France – Allemagne (2-1) : les notes des Bleus


Menés à la mi-temps, les Bleus ont fait preuve de caractère face aux Allemands pour s’imposer, 2-1. La Mannschaft est éliminée tandis que l’équipe de France fait un premier pas vers la première place du groupe 1 de la Ligue A de la Nations League. Voici nos notes.

Hugo Lloris (c) – 7 : Pas loin de stopper le penalty de Kroos, le portier tricolore a de nouveau été l’auteur d’une parade exceptionnelle sur sa ligne sur un corner allemand (24′). Pour le reste, le gardien des Spurs de Tottenham a réalisé une prestation très propre et a de nouveau été décisif en deuxième mi-temps, réalisant des sorties importantes devant les attaquants allemands.

Benjamin Pavard – 5 : Comme face à l’Islande, Benjamin Pavard a souffert sur son côté droit. Cette fois-ci, ce sont Werner, Sané et Schulz qui ont pris le Nordiste de vitesse. Du mieux en deuxième période avec un peu plus d’agressivité dans ses interventions.

Raphaël Varane – 5 : Moins souverain qu’à l’accoutumée, le Madrilène a vécu une première période compliquée, pris par la vitesse des contres allemands. Du mieux après la pause, comme l’ensemble de la défense tricolore, mais on l’a connu plus sécurisant.

Presnel Kimpembe – 4 : Les matchs se suivent et se ressemblent pour le défenseur parisien. Coupable de la main amenant le penalty, il a de nouveau subi, notamment sur les vagues des Allemands. Des relances dans l’axe hasardeuses qui ont aussi mis en danger les Bleus. Bref, Umtiti n’a pas de quoi être inquiet.

Lucas Hernandez – 7 : Saignant et agressif offensivement, le Colchonero a répondu présent, même si il a davantage souffert défensivement sur son côté face à Kehrer en première mi-temps. Passeur décisif sur l’égalisation d’Antoine Griezmann, il a montré qu’il était bien le numéro un à son poste chez les Bleus. Un vrai taulier, déjà.

Paul Pogba – 5 : Match décevant de la part de Paul Pogba. Face aux contre-attaques allemandes, il a été pris de vitesse et son placement a laissé à désirer. C’est lui qui perd le ballon dans le rond central sur l’action qui amène le penalty. Il a un peu plus pesé sur le jeu des Bleus après la pause, mais après la Coupe du monde qu’il a réalisée, on reste nettement sur notre faim.

N’Golo Kanté – 7 : Tout comme Paul Pogba, il a été dépassé par la rapidité allemande, notamment en première mi-temps. Plus à son avantage après la demi-heure de jeu, il a récupéré de nombreux ballons par la suite et a annihilé de nombreuses attaques allemandes après la pause en montant en pression jusqu’à la fin du match. Toujours aussi précieux.

Kylian Mbappé – 5 : Peut-être la prestation la moins aboutie de Kylian Mbappé sous le maillot bleu. Toujours aussi incisif sur ses accélérations, il a souvent manqué de spontanéité dans ses choix et s’est montré emprunté. Replacé à gauche après la demi-heure de jeu, il a eu un déchet inhabituel balle au pied. Son match est quelque peu sauvé avec sa magnifique passe en profondeur pour Matuidi sur l’action menant au penalty transformé par Griezmann.

Antoine Griezmann – 8 : S’il n’a pas réussi à apporter ce qu’on attend de lui offensivement en première mi-temps, Grizou n’a pas ménagé ses efforts défensivement, en étant notamment à la retombée des centres allemands à deux reprises durant les 45 premières minutes. Auteur du but égalisateur à l’heure de jeu, il a davantage joué vers l’avant ensuite et offre la victoire aux siens sur penalty (80′). Décisif, comme un grand.

Blaise Matuidi – 6  : Fidèle à lui-même, le Turinois a été au four et au moulin, notamment lorsqu’il a été replacé devant la défense bleue lorsque celle-ci prenait l’eau en première mi-temps. Quand il est sur le terrain, cela se voit et les Bleus gagnent en agressivité. Malgré le déchet qu’il a eu offensivement, l’équipe de France a besoin de lui.

Olivier Giroud – 5 : Dans son rôle de pivot, l’attaquant de Chelsea a fait le job, en attirant de nombreux ballons. En revanche, il n’a de nouveau pas réussi à combiner avec ses compères de l’attaque tricolore et a eu du déchet en deuxième mi-temps. La situation d’Olivier Giroud en équipe de France reste délicate.

Flo Ostermann

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des