Nous suivre

Basket-ball

Jeep Élite : Le BCM Gravelines Dunkerque perd Erik McCree pour la saison

Maxime Cazenave

Publié

le

Jeep Élite : Le BCM Gravelines Dunkerque perd Erik McCree pour la saison
Photo via Twitter BCM Basketball

JEEP ÉLITE – Élément crucial du cinq majeur de Gravelines-Dunkerque depuis le début de saison, Erik McCree va manquer la fin de saison en raison d’une blessure. Un coup dur dont se serait bien passé le club nordiste.

La fin de saison s’annonce compliquée du côté de Gravelines-Dunkerque. Embourbé à la 12ème place du championnat avec seulement une victoire d’avance sur la zone de relégation, le BCM a annoncé dans l’après-midi qu’Erik McCree ne refoulerait pas les parquets cette saison. Touché à la cheville lors du déplacement de son équipe à Châlons-Reims le 16 avril dernier, le joueur américain ne sera pas en capacité de tenir sa place à nouveau d’ici la fin du championnat.

Des solutions de remplacement limitées

C’est un coup dur terrible pour le BCM puisque le joueur de 27 ans effectue une belle saison. Arrivé en provenance du championnat danois en début de saison, il a disputé 11 rencontres et affiche de belles statistiques en compilant 13,8 points, 6,7 rebonds et 3,4 passes décisives. Membre incontournable du cinq majeur de Serge Crevecoeur, son absence est préjudiciable à plusieurs niveaux. En plus de perdre un de ses meilleurs joueurs, c’est également le seul poste 4 de métier dont disposait encore le club nordiste.

Ayant déjà atteint le nombre de contrats autorisés cette saison, le BCM ne peut pas faire appel à un joker médical pour pallier l’absence de son joueur. Le staff gravelinois va donc devoir faire preuve d’imagination et d’adaptation afin de s’adapter au mieux avec les moyens limités dont il dispose désormais. Le pivot israëlien Itay Segev, capable de switcher à ce poste, devrait en profiter pour voir son temps de jeu gonfler, et le jeune espoir de 17 ans Craig Azdoh pourrait également obtenir sa chance après avoir grappillé quelques minutes depuis le début de saison. Il faudra en tout cas vite trouver des solutions afin de ne pas se rapprocher trop dangereusement de la 17ème place, synonyme de Pro B.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une