Nous suivre

JO Tokyo 2020

Jeux Olympiques : 10 000 bénévoles japonais se désistent

Jean Bodéré

Publié

le

Icon Sport

Ce mercredi, Toshiro Muto, directeur général de Tokyo 2020, a affirmé que 10 000 bénévoles avaient jeté l’éponge. À cinquante jours du début de l’évènement, les Japonais craignent de mettre leur santé en danger.

Les Jeux olympiques de Tokyo n’ont pas fini de nous surprendre. Ce mercredi le directeur général de Tokyo 2020, Toshiro Muto a annoncé que 10 000 volontaires nippons avaient quitté le navire au cours des derniers mois. La principale cause de ces résignations est liée à la pandémie. En effet, les Japonais craignent que les JO ne garantissent pas une sécurité sanitaire suffisante et 80% des habitants se disent contre l’organisation des Jeux. La recrudescence des cas de Covid-19 ces derniers mois explique cette crainte grandissante. Selon Toshiro Muto, le nombre restreint de volontaires ne devrait pas affecter les Jeux olympiques un nouveau report ou une annulation n’est pas à l’ordre du jour.

« Les Jeux ne seront pas annulés »

Pourtant, Tokyo et neuf autres départements nippons sont actuellement contraints de respecter un état d’urgence sanitaire jusqu’à, au moins, un mois des Jeux. À cinquante jours du début de l’événement, le gouvernement japonais met donc tout en œuvre pour permettre au JO d’avoir lieu. Ainsi, ils ont déjà interdit l’accès aux spectateurs étrangers et la présence des supporters locaux dans les enceintes sportives n’est pas encore actée. Il faudra donc attendre le 20 juin et la fin de l’état d’urgence à Tokyo pour savoir si les épreuves se dérouleront à huis-clos ou non. D’après les organisateurs, les Jeux se dérouleront donc « de manière sécurisée » aussi bien pour les athlètes que pour les Japonais.

Pour cela, seulement 78 000 officiels et participants étrangers ont été autorisés à venir au Japon, un nombre réduit de moitié. Les organisateurs ont donc pris des mesures strictes pour garantir la tenue des Jeux olympiques dans les meilleures conditions, jeux qui ne devrait pas être annulés selon la présidente de Tokyo 2020. « Si divers pays du monde connaissent des situations très graves, et que les délégations de la plupart des pays ne peuvent pas venir, alors nous ne pourrions pas les organiser. À moins qu’une telle situation n’apparaisse, les Jeux ne seront pas annulés » a donc tenu à réaffirmer Seiko Hashimoto. Pour elle, l’opinion publique est en train de changer et grâce à une campagne de vaccination qui progresse malgré le fait qu’aujourd’hui, seulement 2,9% de la population ait reçu deux doses de vaccins. Réponse dans les prochains jours pour vérifier le pressentiment de Seiko Hashimoto.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une