Nous suivre

Hockey sur glace

Hockey sur Glace / Mestis : Robin Colomban effectue son retour en Finlande avec le TUTO Hockey

Publié le

Hockey sur Glace Mestis Robin Colomban effectue son retour en Finlande avec le TUTO Hockey
Photo Facebook Robin Colomban

Hockey sur glace / Mestis – C’était dans les tuyaux depuis la confirmation de son départ de Briançon et c’est désormais officiel : Robin Colomban va évoluer la saison prochaine en Mestis (D2 finlandaise), dans les rangs du TUTO Turku. Un an et demi après son départ précipité de RoKi, l’ancien capitaine des Diables Rouges s’apprête à relever ce nouveau défi avec envie, et nous explique ce choix.

C’est le genre de signature qui à chaque fois fait durement balancer le chauvinisme qu’il y a en chacun de nous. D’un côté, il y a la déception de voir un talent tricolore quitter la Ligue Magnus, mais de l’autre, le plaisir de voir nos jeunes talents s’exporter afin de prendre de la bouteille dans des championnats plus relevés. C’est exactement le cas de Robin Colomban.

Un tremplin idéal pour intégrer l’équipe de France

Revenu à Briançon il y a un peu plus d’un an en provenance de Finlande, l’attaquant de 24 ans va donc faire le chemin inverse cet été. Après une expérience tronquée à RoKi en raison de la pandémie, c’est du côté du TUTO Hockey, basé à Turku, que l’international français va poursuivre son chemin.

Fort d’une saison très solide avec le brassard de capitaine au bras, le natif de Briançon a été l’une des rares satisfactions des Diables Rouges dans une saison difficile, terminée au dernier rang de Ligue Magnus. Récompensé par une convocation en Équipe de France au début de la préparation pour le Mondial Élite, il avait dû malheureusement déclarer forfait. Mais cela ne devrait être que partie remise.

Effectivement, le centre de 24 ans évolue à un poste où Philippe Bozon a cruellement manqué d’options. Si cette deuxième expérience finlandaise se passe bien, il devrait vite avoir sa chance. En attendant, il faudra charbonner au sein de la relevée Mestis pour faire son trou. Contacté par nos soins la semaine dernière, Robin Colomban a répondu à quelques questions afin d’expliquer ce choix de carrière.

Tout d’abord, comment vas-tu suite à la blessure qui t’as malheureusement privé du stage avec les Bleus en avril dernier ?

Ça va beaucoup mieux, j’ai pris le temps de bien me remettre des blessures que j’ai eu cette saison, que ce soit à l’épaule ou ma fracture de la rotule. Aujourd’hui tout va pour le mieux, et je suis content de l’avancée de ma préparation pour la saison à venir.

Tu viens de signer au TUTO Turku, ce qui signifie ton retour en Finlande après l’expérience à Rovaniemi. Comment se sont établis les contacts, et quelles sont les raisons qui t’ont poussé à privilégier cette piste aux autres propositions que tu pouvais avoir ?

C’était mon objectif de pouvoir retrouver une place à l’étranger. Je travaille avec un agent en Finlande qui m’a trouvé cette opportunité là. C’est ce que je souhaitais donc j’ai rapidement accepté et décidé de tenter ma chance. J’avais vraiment aimé le style de jeu lors de mon premier passage, l’intensité et la vie en général, donc il était facile de dire oui quand l’offre s’est présentée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TUTO Hockey (@tutohockey)

Tu vas être coaché par Hermanni Vidman, champion de France avec Mulhouse et passé par Angers en tant que joueur. Quel a été ton feeling sur sa personnalité et sa vision du hockey ? Est-ce que tu sais déjà quel rôle tu tiendras sur la glace ?

Je suis content de pouvoir jouer pour lui. J’apprendrai à le connaître un peu plus durant la saison, pour le moment j’ai été principalement en contact avec son assistant. Il y a déjà quelques discussions concernant ce qu’il aimerait que j’apporte à l’équipe, et là où il me voit jouer. Mais encore une fois cela dépendra de mon état de forme, et de mon niveau de jeu quand l’occasion se présentera. A moi de faire en sorte de répondre à leurs attentes, et d’aller chercher un peu plus si possible.

Est-ce que tu te sens plus confiant à l’heure d’aborder cette deuxième expérience finlandaise suite à ta saison prolifique avec les Diables Rouges ?

Bien sur. Étant chez moi à Briançon, j’ai pu bien recharger les batteries tout en profitant de ma famille et mes montagnes. Ça m’a fait beaucoup de bien. Concernant le hockey, je pense être mieux physiquement que par le passé. J’ai pris de la confiance dans mon jeu offensif la saison passée. Il faut maintenant continuer comme ça tout en gardant cet aspect de centre complet que je pense être. De plus, je pense que le fait d’avoir été capitaine de l’équipe m’a permis de m’ouvrir un peu plus, d’avoir des responsabilités, et de voir les choses sous un angle différent qu’auparavant.

L’équipe de France s’est maintenue dans le groupe Élite le mois dernier. Faisant partie des joueurs dans le radar du staff de Philippe Bozon, cela doit être une motivation supplémentaire pour faire partie du groupe ?

Oui, c’est une bonne chose que l’équipe de France se soit maintenue. Félicitations aux joueurs qui ont assuré pendant cette quinzaine ! Évidemment, c’est toujours un objectif de représenter son pays. Je vais continuer de bosser pour obtenir ma chance en sélection et montrer que je peux apporter à l’équipe.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une