Nous suivre

Football

L’histoire des grandes rivalités dans le football

Idriss

Publié

le

Football - L'histoire des grandes rivalités
AP

Real – Barça, Celtic – Rangers, Boca Juniors – River Plate… On sait tous qu’ils se détestent, mais on sait un peu moins pourquoi. Retour sur la naissance des grandes rivalités du football actuel.

Real Madrid vs FC Barcelone : la rivalité politique

AP Photo

C’est une rivalité qui dépasse de loin le simple cadre sportif. La rivalité a réellement démarré dans les années 1930, quand Franco est arrivé au pouvoir. En 1936, Franco fit exécuter sans procès Josep Sunyol, alors président du Barça à l’époque. Pendant ce temps, le Real Madrid avait lui les faveurs du régime, même si l’un de ses présidents, Rafael Sanchez Guerra, a dû fuir l’Espagne en raison de son opposition à Franco.

À partir de là, les étiquettes se sont collées à ces clubs, et ne se sont plus décollées. D’un côté, le Real Madrid, club de l’Establishment, royaliste et symbole du pouvoir central de la capitale. Et de l’autre, le FC Barcelone, club « rebelle », démocrate, proche des indépendantistes et symbole de l’identité catalane. Et quand en plus de ça, les deux ennemis sont aujourd’hui les clubs les plus titrés d’Espagne et se battent tous les ans pour truster les titres, cela rajoute encore plus de saveur à chaque Clasico.

Suivant


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Marseille – Lyon

Nico

Publié

le

Par

Football - Ligue 1 - Notre pronostic pour Marseille - Lyon
AFP

Ligue 1 – L’Olympique de Marseille reçoit l’Olympique Lyonnais pour le choc de la 13ème journée. Voici notre pronostic.

Marseille – Lyon : Dimanche 10 novembre, 21h00

Que ce match sent la poudre et à plus d’un titre ! Entre le retour de Rudi Garcia à Marseille, ou le besoin de points des deux équipes, après un début de saison marqué par une irrégularité chronique. Lyon a engrangé face à Benfica en Ligue des Champions, Marseille sera plus frais, match nul !

Dimanche 10 novembre, 21h00
1 N 2
Marseille – Lyon
2.70 3.50 2.75

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Les Allemandes éteignent l’Angleterre à Wembley

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

La folie du football féminin s’est emparée de l’Angleterre. Dans un stade où l’on attendait un record d’affluence et près de 90 000 spectateurs, les coéquipières de Lucy Bronze n’ont malheureusement pas tenu contre les Allemandes et s’inclinent 1-2. 

Malgré la ferveur de Wembley, c’est l’Allemagne qui se montrait une première fois dangereuse par l’intermédiaire d’Alexandra Popp dès la deuxième minute. Sur un contre éclair, l’attaquante allemande trouvait la transversale. Un peu plus de cinq minutes plus tard, c’est de nouveau elle qui plaçait sa tête sur un centre de Kathrin Hendrich et trouvait le fond des filets. Mary Earps a bien dévié le ballon mais n’a pas eu la main assez ferme (0-1). L’ouverture du score allemande a alors éteint le stade et les Anglaises ont subi, subi …

C’est peu avant la pause que Lucy White a soulagé Wembley. Sur une passe de Keira Walsh, et à la limite du hors-jeu -si ce n’est le cas- l’attaquante anglaise a parfaitement coupé la trajectoire pour tromper Merle Frohms. Les joueuses de Phil Neville auraient pu revenir au score avant cela, lorsque Stéphanie Frappart a sifflé penalty à la 35, suite à une mauvaise sortie de la gardienne allemande mais Nikita Parris a buté sur celle-ci. Un penalty manqué qui aura ensuite pesé sur la rencontre.

Le dernier mot pour l’Allemagne

A la dernière minute du temps additionnel, c’est la jeune Klara Bühl qui a offert la victoire à l’Allemagne. Un crochet pour éliminer la défense puis une frappe du pied gauche pour se jouer de Mary Earps, voilà comment gagner de la confiance à seulement 18 ans. Malheureusement ce n’était pas encore le soir pour les Anglaises, pas le soir pour s’imposer contre les Allemandes, rien qu’une seconde fois …

Sophie Clapier


Lire la suite

Football

Fred Dembi : « Tout faire pour réaliser un gros coup face à Chartres »

Nelson

Publié

le

Par

Fred Dembi FC Rouen 2019_2020(1)
FC Rouen News

Le capitaine du FC Rouen, Fred Dembi, auteur d’un excellent début de saison, se confie avant le match au sommet face à Chartres, aujourd’hui à 18h au stade Robert Diochon.

Bonjour Fred Dembi, la saison dernière votre équipe et vous, avez réalisé une grosse saison avec à la clé une montée en National 2. Cette année, vous réalisez un début de saison tonitruant, est-ce qu’on peut dire désormais que le FC Rouen joue la montée ?

Oui, on fait un bon début de saison mais, on s’est fixé pour objectif le maintien. Tant que cet objectif n’est pas atteint, on ne pensera à rien d’autre.

Depuis le début de la saison, on peut remarquer qu’il y a souvent des blessés ou des suspendus, et il y a un remplaçant qui remplit le poste aussi bien que le joueur titulaire, à chaque fois. Comment d’après vous le coach, David Giguel, réussit-il à maintenir l’ensemble du groupe sous pression pour que tout le monde réponde présent ?

En signant au FC Rouen, on signe pour un club, pour un groupe. On doit être prêt à faire feu à chaque match si le coach fait appel à nous. Tous les joueurs de notre effectif cette année méritent de jouer, et c’est pour ça que quand un joueur qui ne joue pas beaucoup est titulaire, il répond présent car à l’entraînement, il travaille pour être prêt.

Aujourd’hui, le stade Robert Diochon sera rempli pour accueillir Chartres, entre 3 et 4 000 spectateurs sont attendus dans l’antre du FC Rouen. Êtes vous conscient qu’en cas de succès, vous entrerez dans l’histoire du club en réalisant le record de victoires consécutives à domicile, et que vous mettriez un gros coup sur l’ensemble du club de Chartres ?

Oui, aujourd’hui c’est un match important. On est conscient que l’on peut entrer dans l’histoire du club et on va tout faire gagner et réaliser un gros coup et dans un deuxième temps, établir ce record du nombre de succès consécutifs à domicile

Lors du match face à Guingamp, alors que vous étiez menés dans des conditions particulières (synthétique, faux rebonds à cause de la pluie), vous avez réussi à vous imposer. Avez-vous douté ?

Guingamp, ça a été un déplacement très compliqué avec en face, une grosse équipe alignée. On aurait pu le perdre, mais on l’a gagné et c’est l’essentiel pour préparer au mieux le match face à Chartres

Depuis le début de saison, vous réalisez de grandes performances avec votre binôme au milieu, Mustapha Benzia. Est-ce que vous pouvez nous en dire un peu plus sur ses qualités, et en quoi il est complémentaire avec vous ?

Mustapha, c’est mon assurance tout risque. Je me sens libre quand il est derrière moi, donc ça me permet d’être plus créatif. Je me dis que si je perd le ballon, il sera là pour rattraper mon erreur. Ça fait maintenant plus d’un an que l’on joue ensemble, il connaît mon jeu et moi le sien. Il y a une relation de confiance, et c’est ce qu’il faut pour que ça fonctionne. Tant mieux pour nous et surtout pour l’équipe car avant tout, nos performances doivent être bénéfiques à l’équipe. Pour le moment, c’est le cas donc je suis satisfait

Quels sont, d’après vous, les concurrents directs à la montée à part Chartres, bien évidemment ?

Pour le moment, il y a trois équipes qui se dégagent tout doucement dans ce championnat. Il s’agit de Saint-Brieuc, Chartres et nous. Cependant, le foot, on le sait, va très vite. Je me souviens l’année où Quevilly Rouen Métropole est monté de CFA en National : à la trêve, ils pointaient à la 9eme place du classement. Il faut toujours rester concentrer et ne jamais oublier de prendre match après match, et négliger aucune équipe vu que dans ce championnat, tout le monde peut battre tout le monde. On l’a encore vu ce week-end avec Oissel qui a battu Vannes par exemple.

Nelson Emane


Lire la suite

Football

L’Olympico s’annonce bouillant et tout autant indécis

Avatar

Publié

le

Par

L’Olympico s’annonce bouillant et tout autant indécis
AFP

Dimanche soir à 21h, la Ligue 1 Conforama s’apprête à être bousculée à l’Orange Vélodrome avec la réception de l’Olympique Lyonnais par l’Olympique de Marseille. Certainement aujourd’hui la rivalité la plus consistante dans le championnat de France.

Attention, les Lyonnais aiment le Vélodrome

Dans cette Ligue 1 Conforama très serrée, l’OM (4èmeavec 19 points) accueille le 10èmedu championnat, l’OL (16 points). Un match important pour les deux équipes dans l’optique de l’Europe mais aussi pour distancer son rival ou au contraire s’en rapprocher. Ces derniers temps, les lyonnais aiment se déplacer dans le bouillant Vélodrome : rappelez-vous la saison passée, les hommes de Rudi Garcia, actuel coach de Lyon et ancien de Marseille, s’étaient inclinés 0-3 dans une ambiance austère à Marseille.

Sur les 5 dernières rencontres, l’OM ne s’est imposé qu’une seule fois dans son antre contre 2 nuls et 2 défaites. Si Lyon n’est pas dans la forme de sa vie, les deux dernières victoires avec une attaque performante face à Toulouse et au Benfica sont un vrai danger pour la défense olympienne. Attention tout de même à l’absence probable de Depay, annoncé forfait, qui porte littéralement l’OL depuis la mise en place de Rudi Garcia en tant que coach des Gones.

L’OL s’était imposé tranquillement 0-3 la saison passée au Vélodrome – AFP

AVB a apporté un nouveau souffle

L’Orange Vélodrome et tout Marseille le savent : pas le droit à l’erreur dimanche soir. Dans un stade comble (plus de 64000 spectateurs attendus), l’OM se sait attendu. Avec des performances en dents de scie et la défaite au Parc des Princes, il y a un sentiment de révolte dans les rangs marseillais, que ce soit en tribunes ou au sein de l’effectif.

La victoire face à Lille samedi dernier à soulagé tout le monde avant l’Olympico. Il y aura donc une ambiance électrique à Marseille dimanche pour la réception de son nouveau rival en Ligue 1. De plus, le retour de Rudi Garcia, qui a quitté l’OM sur de mauvais rapports il y a peu va valoir le détour. Ce vendredi après-midi, Dimitri Payet, ancien capitaine sous Garcia, a allumé la mèche :

Ça fait bizarre de le voir dans le camp d’en face. Il y a quelques mois, quand on recevait Lyon, il avait eu une causerie sur les joueurs lyonnais, les supporters lyonnais, le président lyonnais… ça fait bizarre qu’il postule pour ce club trois mois après, a-t-il lancé. Ce qu’il avait dit ? Je n’irai pas dans le détail, mais on va dire que je n’aimerais pas qu’il parle de nous comme ça.

Le match est déjà lancé. Rudi Garcia n’a pas souhaité répondre aux propos du réunionnais. Vite, dimanche soir pour le duel des Olympiques le plus célèbre de la Ligue 1 Conforama.

Romain Delanis


Lire la suite

Football

Equipe de France : Didier Deschamps fait du classique pour la Moldavie et l’Albanie

Nico

Publié

le

Par

Icon Sport

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France, a livré sa liste pour les deux derniers matchs de la saison 2019.

Même s’il n’a pas retrouvé les terrains avec Chelsea, Olivier Giroud est toujours là. En l’absence de Lucas Hernandez, Benjamin Mendy est préféré à Ferland Mendy.

https://twitter.com/equipedefrance/status/1192427427756158976

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Les favoris pour organiser les Coupes du monde de rugby 2027 et 2031 Les favoris pour organiser les Coupes du monde de rugby 2027 et 2031
Rugby à XVIl y a 7 heures

Les favoris pour organiser les Coupes du monde de rugby 2027 et 2031

Même si World Rugby ne dévoilera les procédures de candidatures pour les Coupe du monde 2027 et 2031 dans quelques...

Mathieu van der Poel annoncé sur les classiques italiennes en 2020 Mathieu van der Poel annoncé sur les classiques italiennes en 2020
CyclismeIl y a 9 heures

Mathieu van der Poel annoncé sur les classiques italiennes en 2020

Selon la Gazzetta Dello Sport, le Néerlandais Mathieu van der Poel devrait s'aligner sur les classiques italiennes du début de...

Sjusjoen - Le programme complet des sélections norvégiennes Sjusjoen - Le programme complet des sélections norvégiennes
BiathlonIl y a 12 heures

Sjusjoen : le programme complet des sélections norvégiennes

Ce week-end, le cirque blanc du biathlon reprend du service à Sjusjoen, avec les sélections norvégiennes, et la présence de...

TennisIl y a 13 heures

ATP : Mais qui est Jannik Sinner ?

Le récent vainqueur des Next Gen ATP Finals, Jannik Sinner, a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours. D'où...

Cheslin Kolbe et Semi Radradra aux JO de Tokyo en 2020 ? Cheslin Kolbe et Semi Radradra aux JO de Tokyo en 2020 ?
Rugby à 7Il y a 13 heures

Cheslin Kolbe et Semi Radradra aux JO de Tokyo en 2020 ?

Selon les informations du Midi Olympique, Cheslin Kolbe et Semi Radradra ont émis le souhait de participer aux JO de...

Quiz sport français 11 novembre 2019 Quiz sport français 11 novembre 2019
MultisportsIl y a 16 heures

Quiz Actu #45 : avez-vous bien suivi le sport français ce week-end ?

Nouveau quiz pour tester vos connaissances sur les dernières performances tricolores et notamment la victoire en Fed Cup. A vous...

Piste - Sébastien Vigier et Benjamin Thomas en or à Glasgow Piste - Sébastien Vigier et Benjamin Thomas en or à Glasgow
CyclismeIl y a 1 jour

Piste : Sébastien Vigier et Benjamin Thomas en or à Glasgow

Dimanche en or pour les Bleus en Coupe du monde de cyclisme sur piste, à Glasgow. Sébastien Vigier (keirin) et...

Muaythaï : Jimmy Vienot décroche un cinquième titre européen Muaythaï : Jimmy Vienot décroche un cinquième titre européen
Sports de combatIl y a 1 jour

Muaythaï : Jimmy Vienot décroche un cinquième titre européen

Muaythaï - Le natif de Montreuil Jimmy Vienot, 24 ans, a remporté un cinquième sacre européen ce dimanche à Minsk...

Cyclo-cross - Mathieu van der Poel champion d'Europe pour la 3ème fois Cyclo-cross - Mathieu van der Poel champion d'Europe pour la 3ème fois
CyclismeIl y a 1 jour

Cyclo-cross : Mathieu van der Poel champion d’Europe pour la 3ème fois

Cyclo-cross - Malgré l'armada belge sur le dos, Mathieu van der Poel a remporté un troisième titre européen consécutif, à...

Cyclo-cross - Yara Kastelijn, 22 ans, devient championne d'Europe à Silvelle Cyclo-cross - Yara Kastelijn, 22 ans, devient championne d'Europe à Silvelle
CyclismeIl y a 1 jour

Cyclo-cross : Yara Kastelijn, 22 ans, devient championne d’Europe à Silvelle

Cyclo-cross - À 22 ans, la Néerlandaise Yara Kastelijn est devenue sacrée championne d'Europe à Silvelle, en Italie. Elle a...

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés