Nous suivre

Hockey sur glace

Hockey sur glace : Cristobal Huet va être intronisé au Hall of Fame

Publié le

Hockey sur glace Cristobal Huet va être intronisé au Hall of Fame
Photo Icon Sport

HOCKEY SUR GLACE – La fédération internationale de hockey sur glace, l’IIHF, a dévoilé la liste des nouveaux entrants au temple de la renommée de Toronto. Et la légende française Cristobal Huet en fait partie.

C’est vendredi, en journée, que la Fédération Internationale de Hockey sur Glace a annoncé la liste des élus au temple de la renommée. Situé à Toronto, il met en avant les joueurs et les bâtisseurs qui ont marqué et œuvré pour l’histoire de ce sport. Cette année, un tricolore aura le bonheur de voir son nom rajouté à la liste des glorieux anciens. Ainsi, l’ancien gardien des Bleus, et mythique numéro 39 de la sélection, Cristobal Huet, sera à la fête lors de la cérémonie d’introduction, en marge de la remise des médailles au prochain Mondial en Finlande.

Seul Français avec la Coupe Stanley

2010 reste dans la mémoire des amateurs de hockey en France. Lors d’une nuit de juin, un Tricolore remporte la mythique Coupe Stanley, le trophée récompensant les vainqueurs du championnat de la NHL. Une consécration pour ce joueur, qui a évolué pendant 7 saisons au sein de la ligue nord-américaine. Il a évolué, entre autres, chez les Canadiens de Montréal, les Kings de Los Angeles et, pour terminer, les Blackhawks de Chicago. C’est là qu’il a marqué l’histoire du hockey français en étant le premier, et le seul jusqu’à présent, à voir son nom gravé sur la Coupe, et à recevoir sa bague de champion. Il a beaucoup évolué en Suisse également, où il entraîne maintenant à Lausanne.

Mais c’est sous le maillot bleu qu’il a aussi écrit sa légende. Il a disputé 13 Championnats du monde et 2 Jeux Olympiques en 1998 et 2002, les derniers où l’équipe de France est apparue. Il est surnommé « Cristowall » pour les arrêts improbables qu’il pouvait faire et pour la confiance qu’il donnait à ses défenseurs. Il est le 1er joueur français intronisé depuis Philippe Bozon en 2008 (Philippe Lacarrière est entré en 2018 en tant que dirigeant respecté). Un honneur pour le numéro 39.

Du beau monde élu

En plus de Cristobal Huet, d’autres légendes vont avoir le privilège de rejoindre le temple de la renommée. Au 1er rang, Henrik Zetterberg. Le Suédois des Red Wings de Detroit est membre du Club Triple Or pour avoir remporté les 3 trophées majeurs en hockey sur glace : NHL en 2008, les Jeux Olympiques et les Championnats du monde en 2006. Autre star de la NHL honorée : Brian Leetch, qui est l’un des 9 défenseurs de la Ligue à avoir obtenu plus de 1000 points en carrière, dont 102 en 91-92 chez les Rangers

On retrouve aussi Caroline Ouellette. La Montréalaise est quadruple championne olympique et sextuple championne du monde avec le Canada. Elle ne sera pas la seule présence féminine car Sandra Dombrowski l’accompagnera. Elle est la 1ère femme à avoir arbitré une finale mondiale féminine. A noter aussi la présence du gardien britannique Jimmy Foster, qui détient les records de matchs joués aux Jeux Olympiques et Championnats du monde pour une nation en dehors du top 6 mondial (médaille d’or en 1936).

Pour les 2 récompenses spéciales, le Hongrois Viktor Szelig reçoit le trophée Torriani, récompensant une très belle carrière d’un joueur non membre d’une top nation. Il est bien connu des supporters des Diables Rouges de Briançon, dont il a défendu les couleurs entre 2006 et 2015. Il a un longue expérience aux Championnats du monde et sous le maillot magyar avec plus de 17 Mondiaux disputés, dont les derniers en tant que capitaine.

Le Trophée Paul Loicq est lui pour le Finlandais Kimmo Leinonen, qui a œuvré au marketing de la fédération internationale pendant plus de 12 ans, et qui était aussi délégué technique pendant 4 Jeux Olympiques. Le dernier élu est Kalervo Kummola. Il a fait carrière dans la politique du hockey en étant président de sa fédération pendant 20 ans, et presque autant en temps que vice-président de la fédération internationale. Il a aussi été artisan pour la création de la Ligue des Champions de hockey sur glace et du temple de la renommée du hockey finlandais.

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une