Nous suivre

Football

Harry Maguire, un centenaire et des questions

Idriss Ahamada

Publié

le

Harry Maguire, un centenaire et des questions
Photo AFP

Arrivé il y a un peu plus d’une saison, Harry Maguire a disputé dimanche dernier son 100ème match sous le maillot de Manchester United. L’heure de faire un bilan de ses performances.

Le succès de dimanche dernier face à Brighton (2-1) était bien plus qu’un simple match pour Harry Maguire (28 ans). Le capitaine de Manchester United disputait son centième match sous le maillot des Red Devils. Et son soixante-dix-huitième en tant que capitaine. Arrivé pour la somme record de 87 millions d’€ à l’été 2019, Maguire ne fait pourtant pas l’unanimité parmi les suiveurs de Premier League. Ce cap symbolique est le moment pour nous de faire un bilan de ses performances.

Le marathonien

Depuis son arrivée, Harry Maguire s’est imposé comme le 1er choix d’Ole Gunnar Solskjaer. Le défenseur anglais a disputé en intégralité les 38 matchs de championnat la saison passée. Bis repetita cette année. En 30 matchs, Maguire n’a manqué aucune des minutes disputées par son club en Premier League. Bien que jouant à un poste exposé, Maguire évite les blessures et les suspensions. Et il enchaîne les matchs complets, sans se plaindre, ni demander à se reposer.

L’international anglais est sans surprise le joueur le plus utilisé de l’ère Solskjaer à Manchester United. Depuis sa venue chez les Red Devils, le capitaine n’a manqué que 9 matchs disputés par son club. Une performance respectable, surtout avec un calendrier si compliqué.

Un apport précieux dans les duels aériens et des projections efficaces

On est d’accord, ce n’est pas avec lui que l’Angleterre gagnera un relais 4x100m aux JO. Mais bien qu’étant relativement lent, Maguire excelle dans un domaine : les duels aériens. Selon les chiffres de fbr.net, l’international anglais a gagné 77,6% des duels dans lesquels il a été impliqué cette saison. Ce qui est le 5ème total de Premier League. Pas toujours rassurant au sol (on y reviendra), le défenseur anglais est impérial dans les airs. Sa présence aérienne permet de stabiliser la défense et d’apporter un danger supplémentaire sur les corners offensifs.

Bien que son premier rôle soit de défendre, le capitaine des Red Devils se projette souvent vers l’avant. On l’a même vu plusieurs fois distribuer le jeu près de la surface adverse, comme un numéro 10. C’était flagrant lors du large succès (9-0) face à Southampton, où ses montées ont souvent créé le déséquilibre dans la défense adverse. Fait rare pour un défenseur central, Maguire a réussi cette saison 169 passes dans les 30 derniers mètres adverses. En Premier League, seuls 5 joueurs ont fait mieux ! Quand l’équipe a des difficultés à créer, Maguire n’hésite pas à quitter sa zone pour proposer des solutions supplémentaires.

Le danger qu’il apporte ne se ressent pas forcément dans les stats. Cette saison, le natif de Sheffield a inscrit 2 buts et offert 1 passe décisive. Néanmoins, sa présence et sa vision du jeu offrent un atout supplémentaire à ses coéquipiers en phase offensive.

Des errements à corriger

Son absence de suspension relève du miracle. Cette saison, Harry Maguire a écopé de 8 cartons jaunes en championnat. En Ligue 1, de tels chiffres lui auraient fait rater deux matchs. Mais le règlement plus tolérant de la Premier League lui a permis d’éviter la suspension pour le moment.

Outre ces cartons jaunes, Maguire a aussi parfois été fébrile dans sa surface. Impliqué sur plusieurs actions litigieuses (notamment face à Everton, Chelsea et Brighton), Maguire ne doit sa statistique de 0 penalties concédés qu’à une VAR qui a parfois été conciliante avec lui. Néanmoins, la chance (et les erreurs d’arbitrages) finiront par s’inverser à un moment. Espérons pour les fans des Red Devils que Maguire corrigera ses fautes d’inattention avant. Car au bout d’un moment, de tels errements finiront par coûter cher.

Conclusion

Personne ne le conteste : Harry Maguire a été surpayé. Néanmoins, les critiques et la haine qu’il reçoit sont parfois aussi disproportionnés que le coût de son transfert. Harry Maguire ne sera jamais Alessandro Nesta ou Carles Puyol. Cependant, sa présence fait de lui une valeur sûre de Premier League à ce poste. Et le leader défensif des Three Lions. Et même si ce n’est pas toujours génial, ça mérite plus de respect.

Idriss Ahamada


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?