Nous suivre

Tennis

Indian Wells : Paula Badosa triomphe de Victoria Azarenka dans un match à couper le souffle

Sébastien Gente

Publié le

Indian Wells : Pauma Badosa triomphe de Victoria Azarenka dans un match à couper le souffle
Photo Icon Sport

INDIAN WELLS – La jeune Paula Badosa a écrit l’histoire lors du tournoi 1000 d’Indian Wells, le dernier grand rendez-vous avant les Finales WTA. L’Espagnole a vaincu l’ancienne double championne de ce tournoi Victoria Azarenka, 7-6 2-6 7-6, en plus de trois heures. Il s’agit du plus grand titre de sa carrière.

La finale de ce tournoi promettait d’être passionnante. Entre une Victoria Azarenka en lice pour un historique troisième titre à Indian Wells, et une Paula Badosa qui souhaitait devenir la première Espagnole à remporter cet événement, bien qu’effectuant ses débuts dans ce tournoi, la lutte promettait d’être serrée, d’autant plus que les deux joueuses ne s’étaient jamais affrontées auparavant.

Badosa plus solide sous la pression

Azarenka, bien plus expérimentée, met d’entrée la pression sur son adversaire qui doit sauver trois balles de break dès son premier jeu de service, avant d’en gâcher trois elle-même lors du jeu suivant. Le début de match est accroché (28 minutes pour les quatre premiers jeux !), et les deux joueuses se rendent coup pour coup. Mais c’est finalement la Biélorusse qui craque la première et cède son engagement à 3-3. Alors qu’on pense que Badosa va en profiter pour mettre une option sur la première manche, l’ancienne n°1 mondiale débreake dans la foulée. Les deux joueuses vont échanger une fois encore leur engagement avant de filer tout droit vers un jeu décisif.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce tie-break sera à l’image de la première manche : accroché, engagé, et d’un haut niveau. Badosa se détache immédiatement 4-0, mais Azarenka remonte petit à petit jusqu’à égaliser à 5-5, faisant parler son expérience des points importants. Alors que la Biélorusse semble avoir le momentum en sa faveur, Paula Badosa gagne les deux points suivants et le premier set d’une durée de 80 minutes, sur un point sensationnel.

Piquée au vif, Azarenka breake son adversaire dès l’entame de la seconde manche. Badosa accuse clairement le coup et encaisse trois jeux consécutifs. L’Espagnole tente pourtant de se relancer, reprend une fois le service de son adversaire, mais elle commence à trinquer physiquement, et subit sur son service. Azarenka est en confiance, aligne les coups gagnants, se bat sur chaque point, et exploite au maximum les failles de sa rivale. La Biélorusse conclut facilement la seconde manche sur le score de 6-2.

Le scénario s’inverse d’entrée de troisième set. Paula Badosa, bien déterminée à ne pas laisser passer sa chance, breake d’entrée sa rivale mais lui rend immédiatement la faveur après une faute grossière. Les deux joueuses élèvent encore leur niveau de jeu pendant cette troisième manche, et Badosa, bien que bousculée, continue d’asséner des coups gagnants pour faire la course en tête face à une adversaire qui joue clairement son meilleur tennis. Mais à 4-4, l’Espagnole craque complètement et offre littéralement son service à la Biélorusse en commettant trois grosses fautes directes d’affilée : Azarenka va alors servir pour le match.

Badosa a le dernier mot

Cependant, contre toute attente, l’ancienne n°1 mondiale, réputée pour sa justesse sur les points importants, se délite et laisse l’Espagnole revenir à sa hauteur. Ragaillardie, Badosa remporte facilement son engagement et force sa rivale à servir pour rester dans la rencontre. Azarenka s’acquitte de sa tâche sans coup férir et propulse tout droit les deux joueuses vers un nouveau jeu décisif.

Comme lors du premier tie-break, Badosa prend rapidement l’avantage et mène 3-0, réalisant un festival de coups gagnants. Azarenka semble fortement éprouvée et ne tient plus la cadence de l’Espagnole. La Biélorusse est moins performante au service, et Badosa en profite pour mener 6-2 et se procure ainsi quatre balles de match. La première sera suffisante et l’Espagnole vient enfin à bout de sa rivale sur un ultime coup droit gagnant, s’imposant 7-6 2-6 7-6.

Le match du tournoi, peut-être celui de l’année : cette finale d’Indian Wells aura plus que tenu ses promesses. Paula Badosa confirme sa superbe saison en remportant son premier tournoi 1000, et est désormais virtuellement qualifiée pour les Finales WTA de Guadalajara, en plus d’effectuer son entrée dans le top 20. Victoria Azarenka pourra s’en vouloir d’avoir raté l’occasion, mais la Biélorusse a cependant prouvé qu’il faudra compter sur elle pendant encore quelques années.

 


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une