Julien Absalon, ce géant tout terrain


C’est L’Equipe qui a révélé l’information il y a quelques jours : Julien Absalon, légende du VTT français, prend sa retraite avec effet immédiat. Retour sur la carrière hors norme d’un champion d’exception.

1995 : Après seulement quelques mois de pratique, il termine quatrième du Championnat de France cadets.
1996 : Pour sa deuxième année chez les cadets, il est vice-champion de France.
1997 : Lors de sa première année chez les juniors, il remporte le Roc d’Azur.
1998 : Il réalise un premier triplé historique, en juniors, en remportant le Championnat de France, d’Europe et du monde.
1999 : Pour sa première année chez les espoirs, il est vice-champion de France et d’Europe.
2000 : Malgré une double fracture du poignet en début de saison, il termine quatrième des Championnats du monde espoirs.
2001 : Il remporte sa première Coupe du monde chez les élites et réalise le triplé en espoirs : Championnat de France, d’Europe et du monde.
2002 : Pour la deuxième année de suite, il réalise le triplé chez les espoirs.
2003 : Pour sa première année en élite, il remporte le classement général de la Coupe du monde, le titre de champion de France et est vice-champion d’Europe.
2004 : Année de la consécration : il remporte le titre olympique à Athènes, celui de champion du monde et conserve son titre de champion de France.
2005 : Il conserve son titre de champion de France et celui de champion du monde. Il termine aussi vice-champion d’Europe derrière un certain Jean-Christophe Péraud.
2006 : L’année parfaite puisqu’il remporte le titre mondial, européen et national ainsi que le classement général de la Coupe du monde.
2007 : Quatrième titre de champion du monde, cinquième titre national et troisième classement général de la Coupe du monde. Le Français pédale sur l’eau.

2008 : S’il ne monte pas sur le podium aux Championnats du monde et d’Europe, le Vosgien décroche son deuxième titre olympique et sa quatrième Coupe du monde.
2009 : En remportant quatre manches, il décroche pour la cinquième fois le classement général de la Coupe du monde.
2010 : Il remporte son huitième titre national consécutif et échoue à la deuxième place de la Coupe du monde.
2011 : S’il remporte un neuvième titre national, il se contente de la deuxième place aux Championnats d’Europe et de la troisième aux Championnats du monde.
2012 : Un dixième titre de champion de France n’atténuera pas le terrible échec de Londres. Le natif de Remiremont crève dans le premier tour mors des Jeux Olympiques et abandonne.
2013 : Il remporte un onzième titre de champion de France et s’impose aux Championnats d’Europe.
2014 : Une nouvelle année parfaite pour Julien Absalon. Il remporte le championnat de France, du monde, d’Europe et le classement général de la Coupe du monde.
2015 : Un 13ème titre national, un nouveau titre de champion d’Europe et vice-champion du monde derrière Nino Schurter.
2016 : S’il échoue une nouvelle fois aux JO, il remporte encore le championnat de France, d’Europe et la Coupe du monde.
2017 : Il court peu mais termine malgré tout deuxième aux Championnats d’Europe.
2018 : A cause d’allergies récurrentes, il met un terme à sa carrière en mai.

Julien Absalon se retire du haut niveau avec un palmarès gigantesque (et c’est peu dire), l’un des plus beaux du sport français, (si ce n’est le plus beau). Bravo champion ! 

Nicolas Jacquemard

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des