Nous suivre

Biathlon

JO Pékin 2022 – Biathlon : Marte Olsbu Roeiseland en or sur le sprint, Bescond 9ème

Roxane Lecacher

Publié le

Sport - JO d'hiver Pékin 2022 - Biathlon Marte Olsbu Roeiseland en or sur le sprint, Bescond 9ème
Photo Icon Sport

JO PÉKIN 2022BIATHLON – Après un podium sur l’individuel, Marte Olsbu Roeiseland a été  parfaite aujourd’hui pour devenir championne olympique du sprint. Avec un 10/10 et un temps de ski très bon, personne n’a inquiété la Norvégienne. La jeune Suédoise Elvira Oeberg a tout donné avec un 10/10 en plus au tir et prend la deuxième place. L’expérimentée italienne Dorothea Wierer complète le podium. Les Françaises ont été dans le dur aujourd’hui, exceptée Anaïs Bescond qui a atteint le Top 10 (9ème). 

Pas moins de 89 biathlètes prenaient le départ de ce sprint olympique aujourd’hui. Parmi celles-ci, les Françaises étaient 4 à être alignées pour cette épreuve du dossard 2 de Justine Braisaz-Bouchet au dossard 55 de Anaïs Bescond.

L’impératrice Roeiseland

Leader de la Coupe de monde, la Norvégienne Marte-Olsbu Roeiseland a tenu son rang aujourd’hui. Elle a tout simplement été parfaite. Son 10/10 au tir accompagné d’un temps de ski très bon, le meilleur, lui ont permis de confirmer une nouvelle fois qu’elle est la biathlète la plus forte du moment sans contestation.



La prometteuse suédoise de 22 ans Elvira Oeberg a encore impressionné, mais moins sur le temps de ski. C’est avec le score parfait au tir qu’elle monte sur la deuxième marche du podium, pour la première médaille suédoise de ces Jeux en biathlon. Pour le bronze, c’est un retour qui fait plaisir à voir. L’Italienne Dorothea Wierer a fait une très belle course avec un tir rapide et parfait comme elle sait le faire. Sur la poursuite de dimanche, Marte Olsbu Roeiseland partira avec plus de 30 secondes d’avance, autrement dit un boulevard.



Très mauvais jour pour les Françaises, sauf pour Bescond qui sauve les meubles

Comme souvent, Justine Braisaz-Bouchet est la première française à s’élancer avec cette fois-ci le dossard 2. La biathlète des Saisies n’a pas été la plus à l’aise aujourd’hui. Son premier tir a été laborieux, lent et avec une erreur. Son deuxième tir a été pire, puisque qu’elle a commis deux nouvelles fautes. Malheureusement, ce 7/10 ne lui permettra évidemment pas de jouer quelque chose et ne la placera pas en bonne position pour la poursuite. La Tricolore finira par sécuriser la 48ème place de cette course.

Dossard 13, Anaïs Chevalier-Bouchet avait commencé avec une faute sur le tir debout. La vice-championne olympique de l’individuel a complétement raté son tir debout. Trois fautes supplémentaires se sont ajoutées pour donner un score total de 6/10 très insuffisant. En difficulté aussi sur les skis, elle finira par prendre une place à l’arrivée au-delà du Top 60, ce qui ne lui permet pas de participer à la poursuite.

Comme ses compatriotes, Julia Simon a manqué une cible lors du tir couché, qui est sa difficulté principale depuis le début de la saison. Avec deux fautes supplémentaires au tir debout, elle se met elle aussi en difficulté pour la poursuite de dimanche avec une 29ème place à l’arrivée à 1 minute et 56 secondes de la tête.

A l’image de toutes ses coéquipières, Anaïs Bescond a réalisé le 4/5 lors de son premier tir. Néanmoins, elle a su se reprendre sur le tir debout pour réaliser le sans-faute et ressortir en 6ème position. Elle aura réussi à terminer à la 9ème position et partira avec 1 minute et 7 secondes de retard dimanche.

A lire aussi

Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *