Nous suivre

Handisport

Jeux Paralympiques de Tokyo : deux nouvelles disciplines au programme

Maxime Boulard

Publié

le

Jeux Paralympiques de Tokyo - Deux nouvelles disciplines au programme
Photo via Twitter Coeur Handisport

En pleine réflexion depuis plusieurs années, le Comité International Paralympique a dû faire des choix. Si six disciplines étaient candidates pour intégrer les Jeux Paralympiques, seules deux ont obtenu leur ticket pour 2020. Bien que cette annonce soit une bonne nouvelle, cette intégration coûte cependant la place à deux autres disciplines. Comme à Rio, 22 sports seront présents à Tokyo.

Une première pour le badminton et le taekwondo

Crée dans les années 1990, le parabadminton aura l’occasion de se montrer au monde entier en août et septembre prochains. Parmi les handicaps concernés, on retrouvera les sportifs en fauteuil mais aussi les sportifs debouts ayant un handicap des membres inférieurs ou supérieurs. À Tokyo, 14 titres paralympiques seront décernés. Parmi les chances françaises, Lucas Mazur fait partie des grands favoris. Six fois champion d’Europe et deux fois champion du monde, il sera à suivre de très près.

Autre nouvelle discipline, le parataekwondo. Après des premiers mondiaux en 2009 et un premier essai infructueux en 2016 pour les Jeux de Rio, le parataekwondo tient sa revanche. Si tous les handicaps ne seront pas représentés en 2021, il y aura tout de même 6 titres à décrocher. Les Français auront là aussi des atouts majeurs pour jouer les titres. Quadruple champion du monde et déjà sélectionné pour les Jeux, Bopha Kong sera un grandissime favori malgré ses 39 ans. Laura Schiel, championne du monde et d’Europe ayant elle aussi son ticket pour le Japon, pourra viser haut. Les quatre autres sports candidats étaient le foot fauteuil, le hockey en fauteuil électrique, le football pour amputés, et le basket 3×3.

Le football à 7 et la voile sacrifiés

Grands perdants suite aux décisions du Comité International, le football à 7 et la voile ne verront pas Tokyo. Présent depuis 1984, le football à 7 regroupait des athlètes ayant des handicaps moteurs, hémiplégie et paralysie cérabrale. Parmi les nations fortes, la Russie et l’Ukraine ont raflé tous les titres paralympiques depuis 2000.

La voile passe elle aussi à la trappe. Rare épreuve totalement mixte aux Jeux Paralympiques, les organisateurs ont décidé de s’en passer pour 2021. Le double champion paralympique français Damien Seguin a d’ailleurs fait entendre son mécontentement : « Je trouve que ce n’est pas un bon signe envoyé par le Comité International Paralympique à l’ensemble des athlètes. » a-t-il déclaré à Interviewsport. Une suppression incomprise par beaucoup. Reverra-t-on ces disciplines à Paris en 2024 ?

Les 22 disciplines à Tokyo

Avec deux intégrations et deux suppressions, le nombre de disciplines reste le même, les voici.

  • Athlétisme
  • Aviron
  • Badminton
  • Basket
  • Boccia
  • Canoe
  • Cyclisme (piste+ route)
  • Dynamophilie
  • Equitation
  • Escrime
  • Foot à 5
  • Goalball
  • Judo
  • Natation
  • Rugby
  • Taekwondo
  • Tennis
  • Tennis de Table
  • Tir
  • Tir à l’arc
  • Triathlon
  • Volley

A noter que le canoë et le triathlon sont de nouveau programmés après avoir été présents pour la première fois à Rio.

Maxime Boulard


Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?