Nous suivre

Légendes du sport

Bleu, Blanc, Rouge #4 : Jean Galfione, haut perché

Publié

le

Jean Galfione

Votre blog dicodusport.fr revient pour vous sur un moment de légende réalisé par un sportif français. Episode 4, cette semaine, le perchiste Jean Galfione devient champion olympique, à Atlanta, en 1996.

Né le 9 juin 1971 à Paris, Jean Galfione est un athlète français, spécialiste du saut à la perche. Doté d’un physique avantageux et d’une technique parfaite, il gravit les étapes les unes après les autres. Champion du monde junior en 1990, médaillé de bronze aux championnats du monde en salle en 1993, vice-champion d’Europe en salle et médaillé de bronze aux championnats d’Europe en 1994 et enfin médaillé de bronze aux mondiaux en 1995. Il ne lui reste plus qu’à décrocher un titre. Malheureusement, il trouve toujours de sérieux clients sur sa route. Sans tous les nommer, on retrouve surtout le monstre de la discipline, l’ukrainien Sergueï Bubka, l’homme aux 35 records du monde. Nous sommes le 2 août 1996, à Atlanta, aux Etats-Unis, en finale des Jeux Olympiques. L’ogre ukrainien, blessé, n’a pas réussi à franchir les qualifications. Un boulevard est offert à ses adversaires qui possèdent une chance unique de décrocher le titre suprême. 

Galfione a 25 ans et le français réussit à son premier essai, à 5,92 mètres, le saut parfait. Bien qu’il ait déjà sauté à 5,98 mètres à quelques reprises et au bout de 4h30 d’un combat acharné, il bat le record olympique et décroche la reconnaissance sportive éternelle, l’Olympe. Il devance le russe Igor Trandenkov et l’allemand Andrei Tivontchik. Il est désormais le deuxième perchiste français, champion olympique, après Pierre Quinon, titré à Los Angeles, sur le continent américain déjà, douze ans plus tôt. Il franchira une fois, par la suite, la barrière mythique des 6 mètres en 1999, ce qui lui permettra de devenir champion du monde, en salle, à Maebashi. Jean Galfione restera dans la mémoire collective comme l’un des plus élégants champions français et cette victoire, il y a presque 21 ans, y est forcément pour beaucoup.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une