Nous suivre

Tennis

Jo-Wilfried Tsonga annonce qu’il prendra sa retraite après Roland-Garros

Flo Ostermann

Publié le

Jo-Wilfried Tsonga annonce qu'il prendra sa retraite après Roland-Garros
Photo Icon Sport

TENNIS – Sur le circuit ATP depuis 2004, Jo-Wilfried Tsonga a annoncé ce mercredi qu’il mettrait un terme à sa carrière cette saison, après Roland-Garros. À 36 ans, le Manceau, redescendu à la 220ème place mondiale, est le premier des Mousquetaires à mettre la flèche.

C’est une première page qui se tourne. À 36 ans, Jo-Wilfried Tsonga va dire stop. Miné par les blessures tout au long de sa carrière, et surtout ces dernières années, le Manceau a choisi de mettre un terme à sa belle et riche carrière. Redescendu au 220ème rang mondial, celui qui a culminé, au plus haut, à la 5ème place du classement ATP début 2012, s’en ira après Roland-Garros. Le Grand Chelem parisien, qui se déroulera du 22 mai au 5 juin, sera la dernière danse d’un joueur au physique colossal, en espérant qu’il bénéficie d’une wild-card de la part de l’organisation. Avant Gaël Monfils, Richard Gasquet et Gilles Simon, il est donc le premier des quatre mousquetaires à mettre un terme à sa carrière.

Une retraite qui a fait sa route ces dernières semaines

Comme le rappellent nos confrères de L’Équipe, Jo-Wilfried Tsonga n’a que très peu joué ces dernières années, la faute aux blessures. Malgré une saison 2019 encourageante avec deux titres, à Montpellier et à Metz, Tsonga n’a disputé, au total, que 29 matchs sur les saisons 2018, 2020, 2021 et 2022. Face à ses pépins physiques, le Sarthois a fait son choix, muri depuis quelques temps déjà, et qui s’est confirmé en ce début d’année 2022. « [La décision a été arrêtée] dans les trois, quatre dernières semaines. Je m’étais dit : je vois comment c’est à Miami et là-bas, je tranche. En réalité, quand je suis arrivé à Miami, avant même mon match, dans ma tête, c’était fait : j’arrêterai à Roland-Garros et pas ailleurs. », a-t-il déclaré dans les colonnes du quotidien français.

Au cours de sa carrière, Tsonga aura réalisé de grandes choses. Lauréat de 18 titres, dont deux Masters 1000 à Bercy en 2008 et à Toronto en 2014, le Français aura également disputé une finale de Grand Chelem, lors de l’Open d’Australie 2018, battu par un certain Novak Djokovic. Six fois demi-finaliste en Majeurs, il a aussi brillé en double, avec notamment un titre aux Masters de Shanghai en 2009, aux côtés de Julien Benneteau. Une chose est sûre, Jo-Wilfried Tsonga laissera une trace indélébile dans l’histoire du tennis français.

La vidéo de l’annonce de la retraite de Jo-Wilfried Tsonga


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une