Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Grand Prix de Montréal 2022 : Tadej Pogacar domine la concurrence

Emilien Descampiaux

Publié le

Grand Prix de Montréal 2022 Tadej Pogacar domine la concurrence
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a gagné le Grand Prix Cycliste de Montréal, ce dimanche. Il a devancé Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl). David Gaudu (Groupama FDJ) a fini 5ème.

Dès les premiers kilomètres de course, les attaques ont fusé depuis le peloton, et six coureurs ont formé l’échappée matinale : Théo Delacroix (Intermarché Wanty Gobert), Eddy Finé (Cofidis), Andreas Leknessund (Team DSM), Florian Vermeersch (Lotto Soudal), Antoine Duchesne (Groupama FDJ) et Antonio Nibali (Astana Qazakstan). Ces attaquants ont eu presque six minutes d’avance, avant que les équipes AG2r Citroën, INEOS Grenadiers et Jumbo Visma ne prennent les commandes de la poursuite.

Andreas Leknessund, le plus fort des échappés

Ensuite, à l’avant de la course, Andreas Leknessund s’est défait un à un ses compagnons de fugue sur le circuit exigeant de 12,3 kilomètres. Du côté du peloton, la formation UAE Team Emirates a haussé l’allure du peloton afin de se rapprocher à moins de 2 minutes de l’homme de tête à moins de 50 kilomètres du terme.

Après avoir repris Leknessund à l’entame de l’avant-dernier tour de circuit, Frederik Wandahl (Bora Hansgrohe) et Simone Velasco (Astana Qazakstan) sont sortis du peloton mais leur avance n’a pas dépassé les 40 secondes grâce au travail de Tobias Foss (Jumbo-Visma).

Cinq costauds devant !

Par la suite, dans la Côte de Camilien Houde, lors du dernier tour, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a porté une violente attaque pour déborder notamment les deux hommes de tête et Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers), sorti au pied de cette bosse. Sur le haut de cette principale difficulté du parcours, Adam Yates (INEOS Grenadiers) a porté une nouvelle accélération pour provoquer l’ultime sélection.

Alors, cinq coureurs étaient en tête de la course : Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), Wout van Aert (Jumbo-Visma), David Gaudu (Groupama FDJ), Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl) et bien sûr Adam Yates (INEOS Grenadiers). Ce dernier a essayé vainement de faire la différence dans l’ultime petite bosse à plus de 3 kilomètres de l’arrivée.

Tadej Pogacar ajoute une nouvelle ligne à son palmarès

Finalement, David Gaudu (Groupama FDJ) a lancé le sprint dans les 300 derniers mètres. Le grimpeur breton a été vite dépassé Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et le coureur slovène a résisté au retour de Wout van Aert (Jumbo-Visma) et d’Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl). Le maillot vert du dernier Tour de France n’avait plus assez d’énergie sur ce sprint en faux plat montant. De plus, van Aert a été à la peine lors de l’offensive de Yates. David Gaudu (Groupama FDJ) a pris la 5e place derrière Adam Yates (INEOS Grenadiers). Sorti en contre dans le final avec Giovanni Aleotti (Bora Hansgrohe et Mauro Schmid (Quick-Step Alpha Vinyl), Romain Bardet (Team DSM) a terminé 8e à 23 secondes alors que Warren Barguil (Arkea Samsic) a fini 10e.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une