Nous suivre

JO d'hiver Pékin 2022

JO Pékin 2022 – Snowboardcross : Chloé Trespeuch vice-championne olympique

Publié le

Sport - JO Pékin 2022 - Snowboardcross Chloé Trespeuch vice-championne olympique
Photo CNOSF / KMSP

JO PÉKIN 2022 – SNOWBOARDCROSS – Elle collectionnait les deuxièmes places en Coupe du monde cette saison, Chloé Trespeuch se pare une nouvelle fois d’argent mais cette fois aux Jeux Olympiques. Après le bronze de Sotchi en 2014, c’est son deuxième podium olympique. Julia Pereira de Sousa termine, elle, à la cinquième place.

Abonnée à la deuxième place

Trois fois deuxième et une fois troisième, ce sont les résultats de Chloé Trespeuch lors des six premières manches de Coupe du monde cette saison. Parmi les favorites, de l’épreuve olympique, la Savoyarde espérait décrocher sa deuxième médaille aux JO, c’est désormais chose faite ! Huitième des qualifications, Chloé Trespeuch a d’abord passée son huitième et son quart de finale sans encombre. En lice dans une demi-finale très relevée, avec Lindsey Jacobellis et Michela Moioli, elle se qualifie de justesse à la deuxième place, éliminant la tenante du titre italienne. Dans la deuxième demi-finale, on y retrouvait la vice-championne olympique de PyeongChang, Julia Pereira de Sousa. En tête et très en forme depuis le début de journée, elle chute finalement en fin de parcours, percutée par la planche d’une concurrente derrière elle.

Avant la finale de Trespeuch, la jeune snowboardeuse de 20 ans s’est remobilisée pour remporter sa manche et prendre une 5ème place finale. Une seule course reste alors, la grande finale lors de laquelle les médailles seront décernées. Pour sa troisième finale en trois Jeux Olympiques, Chloé Trespeuch remporte sa deuxième médaille derrière Lindsey Jacobellis, après avoir lutté de haut en bas derrière l’Américaine sans succès. À la troisième place, on retrouve la Canadienne Meryeta Odine qui devance l’Australienne Belle Brockhoff. A noter que les deux autres Françaises Manon Petit-Lenoir et Alexia Queyrel n’ont pas passé les huitièmes de finale.

Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une