Nous suivre

Tennis

Kristina Mladenovic : « C’est même pas acceptable ce qu’on vit »

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Kristina Mladenovic : "C'est même pas acceptable ce qu'on vit"
Getty Images

US OPEN – Kristina Mladenovic a été éliminée au deuxième tour de l’US Open par Varvara Garcheva, alors qu’elle menait 6-1, 5-1, avec quatre balles de match. Après la rencontre, la Française a vidé son sac.

Kristina Mladenovic a d’abord tenu à préciser qu’elle ne voulait pas se trouver d’excuses après sa défaite, alors qu’elle avait le match en mains. La joueuse française a cependant dénoncé les conditions dans lesquelles elle a dû vivre pendant le tournoi.

La déclaration de Kristina Mladenovic

C’est un cauchemar ce qu’on vit là. Je n’ai qu’une seule envie, c’est de retrouver ma liberté. Il faut qu’on se batte pour avoir notre liberté. Je voudrais tellement dire plein de choses sur ce qui se passe ici, c’est absolument abominable comment ils nous traitent, mais je n’ai pas envie que ce soit une excuse à ma défaite. Ce n’est pas la faute de l’USTA le fait que je n’aie pas converti mes quatre balles de match. Il ne faut pas qu’on se trompe. (…) Il faudrait s’asseoir pour vous faire une liste de ce qu’on est en train de subir. C’est même pas acceptable ce qu’on vit. J’ai l’impression qu’on est des prisonniers, des criminels. Pour le moindre mouvement, il faut demander la permission si on a le droit de le faire alors qu’on est testé tous les jours et qu’on a eu 30 tests négatifs. C’est abominable, les conditions sont atroces. – Propos rapportés par Eurosport

Pour rappel, Kristina Mladenovic a joué aux cartes avec Benoît Paire pendant 40 minutes, entraînant l’isolement  de la Française après le test positif au Covid-19 de l’Avignonnais. Après cette défaite, la Nordiste va quitter les États-Unis pour retourner en Europe afin de préparer la saison sur terre battue.

Dicodusport


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une