Nous suivre

JO d'hiver Pékin 2022

JO Pékin 2022 – Saut à ski : Ryoyu Kobayashi sacré sur petit tremplin

Sébastien Gente

Publié le

JO Pékin 2022 - Saut à ski Ryoyu Kobayashi sacré sur petit tremplin
Photo Icon Sport

JO PÉKIN 2022 – SAUT À SKI – Homme fort du circuit depuis plusieurs années, le Japonais Ryoyu Kobayashi a décroché sa première consécration internationale. Il a remporté sans coup férir le concours sur le petit tremplin devant Manuel Fettner et Dawid Kubacki, au terme d’un concours rondement mené. 

Lauréat de la Coupe du monde 2019 et double vainqueur de la prestigieuse tournée des 4 tremplins, Ryoyu Kobayashi vient étoffer son palmarès en remportant son premier titre international. Il a dominé de la tête et des épaules le concours et s’impose avec plus de 4 points d’avance sur le surprenant vétéran Manuel Fettner, seul Autrichien performant aujourd’hui. Champion du monde 2019, le Polonais Dawid Kubacki complète le podium et prive le Slovène Petr Prevc d’une médaille pour 0.5 points. Kamil Stoch, triple champion olympique, s’est montré performant lors de son premier saut mais a baissé de pied ensuite et termine finalement 6ème.

La faillite allemande

Kobayashi est l’un des rares favoris à avoir tenu son rang dans cette épreuve. Le leader de la Coupe du monde, l’Allemand Karl Geiger, n’a jamais été dans le coup et termine 15ème. Son compatriote Marcus Eisenbichler ne s’est lui même pas qualifié pour la seconde manche, tout comme le Suisse Killian Peier, pourtant performant cette saison. Le tenant du globe de cristal, Halvor Egner Granerud, a lui été disqualifié en seconde manche.



Enfin, le légendaire Simon Ammann, quadruple champion olympique, termine 25ème pour sa septième participation. Aucun Français n’était engagé dans cette épreuve. Bien qu’ayant bénéficié d’un quota pour envoyer un sauteur, la Fédération n’a pas retenu Valentin Foubert, le Tricolore le plus performant de l’hiver, mais qui ne disposait pas d’une belle chance de bien figurer.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *