Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Individuel d’Ostersund : Marketa Davidova survole la course

Publié

le

Individuel d'Ostersund Marketa Davidova survole la course
Photo Icon Sport

BIATHLON – COUPE DU MONDE D’OSTERSUND – Première course de la saison à Ostersund avec l’individuel dames. Marquée par un niveau moyen des concurrentes sur le pas de tir, ce 15 km a été remporté par la Tchèque Marketa Davidova, impériale au tir. Retard à l’allumage pour les Françaises, peu inspirées derrière la carabine.

Pour la première course de la saison, ce sont les dames qui étaient à l’honneur avec cette épreuve de l’individuel 15km. Les favorites étaient sur le pont, et on attendait également beaucoup des cinq Françaises engagées, dans leur chemin en vue des Jeux Olympiques à venir. Course exigeante s’il en est, l’individuel sanctionne d’une minute de pénalité chaque erreur au tir des participantes.

Les Françaises vite hors du coup

C’est la Polonaise Ana Macka qui s’est élancée la première sur la neige d’Ostersund. Les favorites s’élançaient tôt, à l’instar de Tiril Eckhoff, lancée en 3ème position. La première Française, Julia Simon, part 10ème mais compromet d’entrée toutes ses chances avec trois fautes au premier tir. Juste derrière elle, Hanna Oeberg, pourtant championne olympique de la spécialité, se noie complètement avec cinq erreurs lors de ses deux premiers tirs. C’est sa sœur Elvira qui sort en tête après le premier passage au tir couché, grâce à sa vitesse sur les skis, en compagnie de Fransiska Preuss.

Globalement, le niveau au tir est moyen, ce qui laisse des opportunités à des biathlètes plus méconnues, comme la Canadienne Emma Lunder où la Russe Uliana Nigmatullina. Mais c’est la co-lauréate du petit globe de la spécialité, Lisa Theresa Hauser, qui fait la plus forte impression en début de course, avec un sans-faute sur ses deux premier tirs, à l’instar de Marketa Davidova. Les Françaises sombrent au tir à mi-course, avec notamment quatre erreurs pour Anaïs Chevalier-Bouchet.

Davidova supérieure derrière la carabine

Peu de favorites tiennent réellement leur rang. Lisa Theresa Hauser et Marketa Davidova restent solides, ainsi que Franziska Preuss. Les affaires des Bleues ne s’arrangent pas, avec six fautes au final pour Julia Simon, et cinq pour Chloé Chevalier. Devant, Dorothea Wierer baisse de pied sur ses derniers tirs et c’est Uliana Nigmatullina qui émerge avec un 19/20 au total : la Russe prend provisoirement la tête à l’arrivée, seulement une seconde devant Emma Lunder.

Lisa Theresa Hauser malgré une erreur, prend l’avantage à l’arrivée, mais elle ne peut rien faire face à Marketa Davidova, l’une des rares à effectuer un 20/20. La Tchèque prend largement la tête à l’arrivée, devant Hauser et Denise Hermann. Malgré un dernier tir réussi, Dzinara Alimbekava ne parvient pas à grimper sur le podium, tout comme Marte Olsbu Roieseland. Les Françaises boivent le calice jusqu’à la lie sur le pas de tir, et ne montrent pas leur niveau habituel sur les skis. Les Bleues n’auront jamais pesé sur la course, tout comme les Norvégiennes, étrangement absentes (seules Roeiseland et la surprenante Kalkenberg terminent dans le top 10), à l’image de la tenante du gros globe, Tiriil Eckhoff, loin du compte au tir.

Victoire impressionnante de Marketa Davidova, championne du monde en titre de la spécialité et habituée des débuts de saisons réussis. Côté Français, c’est la soupe à la grimace, puisque seule Anaïs Bescond a terminé dans le top 30, la faute à un niveau indigent en tir (aucune biathlète à moins de 4 fautes). Gageons que les Bleues auront à cœur de redresser la barre dès demain sur cette piste, lors de l’épreuve de sprint (11h00).

À lire aussi


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une