Nous suivre

Football

Gaëtane Thiney va vivre son rêve américain

Publié

le

Photo Icon Sport

FOOTBALL – Le contingent des internationales françaises dans le championnat américain va augmenter cet été avec la venue du côté de New York de Gaëtane Thiney en provenance du Paris FC.

De Troyes à New York

Mardi matin, le club du Paris FC annonçait la prolongation d’une saison de sa joueuse vedette, au club depuis 14 ans, Gaëtane Thiney. Mais l’information principale de cette annonce était le prêt de l’internationale bleue (163 sélections) à la franchise américaine NJ/NY Gotham FC à New York ! La Troyenne y évoluera pour les 6 prochains mois, pour ce qui sera sa première expérience à l’étranger à 35 ans.

D’autres Françaises aux USA

Maintenant que le livre du championnat 2020-2021 est refermé, de nombreuses joueuses renommées de l’Hexagone veulent ajouter un nouveau chapitre à leur carrière en allant au pays de l’Oncle Sam. Ainsi, Gaëtane Thiney rejoint les Lyonnaises, elles aussi prêtées 6 mois, Sarah Bouhaddi et Eugénie Le Sommer qui seront du côté de Seattle chez à l’OL Reign. Les anciennes coéquipières pourraient d’ailleurs se retrouver le 26 août prochain du côté de la côte Ouest.


Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une