Nous suivre

IBU Cup 2022-2023

IBU Cup Idre Fjäll : Le deuxième sprint pour Selina Grotian, les Françaises en retrait

Publié le

IBU Cup Idre Fjäll Le deuxième sprint pour Selina Grotian, les Françaises en retrait
Photo IBU/ Reichert

BIATHLON – IBU CUP DE IDRE FJÄLL 2022 – Selina Grotian s’offre le deuxième sprint au programme en Suède cette semaine, son premier succès chez les séniors. Côté français, seule Camille Bened a réussi a intégrer le top 10.

Fin de semaine pour cette première manche d’IBU Cup, avec un deuxième sprint au programme. Marthe Krakstad Johansen, lauréate du premier – ainsi que de la poursuite, était bien entendu la favorite. Côté français, on attendait beaucoup de Gilonne Guigonnat, top 10 sur les trois courses de la semaine, avec un podium sur la poursuite en prime.

Selina Grotian, star en devenir

Mais tout le monde a dû s’incliner aujourd’hui devant un des grands espoirs du biathlon, Selina Grotian. L’Allemande a beau avoir commis une faute au tir – comme la majorité du top 10 – elle a été la plus véloce à skis. Dans un mouchoir de poche, elle devance de 7.3 secondes la locale Tilda Johansson et de 8.7 secondes sa compatriote Vanessa Hinz. Annoncée comme une future star, elle remporte son premier succès en IBU Cup.

Marthe Krakstad Johansen ne termine que sixième, mais cela est suffisant pour conserver la tête du classement général de cette IBU Cup. La surprise vient de l’Italienne Hannah Auchentaller, qui vient mourir au pied du podium pour quatre secondes. Lauréate de l’individuel hier, Janina Hettich-Walz boucle elle le top 10.

Le classement des Françaises

La meilleure Française du jour se nomme Camille Bened. Comme lors du premier sprint, elle prend place dans le top 10 (7ème), avec une faute. Elles seront toutefois quatre dans le top 20, Fany Bertrand (14ème, 1 faute) devance de justesse Gilonne Guigonnat, plombée par deux erreurs. La bonne surprise se nomme Chloé Bened, déjà en vue hier, et qui prend la 17ème place avec une erreur. Océane Michelon (29ème, 3 fautes) et Anaëlle Bondoux (38ème, 4 fautes) ont bien trop mal tiré pour prétendre à quoi que ce soit.

À lire aussi

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une