembre, 21h00

Les Rangers ont accroché un match nul au Portugal il y a trois semaines mais ils auraient même pu espérer mieux alors qu’ils menaient 3-1 à 10 minutes de la fin. Depuis, deux victoires en championnat, 8-0 et 4-0. Benfica est tombé à domicile face à Braga il y a 15 jours et a timidement battu une faible équipe en Coupe le week-end passé. On ne voit pas les Ecossais perdre à la maison donc on part sur une victoire des Rangers ou un nul avec les deux équipes qui marquent.

Jeudi 26 novembre, 21h00 1N & les 2 équipes marquent
Glasgow Rangers – Benfica
1.88

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Ligue Europa : notre pronostic pour Nice – Slavia Prague

Nico

Publié

le

Par

Football - Ligue Europa - notre pronostic pour Nice - Slavia Prague
Dicodusport

LIGUE EUROPA – Nice accueille le Slavia Prague pour la 4ème journée de la Ligue Europa 2020-2021. Notre pronostic pour la rencontre.

Nice – Slavia Prague : Jeudi 26 novembre, 21h00

Nice n’a pas joué depuis plusieurs semaines et risque de manquer de rythme après le report de son dernier match de Ligue 1. Avant ça, les Niçois avaient perdu face à Monaco quelques jours après leur défaite face au Slavia Prague. L’équipe tchèque a remporté ses deux matchs depuis la confrontation dont le dernier 6 à 0 le week-end passé. Dur de partir sur l’issue de la rencontre car on ne connaît pas l’état de forme de Nice mais en se basant sur le match aller on part sur les deux équipes qui marquent.

Jeudi 26 novembre, 21h00 Les deux équipes vont-elles marquer ?
Nice – Slavia Prague
Oui
1.60
Non
1.90

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Football - Ligue 1 - notre pronostic pour Strasbourg - Rennes Football - Ligue 1 - notre pronostic pour Strasbourg - Rennes
FootballIl y a 14 minutes

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Strasbourg – Rennes

LIGUE 1 - 12ÈME JOURNÉE - Strasbourg reçoit Rennes dans le cadre de la 12ème journée du championnat français. Notre...

Argentine : les Pumas rendront hommage à Maradona face aux All Blacks Argentine : les Pumas rendront hommage à Maradona face aux All Blacks
Rugby à XVIl y a 57 minutes

Argentine : les Pumas rendront hommage à Maradona face aux All Blacks

RUGBY - À l'occasion de leur match face à la Nouvelle-Zélande dans le cadre du Tri Nations, les Pumas rendront...

Tir à l'arcIl y a 2 heures

Comment choisir l’équipement idéal pour du tir à l’arc sportif ?

Vous souhaitez démarrer le tir à l’arc sportif et vous ignorez encore comment vous y prendre pour choisir le matériel...

Ligue des Champions de handball : Le PSG doit confirmer face à Porto Ligue des Champions de handball : Le PSG doit confirmer face à Porto
HandballIl y a 3 heures

Ligue des Champions de handball : Le PSG doit confirmer face à Porto

En fin d'après-midi (18h45) le PSG Handball reçoit le FC Porto Sofarma pour le compte de la 9ème journée de...

L'équipe de France de biathlon confrontée à des cas de Covid-19 L'équipe de France de biathlon confrontée à des cas de Covid-19
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 5 heures

L’équipe de France de biathlon confrontée à un cas de Covid-19

COUPE DU MONDE DE BIATHLON 2020/2021 - Ça part mal pour l'équipe de France. Arrivés à Kontiolahti (Finlande), théâtre des...

Bleus : la composition inédite du XV de France pour affronter l'Italie Bleus : la composition inédite du XV de France pour affronter l'Italie
Autumn Nations Cup 2020Il y a 6 heures

Bleus : la composition inédite du XV de France pour affronter l’Italie

AUTUMN NATIONS CUP 2020 - Ce jeudi, Fabien Galthié a dévoilé la composition du XV de France pour affronter l'Italie...

Calendrier Ligue 1 20202021 - 12ème journée Programme et résultats Calendrier Ligue 1 20202021 - 12ème journée Programme et résultats
FootballIl y a 6 heures

Calendrier Ligue 1 2020/2021 – 12ème journée : Programme et résultats

FOOTBALL - La Ligue 1 se poursuit avec dix matchs au menu cette semaine. Programme et résultats de la 12ème...

Dubois vs Joyce : 5 raisons de regarder le combat Dubois vs Joyce : 5 raisons de regarder le combat
BoxeIl y a 6 heures

Dubois vs Joyce : 5 raisons de regarder le combat

BOXE - L'un des combats de boxe de l'année 2020 se déroule ce samedi. Les poids lourds britanniques Daniel Dubois...

Calendrier Top 14 20202021 - 10ème journée Programme et résultats Calendrier Top 14 20202021 - 10ème journée Programme et résultats
Rugby à XVIl y a 7 heures

Calendrier Top 14 2020/2021 – 10ème journée : Programme et résultats

TOP 14 2020/2021 - Le Top 14 se poursuit ce week-end. Découvrez le programme et les résultats de la 10ème...

CyclismeIl y a 7 heures

Cyclisme – Transferts 2020/2021 : le tableau du mercato

Cyclisme 2020/2021 - Retrouvez toutes les rumeurs ainsi que les transferts du mercato des équipes UCI WorldTeam, mais aussi des...

Advertisement

Sondage

Dans la légende, Lewis Hamilton a-t-il dépassé Michael Schumacher ?

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés