Nous suivre

Betclic Élite 2022-2023

Kim Tillie : « Le projet de Cholet m’a vraiment convaincu »

Publié le

Kim Tillie « Le projet de Cholet m'a vraiment convaincu »
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2022-2023 – De retour en France après des expériences au Monténégro, au Japon et en Grèce, Kim Tillie (34 ans) évoluera cette saison du côté de Cholet. À l’occasion du Media Day de la Betclic Élite, l’intérieur aux 42 sélections avec l’équipe de France s’est confié à Dicodusport.

Pourquoi Cholet ?

On a fait une bonne préparation, on a bien bossé, on est prêts d’abord pour l’ASVEL, mais aussi pour le match de qualification en Coupe d’Europe la semaine prochaine. La saison dernière était excellente, Cholet était quasiment la meilleure équipe sur la phase retour, c’est pour ça que j’ai été intéressé quand Laurent Vila m’a proposé de les rejoindre, pour poursuivre sur cette lancée. Plusieurs clubs français m’ont contacté, mais le projet de Cholet m’a vraiment convaincu. Mon retour en France, c’est une question d’opportunités. J’ai beaucoup bourlingué, mais j’ai deux enfants de 6 et 4 ans, et je voulais qu’ils découvrent un peu la vie française aussi. Je pense que je vais rester en France, mais je ne ferme aucune porte, si je reçois une belle offre ailleurs, faudra réfléchir.

Sur la Betclic Élite

C’est un championnat qui a vraiment évolué, qui est devenu attirant. Tous les clubs sont tirés vers le haut. L’ASVEL et Monaco en tête bien sûr, mais les autres clubs aussi signent des joueurs expérimentés, je trouve que c’est positif d’avoir deux clubs aussi forts, ça pousse les autres équipes à s’améliorer. C’est une bonne chose. C’est ce qu’il s’est passé en Espagne, même si le Real, Barcelone ou Vitoria sont au-dessus, les clubs moins huppés ont réagi et signé de gros joueurs, des joueurs NBA notamment. Tout le monde ne pense pas comme ça, mais pour moi, c’est positif.

Sur Cholet et l’environnement

J’ai hâte d’évoluer à La Meilleraie, c’est comme un petit chaudron. C’est le genre de chose qui compte aussi dans cette décision, puisque c’est un club historique avec une belle salle. J’ai des souvenirs de match ici en tant que visiteur. Avant le match, je me disais « oh là là, on doit aller jouer là-bas, c’est la m**** » (rires). Y a que trois-quatre salles en France où on se dit ça, c’est vraiment un bel avantage qu’on tentera de protéger.

Sur l’équipe de France

Non, je n’ai pas annoncé ma retraite internationale. Mais à mon âge, je ne sais pas si je peux encore me permettre d’y croire. Je n’ai pas de contacts avec le staff. Mais si je suis en forme physiquement, et qu’on me demande d’y aller pour aider, je ne dirais pas non ! (À propos de l’Euro) On a fait un vrai parcours du combattant, c’était génial. J’imagine à quel point ça a dû être dur à vivre de l’intérieur. De plus, je trouve qu’on est trop durs avec eux. On était quasiment morts en 8èmes, et on va quand même chercher la médaille ! Mais ça fait vraiment ch*** de perdre contre l’Espagne (rires).


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une